Primus Classic : Edward Theuns parachève le numéro de la Trek Segafredo

Au lendemain du championnat des Flandres se disputait la Primus Classic, avec un plateau de coureurs alléchant au départ. Sur une distance de près de 200km, les électrons des différentes équipes n’ont pas hésité à dynamiter l’épreuve en attaquant de loin. La Trek Segafredo se montre la plus active dans le final, Jasper Stuyven dans un premier temps puis Edward Theuns qui parachève son numéro en solitaire pour une demi-roue sur un peloton revenu en balle. 

Après un départ de course très rapide et mouvementée, un club des cinq se composent à l’avant de l’épreuve. 50 kilomètres de bataille aura eu raison de l’échappée matinale, qui sera composé de Michael Schar (CCC Team), Dylan Bouwmans (Katusha Alpecin), Aaron Verwilts (Sport Vlaanderen Baloise), Fritjof Roinas (Joker Fuel of Norway) et Elias van Breussegem (Tarteletto – Isorex). À l’arrière, le peloton est contrôlé par plusieurs formations, la Bora-Hansgrohe de Pascal Ackermann et Peter Sagan, la Deceuninck-QuickStep de Fabio Jakobsen, la Jumbo-Visma de Dylan Groenewegen et la Trek Segafredo de Jasper Stuyven.

Ça bouge dans le peloton ! À 75km de l’arrivée, un coureur de la Rompoot Charles tente de s’extirper du peloton, de nombreux équipiers tentent alors leurs chances. La Trek Segafredo se montre également très active. Un quatuor réussit à prendre une quinzaine de secondes d’avance sur le peloton en la présence d’Anthony Turgis (Total Direct Énergie), Stijn Steels (Roompot Charles), Dries de Bondt (Corendon Circus) et Michiel Stockman (Tarteletto – Isorex).

Grosse accélération de la Trek Segafredo dans un secteur pavé en faux plat montant à 60 kilomètres de l’arrivée. Le peloton est alors très étiré et tout rentre dans l’ordre, le quatuor est repris, il reste toutefois le club de cinq à l’avant mais l’écart n’est que d’une minute. Dans une côte à 49km de l’arrivée, un trio tente alors sa chance, Cyril Lemoine (Cofidis Solutions Crédits), Mads Pedersen (Trek Segafredo) et Nathan van Hooydonck (CCC Team) essaient de faire la jonction sur le groupe de tête. Quelques kilomètres plus tard on retrouve donc 8 coureurs en tête.

Mathieu van der Poel décide de passer à l’offensive à plus de 40 kilomètres de l’arrivée, personne n’est capable de le suivre ! Dans un second temps Peter Sagan et Greg van Avermaet font la jonction avec le prodige néerlandais. Le peloton a totalement explosé. Un duo de survivants est en tête de course avec Michael Schaer et Nathan van Hooydonck. Derrière c’est au tour de Jasper Stuyven de placer une attaque. Tout rentre dans l’ordre à nouveau dans le peloton, derrière le duo de la CCC Team, c’est Peter Sagan qui emmène le groupe pour son coéquipier Ackermann, malheureusement pour lui, aucune équipe ne semble prendre les commandes.

Une cinquantaine de coureurs vont se jouer la victoire aujourd’hui. Le duo de tête possède une trentaine de secondes d’avance sur un peloton emmené par la Deceuninck QuickStep et la Bora-Hansgrohe à 15km de l’arrivée. Le flamand Julien Vermote (Dimension Data) tente sa chance en vain à 7km. Les coureurs se dirigent vers un sprint massif. Jasper Stuyven tente à son tour de s’extirper en finisseur, le peloton est en fil indienne. Le Belge vainqueur du Tour d’Allemagne a fier allure mais le wolfpack lance son train pour Fabio Jakobsen.

À 4km, nouveau numéro de la Trek Segafredo, un équipier à Stuyven laisse un trou à 3km dans un virage, ce qui permet à Edward Theuns de revenir sur son équipier. Theuns sort alors en solitaire ! Derrière c’est très désorganisé. Peter Sagan effectue la majorité du travail, mais il ne gagne que très peu de terrain sur l’homme en tête ! Personne ne reviendra sur le Belge, ni même Pascal Ackermann qui vient mourir sur le vainqueur du jour pour une roue.

Top 10 de l’épreuve : 
1. Edward Theuns (Trek Segafredo)
2. Pascal Ackermann (Bora-Hansgrohe)
3. Jasper de Buyst (Lotto Soudal)
4. Dylan Groenewegen (Jumbo Visma)
5. Jérôme Baugnies (Wanty Gobert)
6. Jakub Mareczko (CCC Team)
7. Greg van Avermaet (CCC Team)
8. Giacomo Nizzolo (Dimension Data)
9. Mike Teunissen (Jumbo Visma)
10. Cyril Lemoine (Cofidis)

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Chrono des Nations : L’ordre de départ déjà dévoilé

Le Chrono des Nations fait le plein pour sa 38e édition. Ce dimanche, 31 coureurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.