Trois Jours de Bruges – La Panne : Le direct commenté

16h10 – Arrivée
Dylan Groenewegen déborde Fernando Gaviria et Elia Viviani. Le coureur de Jumbo-Visma remporte les 3 Jours de Bruges – La Panne!

16h09 – 1 kilomètres restants

Dernier kilomètre et dernier virage à 800 mètres.

16h07 – 2 kilomètres restants
Team Sky se bat Deceunick-Quick Step

16h06 – 3 kilomètres restants
La préparation du sprint commence, cela frotte.

16h03 – 6 kilomètres restants
Gaviria, Groenewegen, Jakobsen, Mareczko, Halvorsen, Ballerini et Kittel sont dans le premier peloton.

16h02 – 8 kilomètres restants
Deceunick-Quick Step prend la course en main.

16h – 9 kilomètres restants
Les hommes de tête sont repris à 9 kilomètres de l’arrivée.

15h58 – 11 kilomètres restants
Chute au peloton : Mads Pedersen (Trek-Segafredo), Jens Keukeleire (Lotto-Soudal), christopher Lawless (Team Sky), Rudy Barbier et Zakkari Dempster (Israel Racing Academy). Le peloton est maintenant scindé en trois parties.

15h55 – 12 kilomètres restants
14 secondes encore pour les six courageux du jour alors que nous arrivons dans les Moeren.

15h52 – 14 kilomètres restants
Le peloton s’étire de plus en plus.

15h49 – 18 kilomètres restants
Les six hommes de tête vont se faire reprendre : 24 secondes.

15h46 – 20 kilomètres restants
Le peloton s’étire sous l’impulsion de la Sky.

15h44 – 22 kilomètres restants
Problème de chaine pour Timothy Dupont (Wanty-Groupe Gobert).

15h41 – 23 kilomètres restants
Chute de Luke Durbridge (Mitchelton-Scott).

15h38 – 25 kilomètres restants
Dernier tour pour les hommes de tête : 1’10”. Ce sera difficile de tenir le coup.

15h33 – 27 kilomètres restants

Au regard du plateau, on peut imaginer que les sprinteurs trouveront moyen de s’expliquer pour la gagne. A commencer par Elia Viviani (Deceuninck-Quick Step) qui sera bien présent pour défendre son titre. Le champion d’Italie trouvera cependant une solide concurrence sur sa route. Ses deux principaux rivaux devraient être Fernando Gaviria (UAE) et Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma). L’ancien coéquipier de Viviani est capable de tout sur une pointe alors que le Néerlandais semble être le sprinteur le plus en forme de ce début de saison. Deuxième l’an dernier, Pascal Ackermann (Bora-hansgrohe) a également montré de très belles choses cette saison.

Derrière ce quatuor qui semble se dégager, de nombreux outsiders tenteront de faire bouger la hiérarchie. Marcel Kittel (Katusha-Alpecin) en tête. Il y aura également sur la ligne de départ les Max Walscheid (Sunweb), Giacomo Nizzolo (Dimension Data), Kristoffer Halvorsen (Sky), Davide Ballerini (Astana), Jakub Mareczko (CCC), Jens Keukeleire (Lotto Soudal), Jürgen Roelandts (Movistar) ou encore Timothy Dupont (Wanty-Groupe Gobert). Côté français, trois chances se dégagent avec les présences de Nacer Bouhanni (Cofidis), Bryan Coquard (Vital Concept B&B Hotels) et Rudy Barbier (Israel Cycling Academy).

15h33 – 29 kilomètres restants
Crevaison pour Mads Pedersen (Trek-Segafredo)

15h32 – 31 kilomètres restants
L’écart continue de diminuer : 1’38” et le peloton est emmené par Deceuninck-Quick Step

15h28 – 34 kilomètres restants
1’49”, les hommes entament de nouveau les Moeren

15h22 – 38 kilomètres restants
Chute de Vegard Stake Laeken (UAE-Team Emirates)

15h20 – 40 kilomètres restants
Nous sommes dans les 40 derniers kilomètres. L’écart fond : 1’53”

15h19 – 42 kilomètres restants
Présentation des hommes de tête

Stan Dewulf (Lotto-Soudal), vainqueur de Paris-Roubaix Espoirs

Senne Leysen (Roompot-Charles), 6e du Championnat du Monde Espoirs du CLM en 2017.

Jimmy Janssens (Corendon-Circus), 3e de l’Etoile de Bessèges

Adrien Garel (Vital Concept-B&B Hotels), deuxième année pro. Il attend son premier résultat significatif.

Jasha Sutterlin (Movistar) a remporté une étape sur la Communauté de Madrid en 2017.

Matthijs Paasschens (Wallonie-Bruxelles) dispute sa première année chez les pros.

15h15 – 45 kilomètres restants
Les équipes Katusha, Jumbo-Visma et Bora-Hansgrohe se relaient en tête de peloton.

