(c) Sirotti

Deuxième du Tour de Suisse, Jakob Fuglsang est « sur la bonne voie »

Plombé par l’avant-dernière place de sa formation sur le contre-la-montre par équipes qui lançait le Tour de Suisse, le leader d’Astana a réussi la performance de se hisser à la deuxième place du général final. Fuglsang termine finalement à 1’02” du vainqueur Richie Porte, alors que son équipe avait concédé 1’18” à la BMC dès le premier jour. Ce dimanche, il a réalisé un excellent chrono, individuel cette fois, pour passer de la sixième place qu’il occupait ce matin au premier accessit. 

Fuglsang et Porte inversent les rôles. Vainqueur du Dauphiné 2017 devant l’Australien, le leader de l’équipe Astana doit cette fois s’avouer vaincu. Le coureur danois de 33 ans a tout de même de quoi être satisfait : il a gagné quatre places au général lors de la dernière journée de course, passant de la sixième à la deuxième position au terme d’une performance inattendue sur le contre-la-montre final. « J’ai réussi un très bon chrono, savourait-il après l’arrivée. C’est ce que j’avais espéré : je voulais vraiment montrer que le travail que j’avais fait sur le vélo de chrono avait payé. Tout ce que nous avons mis en place depuis le début de saison, notamment la routine d’échauffement, rapporte ses fruits. Je suis très content, nous sommes sur la bonne voie. »

Jakob Fuglsang a tiré les leçons du passé et n’a pas souhaité arriver à 100% sur ce Tour de Suisse. Il a d’ailleurs semblé monter en condition au fil de l’épreuve. «L’année dernière, je suis arrivé trop bien sur le Dauphiné, se souvient le coureur danois qui avait ensuite dû abandonner la Grande Boucle après une lourde chute. Cette année, j’ai tenté d’atteindre mon pic de forme un peu plus tard, vraiment pour le Tour. En tout cas, je suis vraiment heureux d’être deuxième du général après ce contre-la-montre par équipes raté. J’avais déjà été troisième et quatrième du général sur le Tour de Suisse : être deuxième, c’est bien pour ma collection. »

 

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Championnats d’Europe : La sélection suisse avec Stefan Küng et Michael Albasini

Alors que la Fédération française a dévoilé une pré-liste ce vendredi midi, et annoncera la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.