(c) Sirotti

Dylan Groenewegen enfermé : « C’est dommage, je me sentais bien »

Comme lors de la première étape du Tour de France, Dylan Groenewegen a été remplacé à l’arrivée par son poisson-pilote Mike Teunissen. Sauf que, cette fois, le sprinteur numéro 1 de la Jumbo-Visma était bien là, dans la roue de son lanceur. Les deux hommes se sont sans doute mal compris, Teunissen terminant troisième de la première étape du BinckBank Tour. Assis sur la selle, Groenewegen devait lui se contenter d’une décevante septième place.

Lire aussi > Edward Theuns : « Un peu déçu de ne pas avoir conclu le travail de l’équipe par une victoire »

« J’ai été pris au piège par le coureur qui s’est écarté de la tête, enrageait le sprinteur d’Amsterdam. C’est dommage, car je me sentais bien. » « Je ne savais pas exactement où se trouvait Dylan, embrayait Teunissen, alors que son leader était dans sa roue. J’ai attendu trop longtemps pour lancer le sprint. Nous étions pourtant dans une position idéale. C’est dommage, il faudra faire mieux dans les prochains jours. Nous étions bien toute la course, nous avions le contrôle… »

Le directeur sportif Jan Boven préférait voir les choses positivement, malgré ce raté final. « Nous n’avons pas réussi car Dylan s’est fait enfermer. Néanmoins, j’ai vu une grande équipe prendre le contrôle de la course. L’année dernière, des échappées sont allés au bout, c’est ce que nous voulons éviter cette année. Nous avons réussi grâce au travail de Maarten (Wynants) et Jos (van Emden). Mike et Dylan étaient à leurs places. En route pour demain! »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour de France 2020 : Le direct de la 18e étape (Méribel>La Roche-sur-Foron)

Suivez le direct du Tour de France 2020 avec l’app VeloPro.fr sur votre mobile ou …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.