Mondiaux – Elites Hommes : La présentation détaillée

Epreuve en ligne Elites Hommes des Mondiaux d’Innsbruck, ce dimanche 30 septembre (départ à 9h40) 
Kufstein > Innsbruck, 258,5 kilomètres 

Palmarès :

2017 Peter Sagan
2016 Peter Sagan
2015 Peter Sagan
2014 Michal Kwiatkowski
2013 Rui Costa
2012 Philippe Gilbert
2011 Mark Cavendish
2010 Thor Hushovd
2009 Cadel Evans
2008 Allesandro Ballan

Infos :

Qui succédera à Peter Sagan ? Un costaud sans aucun doute, capable de grimper et de descendre au moins aussi bien. Sur les 258,5 kilomètres du parcours autrichien, 4670 mètres de dénivelé positif attendent les coureurs. Au départ de Kufstein, la course présente d’abord les ascensions de Kirchbichl et de Breltenbach am Inn. De quoi se mettre en jambes en somme. Le point de départ de la conquête du maillot arc-en-ciel devrait véritablement se situer au pied de l’ascension du Gnadenwald (2,8km à 11,5%). Après la descente, les coureurs arriveront pour la première fois à Innsbruck, au kilomètre 80. Suivent alors six tours d’un circuit de 23,9 kilomètres avec en point d’orgue la montée d’Igls (7,9km à 5,7%). Si le pourcentage ne semble pas effrayant de prime abord, ce col se divise en plusieurs portions. Les trois premiers kilomètres sont relativement roulants, les deux suivants présentent en revanche des passages supérieurs à 10% et une moyenne de 7%. Enfin, les deux dernières bornes sont à 5%.

Une fois arrivés au sommet, nous ne sommes qu’à la moitié du circuit. La deuxième partie devrait alors se faire à pleine vitesse, avec 6 kilomètres de descente et 7 kilomètres de replat. La tâche des coureurs sera alors compliquée par le fait que, de l’aveu de ceux qui ont reconnu le parcours, la route ne rend pas bien. Ces 23,9 kilomètres seront à reproduire à l’identique à six reprises, soit un total de plus de 47 kilomètres d’ascension. Au terme des six premiers tours, soit après près de 230 kilomètres de course, le peloton reprendra la même route pour une ultime ascension de la montée d’Igls. Une fois le sommet passé pour la dernière fois, les coureurs changeront de route. Pour cet ultime passage, ils feront la descente non pas en direction de la ligne d’arrivée, mais plutôt de la rivière Inn. Et là, c’est la cerise sur le gâteau. La tant redoutée montée du Gramartboden (2,8km à 11,8%), l’équivalent d’un double Mur de Huy. Les 700 premiers mètres affichent “seulement” 7% de pente avant que la route ne se cabre violemment. Un pic à 28% est notamment recensé… Un passage de 400 mètres à 19% est ensuite au programme avant de terminer par une portion de 700 mètres à 9%. Restera ensuite une descente raide pour laquelle il faudra encore faire preuve de lucidité avant de terminer sur une ultime portion plate.

Favoris : 

Les candidats au maillot arc-en-ciel ne manqueront pas ce dimanche. Si deux favoris clairs se dégagent avec Alejandro Valverde (Espgane) et Julian Alaphilippe (France), de nombreux outsiders attendent dans l’ombre. A commencer par le vainqueur de la dernière Vuelta Simon Yates (Grande-Bretagne), ou même son jumeau Adam ? Primož Roglič (Slovénie), Vincenzo Nibali et Gianni Moscon (Italie), Dan Martin (Irlande), Michael Woods (Canada), Miguel Angel Lopez, Rigoberto Urán et Nairo Quintana (Colombie)… La liste des grands coureurs au départ de l’épreuve est interminable. Les Pays-Bas présentent aussi une équipe de premier plan capable de dynamiter la course avec Tom Dumoulin, Wout Poels, Bauke Mollema et Steven Kruijswijk. Les Belges présentent eux une équipe homogène d’où pourrait sortir Greg Van Avermaet comme il l’avait fait à Rio alors que l’on annonçait le titre olympique pour un pur grimpeur. Avec lui, Dylan Teuns a montré sa bonne forme et son aptitude aux rampes sévères sur la Vuelta. Il ne faut pas non plus oublier les anciens champions du monde Michał Kwiatkowski (Pologne), Rui Costa (Portugal), et surtout… Peter Sagan (Slovaquie). Si le parcours semble trop dur pour le triple tenant du titre, comment enterrer un coureur de sa classe ?

