EN DIRECT

Critérium du Dauphiné : La deuxième étape en direct commenté

16h15 – fin du live 
Merci à tous d’avoir suivi la deuxième étape du Critérium du Dauphiné en notre compagnie. Le compte-rendu détaillé est disponible en cliquant ici, les réactions suivront dans la soirée sur notre site et notre chaîne YouTube. A demain pour la troisième étape!

16h11 – 
Le groupe Bardet en termine à 43″ du vainqueur. Grâce à sa victoire, Dylan Teuns s’empare du maillot jaune.

16h11 – 
Fuglsang a réglé les favoris pour la 3e place à 15″ de Teuns. Pinot termine quatrième.

16h10 – arrivée 
Martin lance de loin… Teuns le remonte et l’emporte d’un rien!

16h10
18″ d’écart sous la flamme rouge!

16h10 – 1km
Flamme rouge pour le dui de tête!

16h09 – 2km
Ca sent bon pour Martin et Teuns, les favoris ne s’entendent pas à leur poursuite.

16h07 – 
Froome et Quintana s’entendent pour revenir sur les fuyards… Ils ramènent le groupe.

16h06 – 
Poels ne peut plus rouler dans le groupe Froome, le Britannique tente d’opérer la jonction par lui-même.

16h06 – 4km
Plus que quatre kilomètres pour le duo de tête… Woods a rejoint Pinot et Lutsenko.

16h05 – 
Mike Woods sort en poursuite… Poels tente de faire la jonction au train, mais semble plafonner.

16h04 – 
Pinot est suivi par Lutsenko, les deux hommes ont créé un écart.

16h04 – 
Les cinq derniers kilomètres pour les deux hommes de tête… Juste derrière, Thibaut Pinot place une nouvelle attaque!

16h03 – 
Duo de tête
+20″ groupe Froome
+45″ groupe Bardet
+1’36” peloton très réduit

16h02 – 6km
Steven Kruijswijk (Jumbo-Visma) figure également dans le groupe Bardet.

16h – 8km
Fuglsang a été repris. Toujours 20″ d’écart avec le duo de tête. Le groupe Bardet collabore bien et tente de recoller. Il y a aussi une vingtaine de secondes d’écart.

15h58 – 9km
Contre-attaque de Fuglsang…

15h57 – 10km
Pinot place une nouvelle attaque! Le duo de tête est à 20″.

15h56 – 
Romain Bardet est lui dans un groupe avec Porte, Buchmann et Gilbert à 25″ des autres favoris.

15h55 – 11km
Quintana, Yates, Froome, Poels, Fuglsang, Woods, Pinot et Lutsenko constituent le groupe des favoris à la poursuite du duo de tête.

15h54 – 12km
Guillaume Martin et Dylan Teuns s’entendent bien en tête de course.

15h51 – 
Buchmann est aussi en difficulté après avoir animé l’échappée du jour.

15h50 – 
Richie Porte est également distancé du groupe des favoris.

15h49 –
Le peloton des favoris a explosé : Dan Martin et Romain Bardet en difficulté ! Pinot insiste…

15h49 – 
Attaque de Thibaut Pinot au peloton! Les favoris suivent.

15h48 – 
Passage au sommet :
1. Martin
2. Teuns
3. Lutsenko
4. Chérel

15h47 – 18km
En poursuite derrière le duo Teuns-Martin, il y a Chérel et Lutsenko.

15h46 – 
Boasson Hagen s’accroche et conserve le peloton réduit en ligne de mire!

15h45 – 
Le maillot jaune est distancé ! Edvald Boasson Hagen devrait donc perdre sa tunique ce soir…

15h44 – 19km
Teuns relaie Martin en tête, mais le peloton réduit se rapproche sous l’impulsion des EF.

15h43 – 
Attaque de Guillaume Martin en tête ! Seul Dylan Teuns le suit.

15h42 – 20km
EF prend les commandes du peloton pour Mike Woods!

