Tour de France : La onzième étape en direct commenté

17h43 – fin du live 
Merci à tous d’avoir suivi la onzième étape en notre compagnie. Le compte-rendu détaillé est disponible en cliquant ici, les réactions suivront dans la soirée. A demain pour le premier rendez-vous pyrénéen.

17h38 – 
Victoire de Caleb Ewan ! Groenewegen est donc deuxième après avoir lancé de très loin.

17h37 – arrivée 
C’est très serré!! Caleb Ewan et Dylan Groenewegen ont passé la ligne au coude à coude. Elia Viviani est troisième.

17h37 – 
Le virage passe sans encombre, Jumbo-Visma bascule en tête.

17h37 – 1km
Le peloton passe très étiré sous la flamme rouge… Attention au dernier virage placé à 500 mètres de la ligne!

17h36 – 2km
Au tour de Daniel Oss de prendre la main…

17h36 – 
Marco Haller prend le relais pour Katusha-Alpecin.

17h36 – 
C’est Wout van Aert qui impose un rythme très soutenu à 2,5 unités du but.

17h35 – 3km
Le train Jumbo-Visma occupe la gauche de la route, les Deceuninck-Quick Step sont sur la droite.

17h33 – 
Le peloton reprend De Gendt à 4,5 kilomètres du but. Le sprint massif se prépare…

17h33 – 
Le peloton a maintenant le Belge en ligne de mire. Ce dernier a au moins remporté le titre de coureur le plus combatif du jour.

17h32 – 5km
Aimé De Gendt passe l’arche des cinq derniers kilomètres.

17h31 – 6km
Deceuninck-Quick Step et Bora-hansgrohe rapprochent le peloton de l’homme seul en tête. 25″.

17h30 – 7km
De Gendt compte encore 30″ d’avance alors que ses anciens compagnons de fuite sont repris par peloton.

17h28 – 8km
De Gendt fait mieux que résister et compte 40″ d’avance !

17h27 – 9km
C’est Jasper De Buyst, le poisson-pilote de Caleb Ewan, qui est allé au sol.

17h26 – 
Nouvelle chute au sein du peloton, un coureur de Lotto Soudal est tombé dans le bas côté.

17h26 – 10km
Le Belge a distancé ses trois compagnons de fuite et va tenter de boucler les 10 derniers kilomètres en solitaire.

17h25 – 
Attaque de De Gendt à l’avant de la course!

17h25 – 11km
Les formations de leaders emmènent désormais le peloton. L’allure s’est légèrement calmée.

17h22 – 13km
Et maintenant 20″ d’écart. La jonction ne devrait plus tarder malgré la belle résistance des fuyards.

17h20 – 15km
25″ d’écart à 15 kilomètres du but…

17h18 – 16km
Le groupe Ciccone avec Langeveld et Nizzolo pointe à cinq minutes.

17h17 – 17km
Le peloton se rapproche à 35″ à l’approche de la Ville rose.

17h12 – 21km
La chute a bien désorganisé le peloton… Les fuyards en profitent pour se maintenir en tête, avec 50″ d’avance, à 20 kilomètres de l’arrivée.

17h08 – 24km
L’ancien porteur du maillot jaune Giulio Ciccone est également touché. Il roule actuellement avec Nizzolo et Langeveld à allure modérée.

17h06 – 
Niki Terpstra abandonne.

17h04 – 27km
Le groupe Quintana avec Porte et Woods est de retour à l’arrière du peloton.

17h04 – 
Impliqué dans la chute, Niki Terpstra est resté au sol. Giacomo Nizzolo est le dernier à être reparti.

17h03 – 29km
Quintana, Porte et Woods ont été attendus par des coéquipiers et tentent actuellement de revenir au sein du peloton.

17h02 – 
Un coureur de la Lotto Soudal a également été pris dans la chute.

17h01 – 
Nairo Quintana et Richie Porte sont tombés! Mike Woods également.

17h – 
David Gaudu est notamment impliqué. Il y a aussi des coureurs de Total Direct Energie et EF.

17h – 
Chute au peloton!