Cartes et profils :

Liste des partants :

SLOVAQUIE
1 SAGAN Peter
2 BASKA Erik
3 CANECKY Marek
4 HARING Martin
5 MAHDAR Martin
6 SAGAN Juraj
7 TYBOR Patrik

BELGIQUE
8 BENOOT Tiesj
9 DE PLUS Laurens
10 HERMANS Ben
11 MEURISSE Xandro
12 PAUWELS Serge
13 TEUNS Dylan
14 VAN AVERMAET Greg
15 WELLENS Tim

FRANCE
16 ALAPHILIPPE Julian
17 BARDET Romain
18 BARGUIL Warren
19 GALLOPIN Tony
20 GENIEZ Alexandre
21 MOLARD Rudy
22 PINOT Thibaut
23 ROUX Anthony

ITALIE
24 BRAMBILLA Gianluca
25 CARUSO Damiano
26 CATALDO Dario
27 DE MARCHI Alessandro
28 MOSCON Gianni
29 NIBALI Vincenzo
30 PELLIZOTTI Franco
31 POZZOVIVO Domenico

ESPAGNE
32 CASTROVIEJO Jonathan
33 DE LA CRUZ MELGAREJO David
34 FRAILE MATARRANZ Omar
35 HERRADA Jesus
36 IZAGUIRRE INSAUSTI Jon
37 MAS NICOLAU Enric
38 NIEVE ITURRALDE Mikel
39 VALVERDE Alejandro

GRANDE-BRETAGNE
40 CARTHY Hugh John
41 GEOGHEGAN HART Tao
42 KENNAUGH Peter
43 KNOX James
44 STANNARD Ian
45 SWIFT Connor
46 YATES Adam
47 YATES Simon Philip

PAYS-BAS
48 DUMOULIN Tom
49 KELDERMAN Wilco
50 KRUIJSWIJK Steven
51 MOLLEMA Bauke
52 OOMEN Sam
53 POELS Wout
54 TOLHOEK Antwan
55 WEENING Pieter

COLOMBIE
56 ANACONA Winner Andrew
57 CONTRERAS PINZON Rodrigo
58 HENAO GOMEZ Sebastian
59 HENAO MONTOYA Sergio Luis
60 LOPEZ MORENO Miguel Angel
61 MARTINEZ POVEDA Daniel Felipe
62 QUINTANA Nairo
63 URAN Rigoberto

AUSTRALIE
64 CLARKE Simon
65 DENNIS Rohan
66 HAIG Jack
67 HAMILTON Christopher
68 HOWSON Damien
69 POWER Rob
70 SCHULTZ Nicholas Jack William
71 SUTHERLAND Rory

DANEMARK
72 ASGREEN Kasper
73 BRESCHEL Matti
74 EG Niklas
75 FUGLSANG Jakob
76 HANSEN Jesper
77 SCHMIDT WURTZ Mads
78 VALGREN ANDERSEN Michael
79 VINJEBO Emil Nygaard

ALLEMAGNE
80 BUCHMANN Emanuel
81 BURGHARDT Marcus
82 DENZ Nico
83 GESCHKE Simon
84 MARTENS Paul
85 SCHACHMANN Maximilian

SLOVÉNIE
86 BOLE Grega
87 MOHORIC Matej
88 NOVAK Domen
89 PIBERNIK Luka
90 POLANC Jan
91 ROGLIC Primoz
92 SPILAK Simon
93 TRATNIK Jan