15h41 – 
Wout Poels emmène le peloton. Directement dans sa roue nous retrouvons Chris Froome, lui-même suivi de près par Nairo Quintana! Tom Dumoulin est distancé du peloton.

15h40 – 20km
Pauwels, Gilbert, Chérel, Teuns, Vakoc, Martin, Power et Lutsenko se maintiennent en tête.

15h39 – 
Bernas est distancé du groupe de tête, Kwiatkowski s’écarte lui du peloton après avoir travaillé. Wout Poels prend les commandes.

15h38 – 21km
Les 12 de tête abordent la Côte de Saint-Victor sur Arlanc (3,1km à 9,4%)!

15h36 – 23km
45″ d’avance pour le groupe de tête! Michal Kwiatkowski conduit le peloton pour Ineos.

15h35 – 
Abandon de Sander Armée (Lotto Soudal).

15h35 – 
Gilbert et Vakoc font la descente à fond et permettent au groupe de creuser l’écart.

15h34 – 25km
Nous entrons dans les 25 derniers kilomètres, le pied de la dernière bosse dans 4 kilomètres!

15h31 – 29km
25″ d’avance pour Chérel, Vakoc, Lutsenko, Atapuma, Molard, Teuns, Pauwels, Bernas, G. Martin, Power, Gilbert et Politt.

15h29 – 
Une fois la descente passée, ils aborderont la sèche montée de la Côte de Saint-Victor sur Arlanc (2e cat., 3,1km à 9,4%).

15h28 – 
Les coureurs évoluent dans une descente sinueuse, sur route étroite. La chaussée est trempée.

15h27 – 32km
Politt et Gilbert rejoignent les hommes de tête.

15h26 – 
Sprint intermédiaire:
1. Lutsenko – 3s
2. Martin – 2s
3. Teuns – 1s

15h25 – 33km
Les écarts sont minces : le gros groupe de tête à 10″ d’avance sur Gilbert et Politt et 15″ sur le peloton.

15h24 – 
Derrière, Gilbert et Politt attaquent le peloton pour revenir. Les coureurs fendent un épais brouillard.

15h23 – 34km
Chérel, Vakoc, Lutsenko, Atapuma, Molard, Teuns, Pauwels, Bernas, G. Martin et Power sont en tête!

15h22 – 
Ineos conduit le peloton à la poursuite de ce nouveau groupe de tête.

15h21 – 35km
Un groupe de dix coureurs s’est dégagé! Il y a notamment Alexey Lutsenko et Rudy Molard.

15h20 – 
Il y a directement de nouvelles attaques!!

15h20 – 36km
Echappée terminée! Le peloton reprend Dumoulin, Izagirre, Gaudu et Buchmann.

15h19 – 37km
13″… Le rapproché se précise.

15h18 – 38km
Plus que 17″ à 5km du sprint intermédiaire.

15h16 – 39km
Plus que 20″ d’écart.

15h14 – 
Plus que 25 secondes d’écart…

15h13 – 41km
Le peloton se rapproche à 40″.

15h12 – 
Passage au sommet :
1. Izagirre – 5pts
2. Dumoulin – 3pts
3. Buchmann – 2pts
4. Gaudu – 1pt

15h11 – 
De Marchi est avalé par le peloton.

15h10 – 
Le peloton se rapproche à 50″ de la tête.

15h09 – 43km
L’Italien est à 12″ du quatuor de tête.

15h08 – 
De Marchi est distancé de la tête, à nouveau quatre hommes en tête à 1km du sommet.

15h07 – 
Le peloton conduit par EF et Ineos accuse 1’05” de retard.

15h06 – 
De Marchi en difficulté après son gros effort de poursuite…

15h06 – 
43,4 kilomètres ont été couverts par la tête de course en troisième heure. La moyenne est de 44,3km/h depuis le départ.

15h05 – 
Jonction effectuée! Cinq hommes en tête avec De Marchi, Buchmann, Dumoulin, Gaudu et Izagirre!

15h04 – 
De Marchi est en train de recoller à la tête de course…

15h02 – 45km 
Alaphilippe est distancé du peloton après avoir animé la course en échappée.

