(c) ASO

Michal Kwiatkowski voulait aussi la victoire étape

Michal Kwiatkowski a peut-être fait un grand pas vers la victoire finale de Paris-Nice ce jeudi. Si rien n’est encore joué, naturellement, le Polonais a fortement consolidé son maillot jaune aujourd’hui dans l’unique contre-la-montre de la Course au Soleil. Troisième du jour, à onze secondes du surprenant Simon Yates, le coureur du Team Sky voulait balayer toute déception concernant la victoire du jour pour mettre en lumière, à raison, la belle opération réalisée par l’écurie britannique. Ce soir, l’ancien champion du monde possède 19 secondes sur son dauphin au général, qui n’est autre que son coéquipier Egan Bernal, tandis que Luis Leon Sanchez pointe au troisième rang à 30 secondes et le reste de la concurrence à plus d’une minute.

« Je pense que j’ai fait un chrono solide, s’est satisfait Kwiatkowski. Cela dit, j’avais aussi envie de gagner ce contre-la-montre, ça m’a traversé l’esprit, mais Simon Yates était le plus fort aujourd’hui et je dois m’en accommoder. Le vent a peut-être un joué un rôle, c’est possible, mais au final, c’est toujours le plus fort qui gagne. Peut-être que ça sera plus favorable la prochaine fois… Mais je suis déjà très content d’avoir défendu mon maillot jaune, et en plus, nous sommes maintenant premier et second au général avec Egan. Nous sommes en position parfaite pour défendre le maillot, et éventuellement gagner une des étapes du week-end. On a hâte d’y être. »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Nacer Bouhanni : « Je ne peux pas être sûr de moi après Tirreno »

Nacer Bouhanni a besoin de se relancer. Après un début de saison encourageant, le sprinteur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.