(c) Sirotti

Alberto Contador s’est préservé en vue du Tour de France

Pour la première fois depuis le début de la saison, Alberto Contador a terminé une course WorldTour sans prendre la deuxième place. Second de Paris-Nice et des Tours de Catalogne et du Pays Basque, l’Espagnol a abordé le Critérium du Dauphiné avec une approche très différente. Dès le début, il avait annoncé qu’il ne serait pas là pour jouer la victoire mais pour préparer le Tour de France. Cela s’est confirmé au fil de l’avancée de la compétition et lors de la dernière étape menant au Plateau de Solaison où il a complètement lâché dans la dernière montée pour finalement sortir du top 10 et prendre la onzième place du classement général. « C’était intense toute la journée, nous disait-il à l’arrivée. C’était aussi très dur en raison de la chaleur. Mais bon, à certains moments j’ai décidé de suivre, à d’autres, de me projeter vers l’avant pour lâcher Richie (Porte). Mais dans la dernière montée, avec le gros rythme qui était imprimé, j’ai commencé à ressentir une grosse douleur dans les jambes et j’ai préféré prendre mon propre tempo. Au final, je pense que le mieux à faire était de conserver de l’énergie et d’y aller tranquillement jusqu’à la ligne d’arrivée. »

Il s’est donc préservé en vue du Tour de France pour lequel il espère arriver plus frais que les autres, en ayant probablement programmé un pic de forme pour l’ultime semaine. « Le plus important, c’est que je suis content car je finis cette course frais. L’an passé, je l’avais terminé complètement épuisé. Là je crois que je peux bien récupérer en l’espace de trois jours et puis reprendre l’entraînement. Je sais que je peux et que je dois travailler sur l’intensité mais pour le moment, le plan se déroule parfaitement. »

Malgré une onzième place qui pourrait paraître décevante, le leader de Trek-Segafredo se disait satisfait de sa semaine et annonçait son programme jusqu’au Tour. « Je suis très content de ma performance à trois semaines du Tour. Normalement, certains gagnent le Dauphiné avant de gagner le Tour mais ce n’était pas mon objectif. Au vu de ma condition, tout se déroule comme prévu. C’est pour moi mieux d’être à la limite par rapport aux autres ici puis d’être mieux sur le Tour. »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Paris-Nice : La sixième étape en direct commenté

Une petite classique ardennaise. La 78e édition de Paris-Nice se poursuit, ce vendredi, par une …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.