14h59 – 
15″ de retard pour De Marchi, 1’20” pour le peloton.

14h58 – 
EF imprime maintenant un train soutenu en tête de peloton, de nombreux coureurs lâchent prise.

14h57 – 
Nous n’avons donc plus que quatre hommes en tête, pris en chasse par De Marchi. Le peloton est à 1’20”.

14h56 – 
Alaphilippe se relève! Il est directement repris par le peloton. Le groupe de chasse est également avalé.

14h55 – 
Le peloton approche du groupe Alaphilippe…

14h54 – 
Dumoulin, Izagirre, Gaudu et Buchmann attaquent déjà le pied de la 7e difficulté : Côte de la Barbatte (2e cat., 5,8km à 7%).

14h53 – 
Situation de la course :
Quatuor de tête
+8″ De Marchi
+45″ groupe de chasse
+1’05” Kuss
+1’30” peloton

14h51 – 
Passage au sommet de la Côte de la Baraque :
1. Izagirre – 2pts
2. Gaudu – 1pt

14h50 – 
Cavagna recolle au groupe de poursuite qui a ralenti. Ils sont à 45″ de la tête désormais.

14h50 – 
De Marchi pointe à 10″ de la tête à un kilomètre du sommet.

14h49 – 
Cavagna montre aussi des signes de faiblesse alors que nous sommes dans la sixième difficulté du jour : la Côte de la Baraque (3e cat., 3,9km à 5,3%).

14h48 – 
De Marchi se rapproche à 5 secondes, le reste du groupe à 25″. Sepp Kuss est en difficulté.

14h47 – 
De Marchi est seul en poursuite du quatuor de tête, il doit boucher dix secondes.

14h46 – 
A l’arrière, le train Ineos commence à ressentir le poids de ses efforts : Stannard et Kiryienka s’écartent après leur travail.

14h46 – 
Dumoulin est rejoint par Buchmann, Izagirre et Gaudu! Nous avons donc un solide quatuor en tête, le reste du groupe est à 15″.

14h45 – 
Toujours 1’35” de retard pour le peloton.

14h44 – 
En tête de peloton, Ineos reçoit le soutien d’EF Education First pour mener la poursuite.

14h43 – 
C’est maintenant Tom Dumoulin qui attaque la tête de course.

14h41 – 
Cavagna est repris par ses compagnons de fuite : de nouveau treize hommes à l’avant!

14h40 – 
Derrière, le peloton semble avoir repris sa marche en avant et se rapproche à 1’35”.

14h39 – 
Nouvelle attaque de Rémi Cavagna!

14h38 – 
Le peloton pointe à 1’40”.

14h37 – 
Et voila! Jonction opérée par les poursuivants. Nous retrouvons treize coureurs en tête.

14h35 – 
Rapproché des poursuivants à 15″… Cela fait une petite demi-heure que les échappés bataillent : tout ça pour se retrouver au complet à l’approche des trois dernières difficultés?

14h33 – 
Le peloton recule à 1’50”, l’écart maximal observé aujourd’hui est égalé.

14h32 – 
Les poursuivants ne parviennent pas à recoller : il y a toujours 20″ d’écart!

14h30 – Situation de la course
Groupe de tête : Benoit Cosnefroy (AG2R-La Mondiale), Julian Alaphilippe, Rémi Cavagna (Deceuninck-Quick Step), Carl Fredrik Hagen (Lotto Soudal), et Alessandro De Marchi (CCC)
+18″ groupe de chasse : Jack Haig (Mitchelton-Scott), Emanuel Buchmann, Gregor Mühlberger (Bora-hansgrohe), Gorka Izagirre (Astana), Ruben Fernandez (Movistar), David Gaudu (Groupama-FDJ), Sepp Kuss (Jumbo-Visma) et Tom Dumoulin (Sunweb)
+1’40” peloton mené par l’équipe Ineos

14h28 – 
Toujours 18″ d’écart entre la tête de course et les huit poursuivants.

