(c) RCS Sport / Giro d'Italia

Giro : Le CLM pour Primoz Roglic, Valerio Conti conserve son maillot rose

À la veille de la première journée de repos, le contre-la-montre reliant Riccione à San Marino n’a pas déçu, les favoris se sont livré une grosse bataille. La pluie a aussi été l’une des actrices de la journée, la difficulté du parcours et la météo ont permis une course de guerriers. Au terme d’un duel de spécialiste entre Victor Campenaerts et Primoz Roglic c’est finalement le Slovène qui remporte l’étape. Au général Valerio Conti se défend mais Primoz Roglic revient très fort et creuse l’écart sur ses adversaires. 

La première partie de ce contre-la-montre a été marqué par les purs rouleurs. Le premier gros temps de référence a été marqué par le coureur britannique de la formation Dimension Data, Scott Davies. Il sera rapidement battu par le recordman de l’heure Victor Campenaerts (Lotto Soudal) en 52’03’’, temps qui sera maintenu jusqu’aux hommes forts du général. Victor Campenaerts a été aussi victime d’un incident mécanique lui faisant perdre de précieuses secondes.

Victor Campenaerts spécialiste de l’effort en solitaire a écrasé la concurrence sur la partie plate au début de l’épreuve. Tanel Kangert (EF Education First), Bauke Mollema (Trek Segafredo) ou encore Bob Jungels (Deceuninck Quick Step) viennent décrocher des places d’honneur. Les premiers leaders arrivent à l’image de Miguel Angel Lopez (Astana) qui finit très loin victime d’un incident mécanique ou encore Adam Yates (Mitchelton Scott) victime lui d’une défaillance physique dans l’ascension finale.

Vincenzo Nibali (Bahrain Merida) arrive 52’57’’, réalisant une grosse performance, lui qui n’est pas un spécialiste du CLM, il montre encore une fois son état de forme ascendant.Primoz Roglic (Jumbo Visma) franchit ensuite la ligne en tête, il passe en tête dans un temps super-sonic devançant Victor Campenaerts.

Le top 10 du général arrive à son à tour, aucun de ces coureurs n’arrivera à inquiéter le leader provisoire de l’étape ni même le top 10 de celle-ci. Valentin Madouas (Groupama FDJ) rate le coche et termine très loin sur ce contre-la-montre, voyant ses rêves de maillot blanc s’éloigner. Un autre français décroche le maillot de meilleur jeune, en la personne de Nans Peters (AG2R La Mondiale) ! Le maillot rose, Valerio Conti (UAE Emirates Team) est le seul coureur du top 10 à limiter les dégâts finissant certes loin de Primoz Roglic mais il arrive à conserver son maillot de leader.

Classement de la 9ème étape : 
1. ROGLIC Primoz (TEAM JUMBO – VISMA) en 51’52”
2. CAMPENAERTS Victor (LOTTO SOUDAL) à 11″
3. MOLLEMA Bauke (TREK – SEGAFREDO) à 1′
4. NIBALI Vincenzo (BAHRAIN – MERIDA) à 1’05”
5. KANGERT Tanel (EF EDUCATION FIRST) à 1’10”
6. HAGA Chad (TEAM SUNWEB) à 1’14”
7. JUNGELS Bob (DECEUNINCK – QUICK-STEP) à 1’16”
8. CARTHY Hugh John (EF EDUCATION FIRST) à 1’30”
9. BILBAO LOPEZ Pello (ASTANA PRO TEAM) à 1’43”
10. CATTANEO Mattia (ANDRONI GIOCATTOLI – SIDERMEC) à 1’52”

Classement général après 9 étapes : 
1. CONTI Valerio (UAE TEAM EMIRATES) en 36h08’32”
2. ROGLIC Primoz (TEAM JUMBO – VISMA)  à 1’50”
3. PETERS Nans (AG2R LA MONDIALE) à 2’21”
4. ROJAS Jose (MOVISTAR) à 2’33”
5. MASNADA Fausto (ANDRONI GIOCATTOLI – SIDERMEC) à 2’36
6. AMADOR Andrey (MOVISTAR) à 2’39”
7. ANTUNES Amaro (SUNWEB) à 3’05”
8. MADOUAS Valentin (GROUPAMA-FDJ) à 3’27”
9. CARBONI Giovanni (BARDIANI CSF) à 3’30”
10. BILBAO Pello (ASTANA) à 3’32”

Autres infos qui pourraient vous intéresser

VeloPro.fr change provisoirement de formule

Cela fait maintenant 5 saisons que VeloPro.fr vous propose tous les jours un suivi continu …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.