(c) Sirotti

Vuelta : Thibaut Pinot domine les favoris aux Lagos de Covadonga

Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) a remporté ce dimanche le dernier volet du triptyque montagneux qui concluait la deuxième semaine de course. Sorti d’un groupe très réduit de favoris à moins de 7km du sommet, le Français réalise une superbe ascension des Lagos de Covadonga et ne sera jamais revu. Miguel Angel Lopez (Astana) est deuxième à 28 secondes, deux unités devant Simon Yates (Mitchelton-Scott). 

Le départ de l’étape est très nerveux. A la veille de la journée de repos, ils sont nombreux à vouloir se glisser à l’avant. La Mitchelton-Scott tente de contrôler et ne laisse personne sortir dans un premier temps. Un premier groupe se dégage avec Michal Kwiatkowski (Sky), Rafal Majka (Bora) et Thomas De Gendt (Lotto Soudal), mais ne prend qu’une dizaine de secondes de marge avant d’être repris. Cette rapide fugue permet tout de même au dernier cité de passer en tête de la première côte du jour. Il empoche trois points supplémentaires au classement de la montagne et revient à sept unités de Luis Angel Maté (Cofidis).

Il faut alors attendre 35 kilomètres de course pour voir un groupe se dégager durablement. Ivan Garcia Cortina (Bahrain-Merida), Nicolas Roche (BMC), Imanol Erviti (Movistar), Tao Geoghegan Hart (Sky), Fabio Felline, Bauke Mollema (Trek), Ben King (Dimension Data), Nick Schultz (Caja Rujal), Danny van Poppel (LottoNL-Jumbo), Pierre Rolland (EF-Drapac) et Valerio Conti (UAE) parviennent à s’extraire. Ils sont vite rejoints par George Bennett (LottoNL-Jumbo) qui a attaqué seul le peloton pour faire la jonction. Le Néo-Zélandais jouait le général jusqu’à hier, mais a concédé plus de sept minutes à l’Alto Les Praeres.

Les hommes de tête prennent jusqu’à 5’40” de marge au pied de la première des deux ascensions du Mirador del Fito (1ère catégorie, 7,1km à 7,7%), à 78 kilomètres du but. L’équipe Astana décide alors de durcir l’allure du peloton et reprend deux minutes à l’échappée dans la montée. Les coureurs empruntent alors une boucle pour revenir au pied du Mirador del Fito et l’escalader une seconde fois. En arrivant au pied, les hommes de tête n’ont plus que 3’40” de marge. Après avoir contrôlé tranquillement sur la partie reliant les deux montées, Astana accélère une nouvelle fois. L’écart tombe sous les trois minutes, mais aucun des leaders pour le général ne tente d’attaque. Il faudra donc attendre l’ascension finale des Lagos de Covadonga pour assister à la bataille attendue.

Après une première tentative vaine, Bauke Mollema parvient à s’extirper du groupe de tête. Il s’en va avec le jeune Ivan Cortina dans la descente. Les deux hommes prennent une vingtaine de secondes d’avance sur leurs anciens compagnons de fuite, avant d’être rejoints à 28km du but. Danny van Poppel et Nicolas Roche sont distancés du groupe. Cortina retente sa chance en solitaire à 20 unités du but. Il parvient à creuser l’écart sur le reste de l’échappée et se présente seul au pied des Lagos de Covadonga (11,7km à 7,2%) avec plus d’une minute d’avance. Le peloton toujours contrôlé par Astana accuse alors 2’14” de retard.

Les rescapés de l’échappée matinale sont repris progressivement au fil de l’ascension. A 10km du but, seul Cortina se maintient en tête avec une petite minute d’avance. Au sein du peloton, le train mené par Astana fait mal. Wilco Kelderman (Sunweb) et Tony Gallopin (AG2R) sont en difficulté dès le pied du col. Maillot grand ouvert, Cortina est repris à 8km du sommet après un bel effort solitaire. Le groupe des favoris est alors réduit à moins de vingt unités. Après le travail de ses équipiers, Lopez place la première attaque. Le Colombien creuse un petit écart, mais est repris : Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) contre-attaque et n’est pas suivi. Derrière lui, Simon Yates (Mitchelton-Scott) et Nairo Quintana (Movistar) se marquent. Pinot a parfaitement joué le coup et creuse rapidement un écart de vingt secondes. Le grimpeur français ne fléchit pas et remporte l’étape au sommet des Lagos de Covadonga ! Parti seul en poursuite, Lopez prend la deuxième place à 28″ avec une mince avance sur Simon Yates. Ce dernier conforte son maillot rouge en reprenant quelques petites secondes à ses rivaux de la Movistar alors que Pinot se replace en 7e position du général.

Le top 10 de l’étape : 
1. Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) en 5h01’49”
2. Miguel Angel Lopez (Astana) à 28″
3. Simon Yates (Mitchelton-Scott) à 30″
4. Alejandro Valverde (Movistar) à 32″
5. Steven Kruijswijk (LottoNL-Jumbo) m.t.
6. Enric Mas (Quick-Step) à 34″
7. Nairo Quintana (Movistar) m.t.
8. Rigoberto Uran (EF-Drapac) à 1’25”
9. Emanuel Buchmann (Bora) à 1’33”
10. Ion Izagirre (Bahrain-Merida) à 1’49”

Le top 10 du général : 
1. Simon Yates (Mitchelton-Scott) en 64h13’33”
2. Alejandro Valverde (Movistar) à 26″
3. Nairo Quintana (Movistar) à 33″
4. Miguel Angel Lopez (Astana) à 43″
5. Steven Kruijswijk (LottoNL-Jumbo) à 1’29”
6. Enric Mas (Quick-Step) à 1’55”
7. Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) à 2’10”
8. Rigoberto Uran (EF-Drapac) à 2’27”
9. Ion Izagirre (Bahrain-Merida) à 3’03”
10. Emanuel Buchmann (Bora) à 3’15”

Autres infos qui pourraient vous intéresser

VeloPro.fr change provisoirement de formule

Cela fait maintenant 5 saisons que VeloPro.fr vous propose tous les jours un suivi continu …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.