14h27 – 
La tête de course compte désormais 1’35” d’avance sur le peloton.

14h26 – 69km
Les hommes de tête passent la localité de Brioude,chère à Romain Bardet.

14h24 – 71km
Les poursuivants reculent à 18″, les cinq de tête ne veulent pas les voir revenir.

14h22 – 
Les poursuivants se rapprochent à 15″ des cinq de tête.

14h21 – 
Le peloton est à 1’25” de la tête de course.

14h20 – 
Les poursuivants des cinq hommes de tête pointent maintenant à 20″.

14h17 – 
Jonction en tête : les quatre poursuivants rejoignent Cavagna. Le reste du groupe est à 25″. Le peloton est toujours conduit par Ineos mais accuse désormais 1’35” de retard.

14h16 – 
Plus que dix secondes à boucher pour Cosnefroy, Alaphilippe, De Marchi et Hagen.

14h15 – 
Cavagna a 20″ d’avance sur ces quatre poursuivants et 30″ sur le reste du groupe. Le peloton à 1’30”.

14h14 – 
Cosnefroy, Alaphilippe, De Marchi et Hagen se lancent en chasse de Cavagna.

14h12 – 
Cavagna est toujours seul en tête, De Marchi a été repris par le reste du groupe qui pointe à 25″. Les deux pelotons se sont rejoints et accusent 1’20” de retard.

14h11 – 
Toutes les entités de course semblent ralentir après deux heures de course très rapides. Le deuxième peloton en profite et devrait recoller au premier sous peu.

14h09 – 
De Marchi le prend en chasse et pointe à 10″, les autres sont à 15″, le premier peloton est à 45″.

14h07 – 
Cavagna décide d’attaquer le groupe.

14h06 – 
Il semble que l’échappée attende maintenant le peloton…

14h05 – 
Les hommes de tête entrent dans la zone de ravitaillement.

14h – 
55″ de retard pour le premier peloton, 1’25” pour le deuxième.

13h59 – 
Les hommes de tête ont couvert 47,5km en deuxième heure, soit une moyenne de 44,8km/h depuis le départ.

13h56 – 
Le premier peloton se rapproche à 50″ de la tête, le second est à 1’20”.

13h53 – 96km
Anthony Roux, Alex Dowsett sont également dans ce deuxième peloton. A l’avant, la tête de course approche à 12km de la zone de ravitaillement.

13h52 – 
Philippe Gilbert est dans le deuxième peloton, c’est lui qui mène la poursuite pour recoller.

13h50 – 
Plus que 55″ de marge pour les 13 hommes de tête! Un deuxième peloton pointe à 1’10”.

13h48 – 
Ineos a durci le ton et ramène les fuyards à 1’05”. Derrière le premier peloton, il y a plusieurs groupes de distancés.

13h46 – 
RadioCourse annonce une flopée d’abandons! Tim Declercq, Nacer Bouhanni, Geoffrey Soupe, Maarten Wynants, Chun Kai Feng et Fabien Doubey quittent la course. L’allure dictée depuis le départ par Ineos fait de gros dégâts.

13h43 – 106km
1’30” d’écart mesuré au km74.

13h42 – 
La pluie s’arrête enfin.

13h41 – 
Après cet enchaînement de cinq difficultés, les coureurs vont suivre une longue portion descendante les menant à la zone de ravitaillement, au km96.

13h39 – 
1’30” d’écart au pointage réalisé au km66.

13h37 – 
Comme lors des ascensions précédentes, Alaphilippe passe en tête de la cinquième difficulté devant De Marchi. Il empoche deux points supplémentaires et porte son total à douze unités.

13h35 – 
Il y a deux points à prendre au sommet de cette difficulté. Pour l’instant, Alaphilippe en est à dix unités, Casper Pedersen en compte dix-huit après sa moisson de la veille.

13h30 – 
1’20” de retard pour le peloton au pied de la bosse.

13h29 – 
Les hommes de tête arrivent au pied de la cinquième difficulté du jour : la Côte de Chavanon (3e cat., 3,6km à 5%).

