Paris-Nice : La deuxième étape en direct commenté

16h13 – fin du live 
Merci d’avoir suivi cette étape incroyable en notre compagnie. Le compte-rendu détaillé est déjà disponible en cliquant ici. Les réactions suivront dans la soirée.

16h08 – 
Philippe Gilbert a pris la troisième place devant Matteo Trentin.
Le groupe des piégés à rallier l’arrivée une poignée de secondes derrière le groupe de tête.

16h06 – arrivée 
Victoire de Groenewegen devant Cortina !

16h06 – 
Bernal emmène le groupe…

16h05 – 1km
Flamme rouge pour le groupe de tête qui a moins de dix secondes d’avance!

16h04 – 
Luke Rowe se relève après son gros travail ! Ils ne sont plus que sept dans le groupe de tête.

16h03 – 2km
Les huit coureurs de tête collaborent pour éviter le retour des piégés! L’écart reste assez faible, mais il semble que la gagne se jouera dans ce groupe.

16h02 – 3km
Ils ne sont plus que huit en tête !! Groenewegen, Trentin, Sanchez, Cortina, Gilbert, Kwiatkowski, Bernal et Rowe!

16h01 – Abandon
Abandon de Louis Meintjes.

16h01 – 4km
C’est terminé aussi pour Marcel Kittel, qui lâche prise à 4 unités du but!

16h – 5km
Rowe a réussi son oeuvre ! Le premier groupe a encore cassé : ne reste plus qu’une vingtaine de coureurs à l’avant avec notamment le maillot jaune Groenewegen.
Nairo Quintana et Romain Bardet sont piégés!

15h58 – 6km
Luke Rowe tente d’orchestrer une ultime cassure dans un dernier virage à 90 degrés, le peloton s’étire!

15h57 – 
Pendant ce temps, Louis Meintjes passe seulement sur la ligne d’arrivée, où se disputait le sprint intermédiaire. Il est seul devant la voiture-balai.

15h56 – 9km
Plusieurs coureurs s’écartent après avoir fait la jonction, une partie du peloton semble franchement exténuée.

15h55 – 10km
La jonction s’opère à 10 unités de la ligne ! Kwiatkowski est donc de retour dans le premier groupe. Groenewegen et Démare récupèrent eux plusieurs coéquipiers…

15h54 – 11km
Le deuxième groupe n’est plus qu’à une dizaine de secondes de la tête…

15h52 – 13km
Après plus de 100 kilomètres sans temps mort, la course est toujours aussi indécise…
Fabio Jakobsen est distancé du deuxième groupe qui se rapproche à pleine vitesse sur la tête.

15h50 – 14km
Le groupe de tête qui se reposait sur les AG2R se remet à collaborer alors que le deuxième groupe continue de se rapprocher.

15h47 – 16km
Les Astana emmènent le deuxième groupe à la poursuite de la tête.

15h46 – 17km
Le deuxième groupe se rapproche du premier groupe! 40″ désormais.

15h43 – 18km
Sur une longue ligne droite, le deuxième groupe aperçoit la tête de course. Mais il y a toujours 50″ d’écart entre les deux entités!

15h39 – 
Jonction entre le deuxième et le troisième groupe de chasse.

15h36 – 
Les AG2R règlent le sprint intermédiaire ! Gallopin passe devant Bardet et Naesen.

15h34 – 
Calmejane et Luis Leon Sanchez sont aussi dans le deuxième groupe.

15h33 – 25km
Le groupe de chasse perd du terrain : 50″ au dernier pointage. En son sein il y a notamment Ilnur Zakarin et Michal Kwiatkowski.

15h32 – 26km
Tout le monde collabore dans le premier groupe. Rudy Molard est là, Sam Bennett également.

15h31 – 27km
Ils sont désormais 23 dans le groupe de tête.
Caleb Ewan a explosé dans le deuxième groupe, il dit adieu à toute chance de victoire aujourd’hui.

15h29 – 28km
Second sprint intermédiaire du jour dans 5km. Le sprint se jouera sur la ligne d’arrivée, s’en suivra ensuite un tour de 23 kilomètres jusqu’à l’arrivée.

15h28 – 30km
Jungels est également dans le premier groupe !

15h26 – 
AG2R est bien représentée dans le groupe, les coéquipiers de Romain Bardet font la belle opération du jour avec 4 unités en tête de course.
Le groupe Sanchez est lui sur le point de revenir sur le groupe Kwiatkowski, pointé à 35″ de la tête.

15h23 – 33km
Dans le groupe de tête il y a notamment Quintana, Trentin, Cortina, Bardet, Gallopin, Naesen, Bernal, Degenkolb, Démare, Gilbert, Kittel, Greipel, Groenewegen, Kelderman.

