Circuit du Houtland : Jonas Van Genechten renoue avec le succès

Un peu plus de deux ans après sa dernière victoire, sur les routes de la Vuelta, Jonas Van Genechten a renoué avec le succès ce mercredi à l’occasion du Circuit du Houtland. En forme ces derniers temps, et auteur de quelques accessits, le sprinteur du Vital Concept Cycling Club est parvenu à conclure à l’issue d’une course de mouvements du côté de Lichtervelde. Sa victoire n’a été jugée qu’à l’aune de la photo-finish après un final à suspense, au terme duquel Jens Keukeleire (Lotto-Soudal) a vu son entreprise solitaire s’interrompre dans les tous derniers mètres ! Van Genechten a dès lors devancé d’un rien Jasper de Buyst (Lotto-Soudal) ainsi que Timothy Dupont (Wanty-Groupe Gobert) pour apporter à la structure de Jérôme Pineau sa huitième victoire de la saison.

Les offensives ne manquent pas au départ du Circuit du Houtland 2018, ce mercredi en début d’après-midi. C’est finalement le baroudeur David Boucher (Tarteletto-Isorex) qui parvient à créer la bonne brèche, bientôt imité par Rasmus Fossum Tiller (Joker-Copal) et Lars Saugstad (Uno-X Hydrogen Norwegian Development Team). Les coureurs sortis un moment après, à contre-temps, ne parviennent quant à eux pas à rejoindre la tête de course et c’est un trio qui prend les devants avec la bénédiction du peloton. L’écart monte au-delà des deux minutes, sans que la tension ne se relâche pour autant. Le fort vent relevé sur le parcours agite les esprits, et c’est ainsi que le peloton s’étire et se casse en trois morceaux après une quarantaine de kilomètres. Les échappés sont pour leur part rapidement avalés par la première partie du paquet, et tout est dès lors à refaire. Six hommes, dont Boucher à nouveau, tentent une nouvelle offensive mais la tentative est de course durée. Un peloton d’une trentaine d’hommes se regroupe et mène les débats à la mi-course. Il enregistre toutefois le retour d’une vingtaine de coureurs peu avant de se présenter sur le circuit local à Lichtervelde. Précisément, on compte 55 hommes en tête de course, et une grosse représentation des formations belges Lotto-Soudal et Wanty-GroupeGobert.

Derrière, le reste des participants a déjà course perdue. Dans le petit peloton de tête, le Néerlandais Piotr Havik (BEAT Cycling Club) tente d’animer la course et s’enfuit dans le premier des sept tours de circuit. En surnombre clair, la Lotto-Soudal se met dès lors à la planche pour contrôler l’initiative du jeune homme. Ce dernier tente de résister pendant deux tours mais décide finalement de rendre les armes, bien trop muselé par la Lotto-Soudal. Il faut alors un groupe pour tenter de mettre à mal le peloton, et c’est ce que tentent de faire Pieter Vanspeybrouck, Tom Devriendt (Wanty-Groupe Gobert), Jens Keukeleire (Lotto-Soudal), Tanguy Turgis (Vital Concept), Jonas Rickaert (Sport Vlaanderen-Baloise) et Krister Hagen (Team Coop) à l’entame des quatre derniers tours. Le groupe se réduit à cinq hommes après la chute du Norvégien Hagen quelques instants plus tard. La Roompot-Nederlandse Loterij tente de prendre les commandes du peloton tandis que Tom Devriendt est à son tour victime d’une chute en tête. Ils ne sont donc plus que quatre à 30 bornes du but et l’écart oscille autour des vingt secondes. Il grimpe même à 40 secondes pendant un temps et quelques équipes viennent prêter main forte à la Roompot.

À l’entame du dernier tour, soit à dix bornes environ de l’arrivée, le quatuor de tête conserve 25 secondes mais Keukeleire décide tout de même de produire une attaque. Cela condamne Turgis et Rickaert. En revanche, Vanspeybrouck s’accroche dans la roue de son compatriote et les deux collaborent pour garder le peloton à distance. Cela ne dure qu’un temps puisque Keukeleire finit par décrocher le coureur de la Wanty-Groupe Gobert à l’usure. L’homme de la Lotto-Soudal s’en va parcourir les trois derniers kilomètres en solo et conserve un petit matelas de quelques secondes sous la flamme rouge. Derrière, le peloton est lancé à toute vitesse et n’abdique pas. Dans les derniers hectomètres, l’écart se resserre au fil des mètres et Keukeleire voit le sprint se lancer quelques longueurs derrière lui. L’emballage lui est finalement fatal et de justesse, à la photo-finish, c’est Jonas Van Genechten (Vital Concept) qui vient l’emporter. Il s’impose d’un fil devant Jasper De Buyst (Lotto-Soudal) tandis que Timothy Dupont (Wanty-Groupe Gobert) s’octroie la troisième place sur le podium juste devant … Jens Keukeleire, malheureux quatrième.

Classement

1 Jonas Van Genechten (Vital Concept)
2 Jasper De Buyst (Lotto-Soudal)
3 Timothy Dupont (Wanty-Groupe Gobert)
4 Jens Keukeleire (Lotto-Soudal)
5 Bram Welten (Fortunéo-Samsic)
6 Boy Van Poppel (Trek-Segafredo)
7 Aksel Nommela (Beat Cycling Club)
8 Emiel Vermeulen (Roubaix-Lille Métropole)
9 Kevyn Ista (WB-Aqua Protect-Veranclassic)
10 Henrik Evensen (Joker Icopal)

pub

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Deceuninck-Quick Step révèle son maillot

Quick Step deviendra Deceuninck – Quick Step en 2019. Il fallait donc intégrer ce nouveau …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.