13h27 – 
Concernant le classement général, tous les échappés sont à 10″ du maillot jaune sauf Rémi Cavagna qui est plus loin.

13h24 – 
Ineos conduit le peloton à une allure soutenue et ramène l’écart à 1’25”.

13h22 – 
Premier abandon à signaler ! Steve Cummings (Dimension Data) quitte la course.

13h21 – 
Le peloton passe le sommet avec 1’30” de retard sur les 13 fuyards.

13h19 – 124km
Alaphilippe prend le seul point distribué au sommet de la bosse.

13h18 – 
Il y a un groupe d’une quarantaine de distancés assez loin du peloton avec notamment Greipel et Bouhanni.

13h17 –
L’intégralité de l’équipe Ineos conduit le peloton.

13h16 – 125km
Il y a 1’25” d’écart au pied de la quatrième difficulté, la côte de la Tourbière du Jolan (4e cat., 2km à 5,5%).

13h14 – 
Les treize hommes de tête sont annoncés à 1’40” du peloton au dernier pointage.

13h13 – 
Rappel de la composition de l’échappée: Jack Haig (Mitchelton-Scott), Benoit Cosnefroy (AG2R-La Mondiale), Julian Alaphilippe, Rémi Cavagna (Deceuninck-Quick Step), Emanuel Buchmann, Gregor Mühlberger (Bora-hansgrohe), Gorka Izagirre (Astana), Ruben Fernandez (Movistar), David Gaudu (Groupama-FDJ), Sepp Kuss (Jumbo-Visma), Carl Fredrik Hagen (Lotto Soudal), Alessandro De Marchi (CCC) et Tom Dumoulin (Sunweb)

13h11 – 
Au sein du groupe de tête, nous avons deux anciens vainqueurs d’étape sur le Dauphiné. Julian Alaphilippe s’était imposé l’an passé à Lans-en-Vercors, Alessandro De Marchi avait lui levé les bras à Risoul, en 2013.

13h09 – 
Le peloton semble contraint de laisser de la marge à l’échappée ! Il y a maintenant 1’50”.

13h06 – 134km
Une nouvelle fois, Alaphilippe passe en tête au sommet devant De Marchi.

13h02 – 
42,1 kilomètres ont été couverts par la tête de course en première heure.

12h59 – 
Après sa crevaison, Froome a pu rentrer tranquillement au sein du peloton. 1’30” d’écart désormais.

12h58 – 
Les hommes de tête se présentent directement au pied de la troisième difficulté : la Côte de Cheylade (3e cat., 4,2km à 6%).

12h57 – 
1’20” au dernier pointage, l’écart augmente.

12h56 – 
Passage au sommet de la Côte de Martel :
1. Alaphilippe – 2pts
2. De Marchi – 1pt

12h53 – 142km
Le chrono indique 1’10” au sommet de la deuxième difficulté du jour.

12h52 – 
L’échappée creuse légèrement l’écart : 1’15” à 1km du sommet.

12h50 – 
1’05” d’écart désormais.

12h48 – 
Chris Froome est victime d’un ennui mécanique.

12h46 – 
L’écart est toujours d’une minute au pied de la deuxième difficulté du jour : la Côte de la Martel (3e cat., 2,4km à 5,7%).

12h42 – 
Une minute d’avance pour l’échappée au dernier pointage.

12h40 – 150km
Ecart stable à 1’05”.

12h38
Le ravitaillement sera aujourd’hui autorisé du km30, jusqu’au sommet de la dernière Côte, à 18km de l’arrivée.

12h36 – 153km
Les treize coureurs de tête font mieux que résister au peloton : il y a désormais 1’05” d’écart.

12h31 – 
Ineos ne laissera pas filer cette échappée royale et conduit le peloton : 55″.

12h29 – 
Le chrono indique une minute d’avance pour le groupe de tête au dernier pointage.

12h28 – 
Il pleut sans interruption depuis le départ, les coureurs évoluent dans le brouillard. Il fait seulement huit degrés!

12h27 – 160km
Légère baisse de l’écart à 50″.

