© LNC/Bruno Bade

Tour du Finistère : Jonathan Hivert devant Romain Bardet

Septième manche de la Coupe de France, le Tour du Finistère a été remporté ce samedi par Jonathan Hivert (Direct Energie), devançant ainsi Romain Bardet (AG2R) et Guillaume Martin (Wanty). Hivert récompense la domination de son équipe Direct Energie et s’adjuge sa cinquième victoire de la saison (dont une étape sur Paris-Nice).

C’est une 33e édition spéciale qu’ont vécu les coureurs au départ du Tour du Finistère, en ce samedi 14 avril. En cause notamment un plateau de fort belle qualité, avec la présence de cadors du peloton tels que Romain Bardet (AG2R – La Mondiale), Warren Barguil (Fortuneo -Samsic), Tejay Van Garderen et bien sûr Richie Porte (BMC Racing), tous présents pour reconnaître le final de la cinquième étape du Tour de France, qui sera identique à celui proposé aujourd’hui.

La course de 190.5 kilomètres s’élance sous un grand soleil et une température plus que printanière (19°C). Très vite, des attaques secouent le peloton et deux hommes parviennent à sortir. On retrouve Nicolas Baldo (St Michel – Auber) et Corentin Ermenault (Vital Concept), très vite rejoints par Michiel Dieleman (Cibel-Cebon) et Jelle Mannaerts (Tarteletto-Isorex). Les quatre hommes font grimper l’écart tandis que derrière Fritjof Roinas (Joker) tente un moment de faire la jonction, mais se relève finalement. L’écart atteint au maximum 8 minutes 50 au moment ou les hommes de tête abordent les premières difficultés.

Alors que le peloton accélère, l’échappée arrive dans les 83 derniers kilomètres, qui seront aussi empruntés par les coureurs du Tour en juillet. Au sommet de la montagne de Locronan, l’écart n’est plus que de 3’20, et continue de chuter. A l’entrée du circuit final (52 kilomètres), il passe sous la minute, alors que le peloton connait quelques cassures à l’arrière. C’est le moment choisi par Corentin Ermenault pour partir seul. Le jeune français de 22 ans n’est suivi que par Michiel Dieleman, alors que Rein Taaramae (Direct Energie) sort du peloton. L’Estonien revient sur les fuyards, qui ne comptent désormais plus que 25 secondes d’avance. Tout le monde est finalement repris à 25 kilomètres du but.

Dans les deux derniers tours, les principaux favoris se découvrent, et David Gaudu (Groupama – FDJ), Romain Bardet, Warren Barguil ou encore Guillaume Martin (Wanty – Groupe Gobert) tentent de sortir. Ca se regroupe, et cette fois-ci c’est Paul Ourselin (Direct Energie) qui creuse un petit écart. Le jeune coureur est revu à l’entame du dernier tour. C’est à ce moment que le peloton se scinde, et qu’une quinzaine d’hommes se retrouvent à l’avant. Ce groupe aborde alors la dernière montée de Stang Vihan, et au jeu du punch c’est Jonathan Hivert qui est le plus fort. Le coureur de Direct Energie parvient à faire la différence et s’impose finalement devant Romain Bardet et Guillaume Martin. Cinquième victoire de la saison pour le coureur de 33 ans.

Classement
1. Jonathan Hivert (Direct Energie) en 4h43’04
2. Romain Bardet (AG2R La Mondiale)
3. Guillaume Martin (Wanty – Groupe Gobert)
4. Nicolas Edet (Cofidis)
5. Jimmy Janssens (Cibel – Cebon)
6. Jérémy Cornu (Direct Energie)
7. Fabien Grellier (Direct Energie)
8. Tejay Van Garderen (BMC)
9. Carl Fredrik Hagen (Joker – Icopal)
10. Lilian Calmejane (Direct Energie) à 0’07

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Cyclassics de Hambourg : Lotto Soudal compte sur Caleb Ewan

A bout de force sur la Prudential RideLondon, Caleb Ewan avait abandonné la course remportée …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.