(c) Sirotti

Alejandro Valverde : « Je ne suis pas triste »

Difficile fin de Vuelta pour Alejandro Valverde. Le vétéran espagnol doit en effet dire adieu au podium à veille de l’arrivée à Madrid, et ce après avoir longtemps joué la gagne. Le coureur de la Movistar se retrouve même 5e du général derrière l’intouchable Simon Yates, mais aussi Mas, Lopez et Kruijswijk. Un coup dur, mais que l’espagnol accepte et parvient, dans toute son expérience, à relativiser. « Ce n’est pas une mauvaise Vuelta pour moi. Je gagne deux étapes et je remporte le maillot par points. En plus, la Movistar remporte aussi le classement par équipes. J’ai réussi à rester dans les premières places du général pendant les trois semaines malgré la difficulté du parcours, donc ce n’est pas si mal. » Pas de regrets non plus concernant sa difficile étape du jour. « Je ne suis pas triste de ce résultat. Des coureurs étaient meilleurs que moi, il faut l’accepter. C’est vrai que ces derniers jours n’ont pas été faciles pour Nairo et moi, mais le sport est ainsi fait. »

Après cette échec, Valverde va maintenant se tourner vers Innsbruck et un titre mondial qui lui a toujours échappé. « Même si je suis toujours concentré sur cette fin de Vuelta, il faut aussi penser au Mondial. Nous allons avoir quinze jours pour nous préparer, et nous allons avoir une très bonne équipe, notamment avec un coureur comme Enric Mas qui est très fort. »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

VeloPro.fr change provisoirement de formule

Cela fait maintenant 5 saisons que VeloPro.fr vous propose tous les jours un suivi continu …

Un commentaire

  1. A 38 ans Valverde ne pouvait avoir d’illusions et ne s’en faisait sûrement pas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.