16h59 – 32km
Au dernier pointage, le chrono indique 1’10” d’écart.

16h58 – 33km
Deceuninck-Quick Step mène maintenant seule le peloton. Les formations Ineos et Groupama-FDJ sont bien placées à l’avant.

16h55 – 34km
C’est le vice-champion de France du chrono Stéphane Rossetto qui imprime les plus gros relais en tête de course désormais. L’écart est stabilisé autour de 1’20”.

16h51 – 38km
Longtemps à l’arrière du peloton, le maillot jaune Julian Alaphilippe s’est replacé dans les premières positions. Le fort vent annoncé incite à la méfiance…

16h49 – 40km
Les quarante derniers kilomètres pour le quatuor! Les fuyards accélèrent l’allure, 1’20”. Il y a également de la tension à l’avant du peloton.

16h45 – 43km
Le peloton maintient maintenant Calmejane, Rossetto, Pérez et A.De Gendt à une minute.

16h43 – 45km
L’écart retombe à une minute, le peloton contrôle très sereinement. On ne voit pas comment l’on pourrait échapper à un sprint massif!

16h41 – 46km
L’échappée entre dans le département de la Haute-Garonne.

16h39 – 47km
Voyant qu’il se rapprochait trop vite, le peloton lève le pied et redonne un peu de lest. 1’20”.

16h35 – 50km
L’échappée entame les 50 derniers kilomètres avec une marge en forte baisse. Il n’y a plus qu’une minute d’écart !

16h31 – 52km
Le peloton traverse la localité de Lavaur. Le peloton s’y était arrêté en 2011, l’occasion d’une arrivée au sprint réglée par Mark Cavendish.

16h30 – 53km
L’écart diminue à 1’40”.

16h23 – 58km
Deux minutes d’écart à 58km de la ligne, la poursuite n’est pas encore véritablement lancée.

16h15 – 64km
RadioTour annonce un fort vent trois quart dos pour les prochains kilomètres. Un avantage pour le quatuor de tête.

16h14 – 65km
Les hommes de tête n’ont pas eu le temps d’attraper une musette à la zone de ravitaillement et vont chercher le nécessaire en descendant à leur voiture. Situation inchangée.

16h09 – 68km
Le peloton entre dans la zone de ravitaillement. L’écart est stable à 2’10”.

16h07 – 
Le sprint du peloton en vidéo:

16h04 – 71km
Ecart réduit à 2’10”. Aucun affolement de part et d’autre de la course…

15h59 – 75km
Il y avait 2’35” entre la tête de course et le peloton au passage du sprint.

15h57 – 77km
Passage complet du sprint de Gaillac:
1. Pérez – 20pts
2. A. De Gendt – 17pts
3. Calmejane – 15pts
4. Rossetto – 13pts
5. Viviani – 11pts
6. Sagan – 10pts
7. Colbrelli – 9pts
8. Oss – 8pts
9. Stuyven – 7pts
10. Morkov – 6pts
11. T. De Gendt – 5pts
12. Monfort – 4pts
13. Burghardt – 3pts
14. Vachon – 2pts
15. Van Avermaet – 1pt

15h55 – 
Et c’est finalement Elia Viviani qui passe en tête ! Il devance Sagan et Colbrelli, Michael Matthews n’a pas disputé ce sprint intermédiaire!

15h55 – 78km
C’est également le cas de la Bahrain-Merida de Sonny Colbrelli…

15h54 – 79km
Invisible jusqu’alors, la Bora-hansgrohe de Peter Sagan s’annonce en tête à l’approche du sprint…

15h52 – 80km
Anthony Pérez fait le sprint et devance Aimé De Gendt, Lilian Calmejane et Stéphane Rossetto.

15h49 – 83km
L’échappée est à 3km du sprint et à 12km de la zone de ravitaillement.

15h48 – 84km
Les hommes de tête ont couvert 43,6 kilomètres en deuxième heure, la moyenne est en hausse à 40,4km/h depuis le départ.

15h45 – 86km
Le peloton a donc réalisé l’ascension 1’10” plus lentement que l’échappée.