15h12 – 47 kilomètres restants
Abandon de Taylor Phinney (Education First)

15h07 – 49 kilomètres restants
Les hommes de tête sont passés à la ligne d’arrivée avec un bonus de 2’33”

15h06 – 50 kilomètres restants
Les hommes de tête sont à un kilomètre du passage sur la ligne d’arrivée.

15h04 – 52 kilomètres restants
Crevaison pour Pascal Ackermann (Bora-Hansgrohe), Vlanislav Kuznetsov (Katusha-Alpecin) et Vegard Stake Langen (UAE-Team Emirates).

15h00 – 56 kilomètres restants
L’écart est passé sous la barre des 4′. Il n’est plus que de 3’26”.

14h58 – 58 kilomètres restants
Les coureurs sont maintenant dans le Moeren.

14h56 – 59 kilomètres restants
C’est l’équipe Deceuninck-Quick Step qui prenne la tête du peloton.

14h55 – 60 kilomètres restants
Jakub Mareczko devrait bientôt réintégrer le peloton.

14h52 – 61 kilomètres restants
Le peloton vient de passer sur le dernier secteur pavé.

14h50 – 63 kilomètres restants
Les contre-attaquants ont été repris.

14h49 – 65 kilomètres restants
Crevaison pour .

14h47 – 66 kilomètres restants
La moyenne après 3 heures de course: 45km/h.

14h44 – 67 kilomètres restants
Le peloton est très étiré.

14h35 – 80 kilomètres restants
4’25, c’est le dernier écart communiqué par RadioTour.

14h32 – 82 kilomètres restants
Le peloton a perdu de nombreux éléments. Le tempo est très rapide.

14h29 – 85 kilomètres restants
Le peloton accuse un retard de 4’40”

14h25 – 89 kilomètres restants

Les six hommes de tête sont toujours devant mais nous ignorons l’écart par rapport au peloton.

14h21 – 91  kilomètres restants
Les cinq contre-attaquants possèdent une minute d’avance sur le peloton

14h18 – 93 kilomètres restants
Nous ne  savons pas ce que sont devenus les cinq contre-attaquants en ce moment.

14h16 – 95 kilomètres restants
Abandon de Lars Boom (Roompot-Charles)

14h15 – 95 kilomètres restants
Nous sommes en attente d’informations de la part de RadioTour.

14h05 – 98 kilomètres restants
Vidéo du groupe de tête:

14h03 – 100 kilomètres restants
Nous arrivons au panneau des 100 kilomètres restants. Nous sommes à la mi-course.

14h01 – 102 kilomètres restants
Nous avons directement la dernière difficulté du jour, le Sulferberg.

13h59 – 104 kilomètres restants
Direction le Vidaigneberg pour les coureurs à présent.

13h57 – 105 kilomètres restants
Fernando Gaviria s’est donc rapidement dévoilé. Joue-t-on la carte Jasper Philipsen dans cette équipe?

13h55 – 106 kilomètres restants
La contre-attaque est à 3’55” et le peloton à 4’25”

13h52 – 112 kilomètres restants
La contre-attaque ralentit.

13h50 – 115 kilomètres restants
Les cinq coureurs en contre-attaque possèdent 50 secondes d’avance sur le peloton.

13h48 – 115 kilomètres restants
Plusieurs coureurs sortent en contre-attaque dans le Kemmelberg : Marco Haller (Katusha-Alpecin), Fernando Gaviria (UAE-Team Emirates), Edward Theuns (Trek-Segafredo), Danny Van Poppel (LottoNL-Visma), Lukas Postlberger (Bora-Hansgrohe).

13h42 – 115 kilomètres restants
Les hommes de tête ont franchi le Monteberg et le Kemmelberg.

13h39 – 116 kilomètres restants
Accélération au peloton : 4’35”

13h36 – 118 kilomètres restants
Chute sans gravité de Willie Smit (Katusha-Alpecin)

13h34 – 119 kilomètres restants
Le peloton accuse à présent un retard de cinq minutes.

13h30 – 122 kilomètres restants
Dans cinq kilomètres, nous aurons l’ascension du Monteberg.

13h27 – 124 kilomètres restants
Crevaison pour Filippo Ganna (Team Sky), vainqueur du prologue du Tour de Provence.

13h23 – 126 kilomètres restants
La première difficulté du jour, le Monteberg interviendra au kilomètre 84, soit dans dix kilomètres.

13h20 – 130 kilomètres restants
Si l’allure reste en état, nous sommes sur une base d’une arrivée à 16h12, selon l’horaire le plus rapide.

13h16 – 135 kilomètres restants
A noter que les conditions sont relativement bonnes. Le soleil se fait discret mais le vent ne devrait pas jouer un grand rôle ce mercredi.