12h26 – 
Nous avons donc 13 hommes en tête avec 55″ d’avance sur un peloton conduit par l’équipe Ineos.

12h25 – 
Kwiatkowski est rattrapé par le peloton.

12h24 – 162km
Kwiatkowski est à 40″ de la tête, le peloton pointe à 55″ de l’échappée et ne devrait plus tarder à reprendre le champion de Pologne.

12h22 – 
Kwiatkowski se relève en tête de course et attend le peloton, De Bod se fait lui avaler.

12h20 – 
De Bod est à 30″ de la tête, le peloton à 35″.

12h18 – 
Passage au sommet de la Côte de Moussages :
1. Alaphilippe
2. Cavagna
3. Fernandez
4. Kwiatkowski

12h17 – 
Stefan de Bod (Dimension Data) s’est lancé seul en poursuite.

12h16 – 
25″ au premier écart mesuré.

12h15 – 
Composition de l’échappée: Michal Kwiatkowski (Ineos), Jack Haig (Mitchelton-Scott), Benoit Cosnefroy (AG2R-La Mondiale), Julian Alaphilippe, Rémi Cavagna (Deceuninck-Quick Step), Emanuel Buchmann, Gregor Mühlberger (Bora-hansgrohe), Gorka Izagirre (Astana), Ruben Fernandez (Movistar), David Gaudu (Groupama-FDJ), Sepp Kuss (Jumbo-Visma), Carl Fredrik Hagen (Lotto Soudal), Alessandro De Marchi (CCC) et Tom Dumoulin (Sunweb).

12h14 – 
Le groupe de tête : 42 163 65 41 83 56 143 211 93 51 23 3 104 12

12h13 – 
Nous avons treize hommes en tête. Derrière, c’est le maillot jaune Edvald Boasson Hagen en personne qui conduit le peloton.

12h11 – 
Les écarts sont minces, ce qui permet à un imposant groupe de revenir sur la tête. Il y a là Julian Alaphilippe!

12h09 – 
Rémi Cavagna opère la jonction avec le quatuor de tête.

12h08 – 
Mikael Chérel, Gregor Mühlberger, Lennard Hofstede et Julien Bernard ont réussi à sortir.

12h07 –
Quatre hommes en tête…

12h05 – 
Attaque de Davide Ballerini (Astana). L’Italien est directement repris.

12h04 – 
Nous arrivons au pied de la première difficulté du jour.

12h02 – 177km
Les attaques se poursuivent, en vain pour l’instant.

12h – 178km
Peloton groupé au km2 malgré plusieurs tentatives.

11h58 – 180km à parcourir 
Il n’y a pas eu d’abandon hier, ce sont donc 154 coureurs qui ont pris le départ de la deuxième étape.

11h57 – Départ réel
C’est parti pour 180 kilomètres en direction de Craponne-sur-Arzon!

11h50 – Départ fictif 
Les coureurs s’élancent dans le défilé!

11h15 – Avant course 
Le temps est particulièrement maussade dans l’aire de départ de Mauriac. Cela n’ôte pas son sourire à Warren Barguil, qui pourrait bien se porter à l’attaque aujourd’hui.

10h50 – Avant course
La veille, Edvald Boasson Hagen s’est rappelé à ses bons souvenirs du Dauphiné en y signant une cinquième victoire en carrière. Le puissant Norvégien n’avait plus gagné en WorldTour depuis le Tour de France 2017! Sa réaction après-course est disponible ici.

10h30 – Avant course
Bonjour et bienvenue à tous pour suivre la deuxième étape du Critérium du Dauphiné en direct commenté. 180 kilomètres sont au programme ce lundi, entre Mauriac et Craponne-sur-Arzon. D’ici au départ fictif prévu à 11h50, vous pouvez retrouver la présentation détaillée de l’étape en cliquant ici.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

ZLM Tour : Dylan Groenewegen malgré la chute

Un mois après son triplé sur les 4 Jours de Dunkerque, Dylan Groenewegen a repris …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.