15h22 – 
Kwiatkowski est dans un groupe pointé à 30 secondes de la tête. Caleb Ewan est aussi dans ce groupe.

15h21 – 
Le groupe de tête : 5 6 17 36 43 54 61 65 66 67 71 76 91 101 106 113 125 134 141 144 147 164 185
Groenewegen est en fait bien présent dans le groupe.

15h19 – 
Groenewegen et Ewan sont distancés du premier groupe qui ne compte plus que 23 coureurs en son sein!

15h18 – 
Chute de Rigoberto Uran! Et problème mécanique pour Michal Kwiatkowski.

15h16 – 
Trentin s’accroche et parvient à raccrocher les dernières roues du groupe de tête.

15h15 – 39km
Matteo Trentin est à son tour distancé du premier groupe!

15h13 – 
Toujours 40 secondes d’écart entre le groupe Sanchez et la tête de course.
George Bennett et Sonny Colbrelli sont distancés à leur tour du peloton principal.

15h11 – 
Le premier groupe se scinde à nouveau ! Laporte, Konrad ou Calmejane font partie des piégés…

15h10 – Abandon
Après Warren Barguil, un nouvel abandon est à déplorer. Gorka Izagirre (Astana) quitte la course, il était tombé en début d’étape…

15h08 – 45km
Le groupe Sanchez perd du terrain sur la tête : 40″ au dernier pointage.

15h06 – 
Le rythme ne retombe pas, quelle intensité…
Le groupe Luis Leon Sanchez est pointé à 35″.

15h05 – 
Trois coureurs de la Jumbo-Visma ont permis à leur leader Dylan Groenewegen de recoller au premier peloton.

15h03 – 
C’est un mal pour un bien pour les distancés puisque le deuxième groupe est en train de revenir sur la tête de course.

15h02 – 
Le deuxième groupe ramasse peu à peu tous les distancés du premier groupe. Sacrée course aujourd’hui encore !

15h01 – 
Patrick Konrad et George Bennett ont aussi été distancés du premier groupe. Groupama-FDJ et Sky continuent de durcir l’allure en tête.

14h58 – 
Le deuxième groupe accuse toujours une trentaine de secondes de retard sur la première entité.

14h57 – 54km
A nouveau, des coureurs lâchent prise dans le premier groupe. Groenewegen, Coquard, Jakobsen ou encore Teuns sont distancés.

14h56 – Abandon 
Tombé durant la première heure de course, Warren Barguil a été contraint à l’abandon. Le leader d’Arkéa Samsic a été transporté à l’hôpital pour passer des examens.

14h54 – 58km
Simon Yates est lâché du deuxième peloton, qui était pointé à 35″ au dernier écart. Mauvaise journée en vue pour le Britannique.

14h52 – 
La moyenne après deux heures est en hausse : les hommes de tête évoluent à la vitesse moyenne de 50,5km/h depuis le départ!

14h51 – 
Les coureurs passent la zone de ravitaillement à toute allure…

14h50 – 
Groupama-FDJ et Sky font le forcing pour casser à nouveau le groupe!

14h49 – 
Quatre coureurs de la Groupama-FDJ se sont placés en tête du peloton principal et dictent l’allure.
Après sa crevaison, Luis Leon Sanchez est dans le deuxième groupe (celui de S.Yates). Ce groupe accuse 30″ de retard sur la tête.

14h48 – 
Groenewegen, Jungels et Jakobsen sont revenus en tête au sein du deuxième peloton.
Simon Yates est lui toujours piégé dans le premier groupe de poursuite.

14h47 – 70km
Jonction en tête de course! Le deuxième peloton rattrape le premier pour reformer un groupe d’environ 70 coureurs en tête.

14h45 – 
Ennui mécanique pour Luis Leon Sanchez qui était dans le premier groupe.
Dans le groupe 1 on retrouve aussi Trentin, Quintana, Greipel et Kwiatkowski.

14h43 – 
Il n’y a plus qu’une vingtaine de coureurs dans le premier groupe. Gallopin et Bardet y sont bien présents, tout comme Bernal.

14h41 – 
Groenewegen, Jakobsen et Coquard se sont fait piéger et ne sont plus dans le premier groupe! Calmejane et Démare sont aussi dans le deuxième groupe.

14h39 – 
Il y a des coureurs partout! Difficile de s’y retrouver…
Le groupe Jungels-Yates s’est rapproché à une vingtaine de secondes de la tête, alors que le groupe de tête vient de casser à nouveau.

14h38 – 
Groupama-FDJ, Sky et Movistar conduisent le premier peloton.