15h44 – 87km
Le peloton passe le sommet avec 3’10” de retard sur la tête de course. Les deux difficultés passées, l’allure devrait s’accélérer à l’approche du sprint de Gaillac, dans sept kilomètres.

15h41 – 
Comme attendu, le peloton réalise l’ascension à un rythme tranquille. L’écart augmente.

15h40 – 90km
Anthony Pérez prend le seul point distribué au sommet. Il n’y a eu aucune bagarre pour passe en tête.

15h39 – 
Les hommes de tête sont à 1km du sommet de la difficulté. Il y a un point de la montagne à aller chercher.

15h38 – 91km
Le peloton s’est rapproché à deux minutes, toujours sous l’impulsion des équipes Lotto Soudal, Jumbo-Visma et Deceuninck-Quick Step.

15h36 – 92km
Calmejane, Pérez, Rossetto et A. De Gendt sont dans la Côte de Castelanau-de-Montmiral (4e cat.,2,5km à 3,8%).

15h34 –
Alors que les hommes de tête vont aborder la deuxième et dernière difficulté du jour, voici un aperçu du dernier kilomètre dans les rues de Toulouse.

15h31 – 95km
Le maillot jaune Julian Alaphilippe est dans les dernières positions du peloton. Il profite visiblement d’une journée tranquille avant les échéances pyrénéennes.

15h28 – 
Le peloton a marqué un ralentissement général pour permettre à plusieurs coureurs de se soulager. L’écart remonte à 2’30”.

15h25 – 100km
Les quatre fuyards sont dans les 100 derniers kilomètres! Dans 7,5 kilomètres, ils se retrouveront au pied de la Côte de Castelanau-de-Montmiral (4e cat.,2,5km à 3,8%).

15h23 – 101km
Et maintenant 2’10”. Le peloton se rapproche sans doute pour pouvoir aborder la deuxième difficulté du jour à un rythme peu soutenu. Cela avait en tout cas été le cas pour la première ascension.

15h21 – 103km
2’15” au dernier pointage.

15h18 – 105km
Légère baisse de l’écart à 2’20”. Ce sont toujours les équipiers de sprinteurs qui conduisent le peloton.

15h13 – 108km
La situation est inchangée alors que les quatre hommes de tête approchent des 100 derniers kilomètres.

15h07 – 113km
Et maintenant 2’30” d’écart.

15h04 – 116km
Les fuyards sont parfaitement contrôlés par le peloton sur une portion descendante. Ecart stable à 2’35”.

14h58 – 122km
La situation est inchangée, toujours 2’35” d’écart.

14h53 – 125km
Le chrono indique 2’35” au dernier pointage.

14h50 – 127km
L’écart retombe autour des trois minutes. Les équipes de sprinteurs contrôlent tranquillement.

14h45 – 
En première heure, les hommes de tête ont couvert 37,2 kilomètres. C’est bien en-dessous de l’itinéraire horaire le plus lent prévu par les organisateurs.

14h43 – 130km
Le peloton laisse un peu de marge à l’échappée : 3’20”. C’est l’écart maximal observé aujourd’hui.

14h40 – 
Le peloton passe le sommet avec un retard de 3′.

14h37 – 134km
Anthony Pérez passe le sommet en tête et empoche 2 points. Aimé De Gendt prend le point restant.

14h36 – 
Et maintenant 2’50” d’avance pour les quatre attaquants.

14h34 – 
Le peloton mène l’ascension à un rythme peu soutenu, l’écart remonte : 2’40”.

14h32 – 137km
Le maillot jaune Julian Alaphilippe fait une pause pour satisfaire un besoin naturel, il est imité par nombre de coureurs.

14h31 – 
Au tour du peloton d’aborder la première difficulté du jour.

14h30 – 
Le peloton s’approche à 2’10” de la tête de course.

14h29 – 
Si les fuyards ne sont pas dangereux au général, ils ne sont pas non plus pour le maillot à pois. Tim Wellens peut donc rester serein au sein du peloton.

