EN DIRECT
© Sirotti

Olivier Pardini en embuscade

C’est l’un des hommes forts de la formation WB-Veranclassic-Aqua Protect et il l’a prouvé hier. Sur le deuxième acte du Tour de Belgique, Olivier Pardini a accompagné les meilleurs dans le Kemmelberg et a ensuite senti le bon coup lorsque la sélection s’est faite dans ce même groupe à 30 kilomètres de l’arrivée. Pardini n’a pas pu rivaliser au sprint mais il a joué placé avant les étapes décisives de ce Tour de Belgique. « J’ai passé une très belle journée au Tour de Belgique et je suis content d’être de retour après une période de maladie qui m’a mis sur la touche pendant quelques jours, déclare-t-il sur le site de son équipe. Nous sommes partis à 25 dans le Mont Kemmel. Une cassure s’est produite et j’ai suivi les coureurs du classement général dont Philippe Gilbert et Tony Martin et nous sommes repartis à 13. L’écart de 50 secondes s’est creusé très vite. Derrière des équipes non-représentées, comme Trek, ont roulé très fort pour revenir sur nous. Nous avons craint un retour du peloton in extremis. On a ainsi vu Gilbert et Naesen lancer le sprint de loin. Je suis satisfait de ma prestation car je voulais m’illustrer sur le chrono de vendredi et j’ai déjà une cinquième place à mon actif. »

Cinquième de l’étape et cinquième au général, le Belge est placé avant le chrono où il pourrait se rapprocher de la tête et prendre de précieuses secondes avant l’étape reine demain à Ans. Rappelons que Pardini a quelques références sur l’exercice solitaire lui qui avait notamment fini sixième à Alès sur le chrono de l’Etoile de Bessèges mais aussi dixième à La Panne sur les Trois Jours de La Panne. « Le chrono sera assez long, avec la chaleur qui va jouer un rôle. Les 13 kilomètres sont une bonne distance pour moi. J’espère que j’aurai les mêmes jambes que jeudi, ce qui pourrait me laisser envisager un top 10. Un top 5 serait possible avec mes jambes des Trois Jours de la Panne. Le classement général se jouera encore un peu ce vendredi avant l’étape reine de samedi à Ans qui sera très difficile, sous la chaleur. Le parcours de Ans devrait me convenir mais je suis peut-être encore un peu juste. » Le chrono de Bereven aujourd’hui donnera une première indication sur les possibilités du Belge au classement général.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Steven Kruijswijk : « C’était un grand jour pour nous »

Alors qu’on s’attendait à une démonstration de force dans l’ascension finale du Tourmalet, hier, de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.