EN DIRECT

Wout Van Aert a payé les efforts de la poursuite

Scénario inattendu hier sur A Travers le Hageland. A une quarantaine de kilomètres de l’arrivée le peloton était incapable de revenir sur le groupe de onze en tête. On alors vu les favoris attaquer pour tenter eux-même de boucher le trou qui était d’environ 3′. Le premier d’entre eux étaient Wout Van Aert (Verandas Willems – Crelan). Le double Champion du Monde de cyclo-cross s’est par la suite retrouvé dans le groupe des cinq qui s’est adjugé la victoire. Mais il a payé les efforts déployés auparavant.

Quand j’ai senti que nous ne revenions pas sur le groupe des onze en tête, j’ai préféré attaquer, expliquait Van Aert à Het Laatste Nieuws. Nous ne recevions pas de soutien d’autres équipes en tête de peloton. Nous avons mis beaucoup d’efforts dans la poursuite et j’ai clairement manquais de fraicheur dans le final, en comparaison de l’an passé. J’ai complètement manqué mon positionnement dans le dernier virage, et même ma trajectoire mais je n’avais de toute façon pas la force de répondre aux accélérations de van der Hoorn et de van der Poel“.

Van Aert s’est aussi plaint des motos, notamment des motos TV. Il est vrai qu’à de nombreuses reprises elles ont gêné les coureurs, à la limite même de provoquer des chutes. C’était notamment très proche avec Olivier Pardini (WB Veranclassic – Aqua Protect) lorsque celui-ci menait la course seul en tête à la sortie d’un chemin non asphalté. Il faut dire que, bien que les pilotes des motos TV sur place soient expérimentés, les motos elles-mêmes, des motos routières, n’étaient absolument pas adaptées au terrain boueux. Ce qui a rendu la tâche des pilotes extrêmement périlleuse, notamment pour les coureurs. Et c’est un comble pour un pays où les principales compétitions sont les classiques Flandriennes (où ce sont les mêmes motos qui officient). Sur Paris-Roubaix, ASO autorise uniquement les motos trails ou cross.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Thibaut Pinot : « Le prochain objectif ? Retrouver le podium à Paris »

Thibaut Pinot tient sa revanche. Piégé dans une bordure sur la route d’Albi, le leader …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.