© LCT Euro Cup

Challenge de Majorque (1) : Jesús Herrada s’impose au sommet

Jesús Herrada remporte la première manche du Challenge de Majorque au sommet du Puig Sant Salvador et apporte déjà un succès de prestige à l’équipe Cofidis. Malgré l’impressionnant peloton de leaders derrière lui avec Alejandro Valverde (Movistar), Bauke Mollema (Trek – Segafredo), Rafał Majka (Bora – Hansgrohe), Tim Wellens (Lotto – Soudal)… Herrada s’est montré le plus fort en attaquant un peu avant le dernier kilomètre, rejoignant Guillaume Martin (Wanty – Groupe Gobert), parti plus tôt dans l’ascension finale, et le déposant pour aller s’imposer. Martin termine deuxième et Mollema troisième. La course a aussi été marquée par une grosse chute à une quinzaine de kilomètres de l’arrivée. Mikel Landa (Movistar) en est l’une des victimes et a été évacué à l’hôpital. Il souffre de l’épaule notamment.

Une fois le départ donné à midi, il ne faudra pas longtemps pour voir l’échappée du jour se former. Elle est composée du jeune Rasmus Iversen (Lotto – Soudal), de Antonio Jesus Soto (Equipo Euskadi) et de Jacob Hennessy (Canyon dhb p/b Bloor Homes). L’avance atteindra rapidement les 6′ au kilomètre 20 puis le peloton se met en ordre de marche pour d’abord maintenir l’écart puis le réduire progressivement. Au ravitaillement, il y a encore 5′, à 90 kilomètres de l’arrivée. À partir de là, le peloton emmené par les Movistar va accélérer quelque peu.

À 50 kilomètres de l’arrivée, l’écart est tombé à 1’30. Pim Ligthart (Direct Energie) et Lars Boom (Roompot – Charles) passent alors à l’attaque et forment un contre. Ils allieront leurs efforts pendant un peu moins de 20 kilomètres mais à 30 kilomètres du but, c’est le regroupement général. Le peloton arrive alors dans l’avant dernière difficulté de la journée, le Coll Es Monjos, classé en quatrième catégorie. Une ascension qui ne change rien à la physionomie de la course mais qui use les organismes en ce début de saison et où on voit aussi les Trek – Segafredo et Bauke Mollema se placer derrière les Movistar. Tout va se faire dans la dernière ascension, longue de 5 kilomètres.

Mais avant celle-ci une chute secoue le peloton. Mikel Landa (Movistar) notamment est touché. Les Bora – Hansgrohe de Rafał Majka prennent la tête du peloton dans la foulée. Ils sont environ 80 coureurs dans le peloton à se présenter au pied de l’ascension finale vers le Puig Sant Salvador et les Movistar ont refait leur apparition aux avant postes. Dès les premières pentes le peloton explose et ils ne sont plus qu’une trentaine à l’avant, puis seulement une vingtaine.

José Gonçalves (Katusha – Alpecin) puis Guillaume Martin (Wanty – Groupe Gobert) sont les premiers à passer à l’attaque. Le duo compte rapidement 15” d’avance devant un peloton où ça se regarde un peu. Personne ne veut emmener Alejandro Valverde (Movistar) sur un plateau. Le Murcien va devoir se débrouiller seul. À 2 kilomètres de l’arrivée Gonçalves et Martin comptent toujours 12” d’avance sur le peloton. Ils sont à portée de fusil. C’est alors que Guillaume Martin part seul en tête. Gonçalves disparait rapidement alors que Jesús Herrada (Cofidis) attaque et se rapproche. Valverde, Mollema, Majka, Tim Wellens (Lotto – Soudal) sont en tête du groupe de poursuite à 15”.

Herrada parvient à revenir rapidement sur Martin. Ils sont donc deux en tête avec 17” d’avance sur le groupe de poursuite à la flamme rouge. Alors que l’écart continue de se creuser, avec 20” maintenant, Martin montre des signes de faiblesse et finit par lâcher. Herrada est seul en tête. Il ne sera plus rejoint. Le coureur de Cofidis va s’imposer seul et en beauté au sommet du Puig Sant Salvador. Guillaume Martin réussit à conserver la deuxième place alors que Bauke Mollema (Trek – Segafredo) fait troisième.

Classement : 
1. Jesús Herrada (Cofidis)
2. Guillaume Martin (Wanty – Groupe Gobert) en 4h12’11
3. Bauke Mollema (Trek – Segafredo) à 11”
4. Alejandro Valverde (Movistar)
5. Tim Wellens (Lotto – Soudal) à 13”
6. Sergio Higuita (Equipo Euskadi)
7. Patrick Konrad (Bora – Hansgrohe)
8. Fabio Aru (UAE Team Emirates) à 16”
9. Warren Barguil (Arkéa – Samsic)
10. Rafał Majka (Bora – Hansgrohe)

Autres infos qui pourraient vous intéresser

VeloPro.fr change provisoirement de formule

Cela fait maintenant 5 saisons que VeloPro.fr vous propose tous les jours un suivi continu …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.