14h28 – 138km
Les quatre échappés sont au pied de la Côte de Tonnac (3e cat., 3,6km à 4,9%). 2’15”.

14h23 – 
Situation inchangée, il y a toujours 2’40” de différence entre le quatuor de tête et le peloton.

14h20 – 
Il y a toujours 2’40” d’écart. A l’arrière, Michael Matthews revient au sein du peloton après avoir changé de chaussure droite.

14h19 – 145km
En tête de peloton, Tony Martin (Jumbo-Visma), Kasper Asgreen (Deceuninck-Quick Step) et Maxime Monfort (Lotto Soudal) dictent l’allure.

14h15 – 
Calmejane, Pérez, Rossetto et A. De Gendt évoluent maintenant avec une marge de 2’40”.

14h07 – 153km
Le chrono indique 2’20” au dernier pointage. Les équipes de sprinteurs s’assurent de ne pas rater leur seule opportunité de la deuxième semaine!

14h05 – 
C’est aujourd’hui l’anniversaire d’Omar Fraile. Le représentant d’Astana fête ses 29 ans. La veille, c’est André Greipel qui soufflait les bougies. Le sprinteur allemand a, ce mercredi, une opportunité en or de fêter ses 37 ans comme il se doit.

14h02 – 
Les quatre hommes de tête ne présentent aucun danger au général. Le mieux classé d’entre eux est Lilian Calmejane, 116e à 1h16’15” du maillot jaune Julian Alaphilippe.

14h – 157km
Le peloton ne laissera apparemment aucune marge à cette échappée.

13h59 – 158km
Le peloton contrôle désormais les fuyards autour de 2’10”.

13h56 – 160km
Le peloton est maintenant organisé. Deceuninck-Quick Step, Lotto Soudal et Jumbo-Visma ont chacune placé un coureur pour emmener la poursuite.

13h54 – 161km
Et maintenant 2’05” de marge pour Calmejane, Pérez, Rossetto et A. De Gendt.

13h53 – 162km
Les fuyards creusent l’écart: 1’30” au dernier pointage.

13h50 – 164km
Le peloton ne roule pas du tout. Il y a déjà une minute d’écart entre les deux entités de course.

13h48 – 
Lilian Calmejane (Total Direct Energie) est accompagné d’Anthony Pérez, Stéphane Rossetto (Cofidis) et Aimé De Gendt (Wanty-Gobert).

13h47 – 
Un groupe de quatre coureurs s’est détaché autour de Calmejane, le peloton semble directement laisser filer.

13h47 – 
170 coureurs ont pris le départ. Hormis Rick Zabel, tous les coureurs ayant terminé la dixième étape sont partants.

13h46 – 167km à parcourir
Et directement une attaque de Lilian Calmejane !

13h46 – Départ réel 
C’est parti pour 167 kilomètres en direction de Toulouse!

13h38 – Départ fictif 
Il y a 5,4 kilomètres neutralisés dans les rues d’Albi avant d’arriver au point de départ réel.

13h35 – Départ fictif
Les coureurs sont dans l’itinéraire défilé.

11h40 – Avant course 
Qui dit journée de repos dit conférence de presse des leaders. Nous étions, entre autres, à celle de Thibaut Pinot. Revanchard, le leader des Groupama-FDJ était impatient d’en découdre en montagne (lire ici).

11h30 – Avant course 
Parmi les coureurs ayant terminé la 10e étape, Rick Zabel (Katusha-Alpecin) ne sera pas au départ ce mercredi. Souffrant d’un état grippal, l’Allemand a abandonné.

11h15 – Avant course 
Bonjour et bienvenue à tous pour suivre la 11e étape du Tour de France en direct commenté. Après une journée de repos bien méritée, le peloton partira d’Albi à 13h35 pour rallier Toulouse en 167 kilomètres. D’ici au départ fictif, vous pouvez retrouver la présentation détaillée du parcours en cliquant ici.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Veenendaal-Veenendaal Classic : L’échappée belle pour Zakkari Dempster

La classique de Veenendaal se tenait ce mercredi sur 190 kilomètres autour de la commune …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.