Photo : Twitter / @BrusselsCycClas

Arnaud Demare remporte la Brussels Cycling Classic

Arnaud Demare a remporté la 97ème édition de la Brussels Cycling Classic ( anciennement Paris-Bruxelles ), classée 1.HC. Malgré les 13 berg sur le circuit de 201 kilomètres autour de la capitale belge et une dernière tentative en solo de Matthias Brandle ( Trek-Segafredo ), rattrapé à la flamme rouge, la victoire s’est jouée au sprint massif grâce au gros travail de l’équipe Wanty-Groupe Gobert derrière l’échappée de la journée.
Le champion de France fait mieux que l’année dernière où il avait pris la seconde place. Il devance Andrea Guardini ( UAE Team Emiirates ) et André Greipel ( Lotto-Soudal ), double vainqueur de l’épreuve.

Comme sur toutes les classiques, une échappée matinale prend le large rapidement sur les 201 kilomètres du circuit tracé autour de Bruxelles. On retrouve cinq hommes à l’avant : Van Goethem ( Roompot ),  Peyskens ( Veranclassic ), Stosz ( CCC -Sprandi Polkowice ),  Cordeel ( Verandas Willems ) et Kuriyanov ( Gazprom-Rusvelo ). Leur avance monte rapidement à 5 minutes après 35 kilomètres sur un peloton où roule Quick-Step Floors, l’équipe de Marcel Kittel.
Au fur et à mesure des difficultés, leur avance commence à se réduire, ainsi à 75 kilomètres de l’arrivée, ils sont rejoints par Matthias Brandle ( Trek-Segafredo ) peu avant un groupe de 9 coureurs où on retrouve Tiesj Benoot ( Lotto-Soudal ). Leur avance est d’environ 55″.
Peu après double coup de tonnerre , Kittel, lâché dans les montées, et Nacer Bouhanni ( Cofidis), troisième sur l’édition de l’an passé, abandonnent. C’est l’équipe Wanty-Groupe Gobert qui prend le relais à l’avant du peloton. Ainsi dans la côte d’Alsemberg, à 57 kilomètres de l’arrivée, Yoan Offredo profite du travail de son équipe pour attaquer. Mais cela n’a comme effet que de faire diminuer l’avance des quinze fuyards à 30″. Les fuyards qui perdent trois unités dans les derniers Bergs. Leur avance reste la même à un peu plus de 30 kilomètres de l’arrivée après le dernier mont.
Le peloton se rapproche dangereusement au fur et à mesure des kilomètres toujours sous l’impulsion des coureurs Wanty pour leur sprinteur Kenny Dehaes. À 9.5 kilomètres de l’arrivée le peloton n’a plus qu’une vingtaine de secondes de retard. C’est le moment choisi par Matthias Brandle ( Trek-Segafredo ) et Olivier Le Gac ( FDJ ) de s’échapper, mais l’Autrichien est costaud et lâche le Français à l’occasion d’un faux-plat montant. L’Autrichien est même très costaud rt résiste bien au peloton mais doit finalement céder à l’instant même ou il passe sous la flamme rouge. C’est donc au sprint que se joue la victoire, Arnaud Demare ( FDJ ) lance son effort de très très loin et commence à se faire remonter par Marko Kump ( UAE Team Emirates ) mais surtout André Greipel ( Lotto-Soudal ), cependant ils sont tous les deux trop courts, et après une deuxième place l’an dernier, le champion de France en titre l’emporte au terme d’un sprint long.

Classement :
1) Arnaud Demare ( FDJ )
2) Marko Kump ( UAE Team Emirates )
3) André Greipel ( Lotto-Soudal )
4) Kenny Dehaes ( Wanty-Groupe Gobert )
5) Jasper Stuyven ( Trek-Segafredo )
6) Jasper De Buyst  ( Lotto-Soudal )
7) Riccardo Minali ( Astana )
8) Marco Canola ( Nippo-Vini Fantini )
9) Manuel Belletti ( Wilier Triestina-Selle Italia )
10) Davide Martinelli ( Quick-Step Floors )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.