14h36 – 
Situation de course:
Premier peloton
+35″ groupe Yates-Jungels
+1’55” peloton des battus

14h35 – 
Passage du sprint intermédiaire:
1. Michal Kwiatkowski, 3s
2. Luis Leon Sanchez, 2s
3. Rudy Molard, 1s

14h34 – 
35″ de retard pour le groupe de Simon Yates et Bob Jungels.

14h33 – 80km
Le deuxième peloton est en train d’opérer la jonction avec le premier.

14h31 –
Les trois entités de course sont à nouveau séparées chacune de dix secondes. Le premier groupe est à un kilomètre du sprint.

14h27 – 88km
Le premier groupe arrive à 5km du premier sprint intermédiaire du jour.

14h25 – 
Le groupe Jungels-Yates accuse encore 25″ de retard sur le premier groupe.
Valentin Madouas est lui distancé du premier groupe.

14h24 – 
L’allure ne diminue pas pour autant. Certains coureurs qui étaient bien présents dans le premier groupe lâchent prise : c’est notamment le cas de Dan McLay, Bryan Coquard ou George Bennett.

14h23 – 
Jonction entre les deux premiers groupes!

14h22 – 
La Sky conduit le premier groupe qui est constitué d’une trentaine de coureurs. Le deuxième revient à 5″.

14h20 – 
Les trois pelotons sont à nouveau séparés chacun de 10 secondes. Un quatrième groupe est plus loin, à 50″ de la tête.

14h19 – 
Crevaison au mauvais moment pour Arthur Vichot! Il était avec Coquard au sein du deuxième groupe…

14h18 – 
Bryan Coquard est dans le deuxième groupe, qui se rapproche à 5 secondes du premier.

14h17 – 
Dans le premier groupe on recense notamment Trentin, Bernal, Kwiatkowski, Bardet, Greipel, Démare et Groenewegen.

14h15 – 
Ils sont encore une trentaine dans le premier groupe.
Calmejane et Jakobsen sont eux dans le deuxième groupe.
Le troisième accuse 25″ de retard sur la tête.

14h14 – 
Les écarts sont minces, les trois premiers groupes sont séparés de 10 secondes.
Simon Yates et Bob Jungels sont notamment dans le troisième groupe.

14h13 – 
Jakobsen a lui été pris dans la dernière cassure et se retrouve piégé dans le deuxième groupe.

14h12 – 
On signale les présences de Nairo Quintana, Romain Bardet ou encore Michal Kwiatkowski dans le premier groupe.

14h11 – 
Le premier groupe se scinde encore! Quelle course…

14h10 – 
Groenewegen, Ewan et Jakobsen, les trois premiers de l’étape d’ouverture, sont bien présents dans le premier peloton.

14h09 – 
Ils sont une quarantaine dans le premier peloton.
Philippe Gilbert et Sergio Henao sont dans le dernier.

14h08 – 
Il y a dix secondes d’écart entre chacun des trois pelotons. Encore une fois, Dylan Groenewegen est bien présent dans le premier groupe. Au contraire, Mark Cavendish est dans le dernier.

14h07 – 
La route est particulièrement exposées aux rafales de vent. De nouvelles chutes surviennent avec des coureurs d’Astana et Arkéa Samsic. Gorka Izagirre est notamment impliqué avec Warren Barguil.

14h06 – 
Il y a à nouveau trois pelotons après cette cassure. Fabio Aru fait, comme hier, partie des leaders en difficulté.

14h06 – 105km
Le peloton casse à nouveau, c’est désormais la Sky qui conduit le premier groupe.

14h05 – 
Jens Debusschere et Reto Hollenstein (Katusha) sont également allés au sol, mais sans dommage apparent.

14h04 – 
Chutes au peloton ! Alexander Kristoff (UAE) est notamment tombé, mais les coureurs impliqués se relèvent rapidement.

14h03 – 
Accélération de la Groupama-FDJ!

14h02 –
Passage de la Côte des Granges-le-Roi (3e cat.)
1. Florian Sénéchal (DQS) – 4pts
2. Ivan Garcia (BHM) – 2pts
3. Michael Shwarzmann (BOH) – 1pt

14h01 – 
Juste après la bascule de la côte, la route sera très exposée au vent. Cela explique sans doute la présence à l’avant des équipes de leaders.

14h – 
Plusieurs équipes bataillent pour avoir la tête du peloton: Bora, Sky, Deceuninck-Quick Step…

13h59 – 110km
Le peloton arrive groupé au pied de la deuxième difficulté du jour : la Côte des Granges-le-Roi (3e cat.).

13h56 – 
La première heure de course a été parcourue à toute vitesse : les coureurs y ont couvert 46,2 kilomètres!

13h50 – 
Le peloton groupé vient de traverser Saint-Arnoult-en-Yvelines.

