Lilian Calmejane découvre Milan-Sanremo avec excitation

Au départ ce matin à Milan, Lilian Calmejane n’était pas le coureur français le plus scruté, loin de là. Il faut dire que le coureur de la formation Direct Energie découvre la Primavera, une course particulière où la force pure passe au second plan. Pour autant, le coureur de 26 ans n’appréhende pas forcément ce qui l’attend, comme il l’explique ce matin au départ.

« Je découvre cette course avec un sentiment d’excitation et d’adrénaline, mêlé au stress et à l’appréhension. » annonce-t-il. « C‘est une course spéciale qui se décante dans le final et se règle toujours à la pédale. Il faut alors être patient, mais heureusement le temps de course – environ 7 heures – ne m’effraie pas. »

Concernant ses ambitions, Calmejane se tourne plutôt vers ses coéquipiers. « Notre équipe est compétitive, Niccolo Bonifazio (5e en 2015) court à domicile et nous allons essayer de bien l’épauler. Il y a également Anthony Turgis qui marche bien, donc nous avons des arguments à faire valoir. »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Greg Van Avermaet ajoute Liège-Bastogne-Liège à son programme

Une dernière chance de briller sur les Classiques pour Greg Van Avermaet. Le leader de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.