POLOGNE 
94 BODNAR Maciej
95 GOLAS Michal
96 KWIATKOWSKI Michal
97 MAJKA Rafal
98 OWSIAN Lukasz
99 PATERSKI Maciej

NORVÈGE
100 BYSTROM Sven Erik
101 EIKING Odd Christian
102 HAGEN Carl Fredrik
103 HAGEN Edvald Boasson
104 HOELGAARD Markus
105 LAENGEN Vegard Stake

AUTRICHE 
106 GOGL Michael
107 GROSSSCHARTNER Felix
108 KONRAD Patrick
109 MUHLBERGER Gregor
110 POSTLBERGER Lukas
111 PREIDLER Georg

IRLANDE 
112 DUNNE Conor
113 MARTIN Daniel
114 MULLEN Ryan
115 ROCHE Nicolas

RÉPUBLIQUE TCHÈQUE
116 CERNY Josef
117 HIRT Jan
118 HNIK Karel
119 KREUZIGER Roman
120 KUKRLE Michael
121 STYBAR Zdenek

SUISSE
122 FRANK Mathias
123 FRANKINY Kilian
124 MORABITO Steve
125 REICHENBACH Sebastien
126 SCHAR Michael
127 SCHELLING Patrick

PORTUGAL
128 COSTA Rui
129 GUERREIRO Ruben
130 MACHADO Tiago
131 OLIVEIRA Nelson

RUSSIE
132 ARSLANOV Ildar
133 CHERNETSKI Sergei
134 KOCHETKOV Pavel
135 SIVAKOV Pavel
136 STRAKHOV Dmitrii
137 ZAKARIN Ilnur

LUXEMBOURG
138 DIDIER Laurent
139 DRUCKER Jean-Pierre
140 GASTAUER Ben
141 JUNGELS Bob
142 KIRSCH Alex
143 WIRTGEN Tom

ÉTATS-UNIS
144 BOOKWALTER Brent
145 KING Benjamin
146 KUSS Sepp
147 STETINA Peter

NOUVELLE-ZÉLANDE
148 BENNETT George
149 BEVIN Patrick
150 BEWLEY Sam
151 SMITH Dion

AFRIQUE DU SUD
152 DLAMINI Nicholas
153 JANSE VAN RENSBURG Jacques

ESTONIE
155 TAARAMAE Rein
156 VAHTRA Norman

KAZAKHSTAN
157 FOMINYKH Daniil
158 LUTSENKO Alexey
159 STALNOV Nikita
160 ZEITS Andrey

CANADA
161 BRITTON Robert
162 DUCHESNE Antoine
163 HOULE Hugo
164 WOODS Michael

ÉQUATEUR
165 CARAPAZ Richard
166 NARVAEZ Jhonnatan

LETTONIE
167 NEILANDS Krists
168 SKUJINS Toms

BIÉLORUSSIE
169 KIRYIENKA Vasil
170 KOSHEVOY Ilia
171 RIABUSHENKO Aleksandr
172 SOBAL Yauhen

ÉRYTHRÉE
173 GHEBREIGZABHIER WERKILUL Amanuel
174 KUDUS Merhawi

UKRAINE
175 BRATASHCHUK Andrii
176 GRIVKO Andrey

JAPON
177 NAKANE Hideto

ROUMANIE
178 TVETCOV Serghei

ARGENTINE
179 SEPULVEDA Eduardo

IRAN
180 CHAICHI RAGHIMI Mohammad Esmaeil

CROATIE
181 RUMAC Josip

HONG KONG
182 CHIU Ho San

LITUANIE
183 KONOVALOVAS Ignatas

COSTA RICA
184 VILLALOBOS SOLIS Roman Daniel

SUÈDE
185 LUDVIGSSON Tobias

GRÈCE
186 FARANTAKIS Stylianos

BRÉSIL
187 SESSLER Nicolas

ETHIOPIE
188 GRMAY Tsgabu Gebremaryam

Autres infos qui pourraient vous intéresser

VeloPro.fr change provisoirement de formule

Cela fait maintenant 5 saisons que VeloPro.fr vous propose tous les jours un suivi continu …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.