© Sirotti

Bryan Coquard : “Je ressors un peu la tête de l’eau”

La Flèche Brabançonne était le premier test en compétition pour Bryan Coquard (Vital Concept) avant l’Amstel Gold Race, une course qu’il affectionne particulièrement et où il a terminé quatrième en 2016 (avec l’ancien final). Le coureur français n’a sans doute pas choisi la facilité en rejoignant l’équipe Vital Concept où il n’était pas assuré de participer aux grandes épreuves qu’il ambitionnait et notamment le Tour de France. Toutefois, cette difficulté le pousse aussi à modifier sa façon de travailler, à cibler plus précisément encore ses objectifs, comme celui de dimanche. Un mode de travail nouveau et pas forcément facile surtout pour un sprinter puisque remplacer les courses par des charges de travail intensives, c’est se priver d’opportunités de victoires et comme on le sait, un sprinter qui ne gagne pas est un coureur qui doute. Pour Coquard il va donc falloir se prouver que cette nouvelle approche est la bonne et La Flèche Brabançonne est déjà une première étape plutôt réussie.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Critérium du Dauphiné 2020 : La 1e étape en direct

    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.