13h10 – 138 kilomètres restants
La zone des monts interviendra dans une vingtaine de kilomètres avec l’enchainement Monteberg et Kemmelberg. Non loin de ce premier enchaînement casse-pattes, trois murs se succèdent rapidement : Rodeberg, Vidaigneberg et Sulferberg

13h05 – 140 kilomètres restants
Après 60 kilomètres de course, la situation est simple. Six hommes en tête : Stan Dewulf (Lotto-Soudal), Jimmy Janssens (Corendon-Circus), Senne Leysen (Roompot-Charles), Mathijs Paasschens (Wallonie-Bruxelles), Jasha Sutterlin (Movistar), Adrien Garel (Vital Concept-B&B Hotels). Le peloton stabilise autour des 4m30-5m.

13h- 142 kilomètres restants
Les coureurs entament maintenant le secteur pavé de Boezinge

12h55 – 148 kilomètres restants
Nous nous dirigeons vers le secteur pavé de Boezinge (1200 mètres)

12h48 – 151 kilomètres restants
Vidéo de  l’échappée

12h47 – 152 kilomètres restants
Nouvel écart : 4’55”

12h45 – 152 kilomètres restants
Le groupe de tête a parcouru 47,5 kilomètres durant la première heure.

12h40 – 160 kilomètres restants
Le peloton accuse un retard de 4’50”

12h35 – 163 kilomètres restants
Nous entamons les pavés de la Steenstraat (2100 mètres) alors que Tom Devriendt (Wanty-Groupe Gobert) est victime d’une crevaison.

12h30 – 165 kilomètres restants
Dans quelques instants, nous aurons les pavés de la Steenstraat (2100 mètres).

12h25 – 170 kilomètres restants
La meute suit maintenant à 3’05”. Entre temps, Jordi Warlop s’est fait avaler par le peloton.

12h22 – 174 kilomètres restants
Jordi Warlop (Sport Vlaanderen-Baloise) perd du terrain. Il va se faire reprendre par le peloton.

12h18 – 176 kilomètres restants
Le peloton est emmené par toute l’équipe Katusha-Alpecin.

12h15 – 177 kilomètres restants
Nous attaquons le premier secteur pavé du jour, la Lookhuisstraat (1000 m).

12h12 – 180 kilomètres restants
Le peloton est maintenant à quatre minutes. Combien de temps les fuyards vont-ils recevoir?

12h10 – 183 kilomètres restants
Le coureur flamand suit à 35 secondes et le peloton est à 2’30”

12h08 – 185 kilomètres restants
Un coureur est en contre-attaque : Jordi Warlop (Sport Vlaanderen-Baloise)

12h06 – 186 kilomètres restants
Composition du groupe de tête :   Stan Dewulf (Lotto-Soudal), Jimmy Janssens (Corendon-Circus), Senne Leysen (Roompot-Charles), Mathijs Paasschens (Wallonie-Bruxelles), Jasha Sutterlin (Movistar), Adrien Garel (Vital Concept-B&B Hotels)

12h04 – 187 kilomètres restants
Le peloton laisse couler.

12h02 – 188 kilomètres restants
Six coureurs sont sortis du peloton.

12h01 – 190 kilomètres restants
Le coureur de la Movistar n’est pas resté longtemps devant : il est repris au kilomètre 10. Le début de course est très rapide.

11h58 – 195 kilomètres restants
Premier écart avec le peloton : 9 secondes.

11h55 – 196 kilomètres restants
Le premier attaquant du jour est l’Allemand Jasha Sutterlin (Movistar)

11h52 – 197 kilomètres restants
Un coureur non – partant : Alexander Edmondson (Mitchelton-Scott).

11h48 – 199 kilomètres restants
Le Champion d’Italie Elia Viviani tout sourire au départ fictif. Le sprinteur de Deceuninck-Quick Step est le grand favori du jour.

11h45 – Départ réel
Le départ réel de ces 3 Jours de La Panne vient d’être donné. C’est parti pour 200,3 kilomètres.

11h35 – Départ fictif
Vidéo du départ fictif

11h30 – Départ fictif
Il y a 166 coureurs au départ.

11h28 – Départ fictif
Les coureurs sont partis pour 8,3 kilomètres en cortège avant le départ officiel à la sortie de Bruges.

11h25 – Départ fictif
Le départ fictif de ces Trois Jours de Bruges – La Panne vient d’être donné.

11h22 – Avant-course  
Relisez notre présentation d’avant-course : cliquez ici

11h10 – Avant-course  
Bonjour à toutes et à tous. Bienvenue sur le direct commenté des Trois Jours de Bruges – La Panne (1.WT). Les coureurs doivent parcourir 200,4 kilomètres. Le départ fictif sera donné à 11h25.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour du Pays Basque 2021 : Le direct de la 3e étape

Avec l’app VeloPro.fr sur votre mobile ou tablette, accéder à un calendrier très fourni de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.