(c) Route d'Occitanie

Route d’Occitanie : Arnaud Démare remporte la dernière étape, Alejandro Valverde le général

La Route d’Occitanie se clôturait ce dimanche par une ultime étape disputée autour de la commune de Clermont-Pouyguillès. Longue de 154.8 kilomètres, elle proposait un circuit assez usant d’environ 20 kilomètres, qui comprenait la côte de Moncassin (1km à 6%) à escalader huit fois. La course a alors été animée, et la victoire revient finalement à Arnaud Démare (Groupama-FDJ). Alejandro Valverde (Movistar) n’a pas été inquiété et remporte le général. 

Le départ est donné sur les coups de 13h sous une température étouffante de 35°C. Cela n’empêche pas quatre coureurs de partir à l’avant dès les premiers mètres, et de former directement la bonne échappée du jour. Nous retrouvons ainsi Luis Angel Maté (Cofidis), Pierre Gouault (Natura4Ever -Roubaix), Angelo Tulik (Total – Direct Energie) et Quentin Pacher (Vital Concept – B&B Hotels). Quentin Jauregui (AG2R-La Mondiale) tente un moment de faire la jonction en compagnie de Pierre Rolland (Vital Concept – B&B Hotels), mais le peloton ne laisse aucune marge à ces deux hommes. Ainsi, les coureurs de tête peuvent prendre du champ, et leur avance atteint 3’25 à l’entame du deuxième tour de circuit.

Les tours défilent, et l’avance des hommes de tête diminue progressivement car les formations Groupama-FDJ et Movistar assurent un train soutenu à l’arrière. A une soixantaine de kilomètres de l’arrivée, un duo de Vital Concept, Pierre Rolland et Cyril Gautier, part en contre dans une des nombreuses ascensions de la côte de Moncassin. Les deux français parviennent à revenir sur les quatre de devant, mais le peloton revient également à moins de deux minutes. L’arrivée se rapproche, et de nouveaux coureurs tentent de faire la jonction à l’avant. Il s’agit de Ben Perry (Israel Cycling) et du duo de Delko Marseille Provence Remy Rochas et Romain Combaud. Ils ne parviennent toutefois pas à rentrer, car à l’avant les six hommes se relaient parfaitement.

L’avant-dernière ascension de la côte de Moncassin se profile, et l’avance de l’échappée dépasse toujours la minute. Dans les premières pentes, Amaël Moinard (Arkéa – Samsic), Adne Van Engelen (Bike Aid) et Quentin Jauregui (AG2R-La Mondiale) parviennent à s’extirper du peloton, et reviennent  à une dizaine de secondes de l’échappée, sans pouvoir opérer la jonction. Le peloton commence alors à accélérer en prévision du dernier passage de la montée. Au pied, les six de tête ne comptent plus de 20 secondes d’avance, et sont avalés dès les premières pentes par le rythme de la formation INEOS.

C’est Eddie Dunbar qui mène le rythme, qui se révèle trop élevé pour beaucoup de coureurs. Arnaud Démare s’accroche et parvient à basculer en compagnie de ses équipiers Ramon Sinkeldam et Valentin Madouas, qui parviennent à contrôler la tentative d’Elie Gesbert. Le sprint final est décousu, mais Démare se montre largement le plus fort après avoir lancé son sprint d’assez loin. Sur la ligne, il devance Sacha Modolo (EF Education First) et Julien Simon (Cofidis). C’est la deuxième victoire pour le Français sur cette Route d’Occitanie, alors qu’Alejandro Valverde (Movistar) remporte le général pour la deuxième année consécutive. Ivan Sosa (Ineos) et Rigoberto Uran (EF Education First) complètent le podium final.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.