(c) ASO

Simon Yates : « Moi non plus je ne m’y attendais pas »

Lorsqu’il n’est plus dans le coup pour le général, Simon Yates trouve le moyen d’y aller de sa victoire d’étape… Sur le Tour d’Andalousie, en février, alors largué au classement, le puncheur-grimpeur de la Mitchelton-Scott était sorti en solitaire dans l’avant-dernière étape pour aller s’imposer. Ce jeudi, il a davantage surpris sur Paris-Nice, puisque c’est un contre-la-montre de 25,5 kilomètres qu’il a remporté. Le Britannique a peut-être eu des conditions venteuses plus favorables que d’autres, mais il a quoiqu’il en soit signé une performance majeure pour faire oublier son début de Paris-Nice catastrophique, dans les bordures.

“Moi non plus je ne m’y attendais pas, s’est exclamé le frère jumeau d’Adam, pour sa part actuel leader de Tirreno-Adriatico. Je suis très content de ma performance. Ce n’était pourtant pas un parcours très vallonné. J’ai certes beaucoup travaillé sur mon chrono ces dernières années, mais je ne m’attendais certainement pas à être le plus rapide aujourd’hui”. Le coureur de 26 peut désormais aborder la suite de la Course au Soleil l’esprit serein : “J’attends maintenant avec impatience le week-end. Les deux étapes sont très belles. Je ne connais pas le Turini personnellement, mais on verra… Ce n’était évidemment pas agréable de perdre du temps dans les bordures sur les deux premiers jours. J’étais venu pour essayer de faire un bon général, mais ça arrive, et le principal objectif en venant ici était de peaufiner ma forme en vue de la suite de la saison.”

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Milan-Sanremo : EF Education First avec Sacha Modolo et Alberto Bettiol

EF Education First a annoncé une équipe à deux têtes pour Milan-Sanremo, qui se courra …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.