© Sirotti

Tour 2018 : le contre-la-montre du Pays-Basque, à la veille de Paris, se confirme

Si les deux premières semaines du Tour de France 2018 semblent à peu près connues, c’est toujours le grand flou quant à la troisième semaine. Il y a quelques jours France Bleu Pays-Basque révélait que Saint-Pée-de-Nivelle accueillerait un départ et qu’il s’agirait de la dernière étape de montagne du Tour 2018. Mais plus récemment, on a parlé de Saint-Pée-de-Nivelle (et de son lac) bien comme un départ, mais du contre-la-montre final, se déroulant la veille de l’arrivée à Paris, donc le samedi 28 juillet (20e étape). La commune de Espelette était alors évoquée comme arrivée. D’après le journal Sud-Ouest, il ne s’agirait plus que d’une hypothèse mais bel et bien d’une certitude.

Selon Sud-Ouest ce contre-la-montre entre Saint-Pée-de-Nivelle et Espelette développerait environ 30 kilomètres et proposerait un profil vallonné. Il n’y a qu’une quinzaine de kilomètres entre les deux villes Basques et pour atteindre les 30 kilomètres, il faudra faire des détours et il se pourrait que le parcours passe par le Col de Saint-Ignace, même si, toujours selon Sud-Ouest, ce n’est pas l’hypothèse privilégiée.

Le parcours de la troisième semaine du Tour de France reste toujours un mystère. Seule « certitude », cette troisième semaine devrait partir le 24 juillet de Carcassonne après le deuxième jour de repos. On évoque pour ce jour là une possible arrivée à Superbagnères. Pour la suite, on parle aussi d’une arrivée au sommet du Tourmalet, à moins que ce ne soit à Luz-Ardiden, et de plusieurs jours à Pau.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour de Guangxi : Tim Wellens remporte l’étape reine

Tim Wellens (Lotto – Soudal) s’est imposée sur la quatrième étape du Tour de Guangxi, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *