© Sirotti

André Greipel fait l’éloge de Lukas Pöstlberger

André Greipel était l’un des favoris du jour lors du premier acte du Giro. Sur une étape promise aux sprinteurs, le champion d’Allemagne avait parfaitement géré la course à l’aide de ses équipiers, en passant les rares difficultés sans la moindre embûche. Malheureusement, le final ne s’est pas passé comme prévu et un virage serré à 3500 mètres est venu tout désorganiser. Dans un communiqué de la formation Lotto Soudal, Greipel revient sur le final à Olbia et vante les mérites du vainqueur surprise Lukas Pöstlberger. « Le final était vraiment épique, dit-il. Mais nous n’avons pas pu rester groupé. Jasper De Buyst m’a amené dans une bonne position mais ce que Pöstlberger a fait ici est très impressionnant. Il est resté devant avec une belle avance, mais cela ne devrait pas être une surprise car c’est un coureur très fort. Il l’avait déjà prouvé cette année avec sa cinquième place sur l’E3 Harelbeke. Tout le monde n’est pas capable de tenir tête à un peloton qui veut sprinter pour la victoire. Je voulais sprinter pour le rose mais Pöstlberger s’est avéré être le plus fort. Nous allons chercher une autre opportunité dans les prochains jours. »
Troisième à l’arrivée derrière Caleb Ewan, Greipel aura peut-être du mal à être présent dans le final demain. Il lui faudra probablement attendre dimanche et l’arrivée à Cagliari pour retenter sa chance.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Clásica de Almería : Présentation de l’édition 2020

35e édition de la Clásica de Almería (1.Pro), dimanche 16 février Roquetas de Mar > Roquetas …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.