(c) Sirotti

Dylan Groenewegen : « Il faut être honnête : deux coureurs étaient plus rapides »

Très déçu de sa septième place la veille après avoir été enfermé, Dylan Groenewegen a concédé avoir été battu par plus fort ce mardi. A l’arrivée de la deuxième étape du BinckBank Tour, le sprinteur néerlandais devait alors se contenter de la troisième place, en retrait par rapport à Sam Bennett et Jasper Philipsen. Bien emmené par Mike Teunissen, il a manqué de punch sur l’arrivée d’Ardoye, disputée en léger faux-plat montant. Dès demain, le natif d’Amsterdam disposera d’une nouvelle chance de briller dans les rues d’Aalter.

Lire aussi > BinckBank Tour : Le sprint de la deuxième étape en vidéo

« Il faut être honnête : deux coureurs étaient plus rapides aujourd’hui, déplorait Groenewegen dans un communiqué de la Jumbo-Visma. Nous étions dans une position idéale. Mike a très bien commencé le sprint. L’équipe a fait du bon travail en contrôlant l’étape et en ramenant l’échappée. Nous étions bien en place toute la journée. Malheureusement, nous avons perdu un élément important avec l’abandon de Maarten Wynants. » Ce dernier s’est déboîté l’épaule en tombant à la mi-course et a pris directement la direction de l’hôpital le plus proche pour y être soigné.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Marcel Sieberg ravi des changements opérés chez Bahrain-Merida : « Un vent nouveau »

L’expérimenté Marcel Sieberg voit d’un bon œil le renouvellement d’effectif chez Bahrain-Merida. A 37 ans, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.