13h49 – 119km
La course est dans un temps mort, après une première heure tonitruante.

13h44 – 122km
Les petits groupes distancés en profitent pour revenir les uns après les autres à l’arrière du peloton.

13h42 – 
Le peloton a ralenti. Le calme avant une nouvelle tempête ?

13h40 – 
Un petit groupe avec Miguel Angel Lopez fait la jonction avec le peloton, qui réduit l’allure.

13h40 – 
Ils sont en fait une centaine dans le peloton! Ce qui signifie qu’une cinquantaine de coureurs évoluent encore à l’arrière.

13h39 – 125km
Le troisième peloton, dans lequel figurait notamment Romain Bardet, a effectué la jonction à son tour. Quelques coureurs sont distancés, mais la majeure partie du peloton s’est reformée. C’est le départ d’une nouvelle course!

13h38 – 
Le deuxième peloton recolle également. La plus grosse entité de course est le troisième peloton, qui est juste derrière. Tout devrait rentrer dans l’ordre après ce premier coup d’accélérateur.

13h37 – 127km
Echappée terminée !!

13h36 – 
Composition du premier peloton : 17 24 52 66 71 72 74 76 91 97 101 106 114 134 141 144 147 171.
Le trio de tête n’a plus qu’une poignée de secondes d’avance.

13h34 – 
Il n’y a pas un temps mort sur ce Paris-Nice… Alors que le tracé des trois premières étapes laissaient penser à des sprints massifs au terme de journées faciles, il n’en est rien. La bataille d’hier se poursuit aujourd’hui !

13h32 – 
Le premier peloton s’est cassé en deux groupes, 19 coureurs se maintiennent dans le peloton 1. Les écarts sont encore minimes pour l’instant.

13h32 – 131km 
Situation de course :
3 leaders
+35″ premier peloton
+50″ deuxième peloton
Voila qui promet une nouvelle journée animée !

13h31 – 
Le peloton a cassé avec l’accélération des DQS! Ils sont seulement 35 dans le premier groupe dont Dylan Groenewegen et Fabio Jakobsen.

13h30 – 
Passage de la Côte de Senlisse:
1. Damien Gaudin 4pts
2. Alessandro De Marchi 2pts
3. Nicolas Edet 1pt

13h26 – 
Accélération des Deceuninck-Quick Step à l’avant du peloton !

13h25 – 
L’écart augmente dans la montée : 1’20” pour les trois hommes de tête au dernier pointage.

13h23 – 
La Côte de Senlisse est assez courte et avec une pente modérée, mais distribuera tout de même 4 points au premier coureur au sommet. Une aubaine pour Gaudin qui en compte déjà 8 dans ce classement.

13h22 – 138km
Le trio de tête attaque la première bosse du jour avec 1’05” d’avance sur le peloton.

13h20 – 
Les coureurs entrent dans une zone bien exposée aux vents. Sky prend les commandes du peloton, beaucoup d’équipes placent déjà leurs leaders…

13h17 – 
Rappel de la composition d’échappée : Nicolas Edet (Cofidis), Alessandro De Marchi (CCC) et Damien Gaudin (Direct Energie).
La veille, Gaudin était déjà à l’avant et avait réussi à s’emparer du maillot de la montagne. Il y a deux bosses de 3e cat. au programme du jour, l’occasion pour lui de prendre un peu plus d’avance dans ce classement.

13h14 – 
Il y a une minute d’écart au dernier pointage.

13h09 – 150km
55″, l’écart est en légère hausse, mais le peloton ne semble pas laisser totalement filer le trio de tête.

13h07 – 
L’échappée reprend 50″ de marge.

13h05 – 
Chute dans le peloton, notamment d’un CCC et d’un Delko Marseille, mais apparemment sans gravité.

13h04 – 
Les trois hommes de tête ne parviennent pas à creuser, l’écart reste à 35″ sous l’impulsion des Deceuninck-Quick Step en tête de peloton.

13h01 – 
Baisse de l’écart ! 35″ d’avance seulement pour le trio de tête.

13h – 
Le vent est encore bien présent aujourd’hui, mais il souffle moins fort qu’hier. Pour autant, les coureurs ne sont pas à l’abri des bordures et il faudra rester vigilant.

12h59 – 
L’écart est maintenu à 50″ pour l’instant.

12h57 – 
Deceuninck-Quick Step s’installe aux commandes du peloton.

12h56 – 
50″ désormais.

12h55 – 161km
Déjà 40 secondes d’avance pour le trio.

12h53 – 162km
Le trio a rapidement pris une vingtaine de secondes au peloton. Pour rappel, Gaudin est le porteur du maillot de la montagne et semble vouloir le conserver ce soir !

12h53 – 
Composition du groupe de tête : Nicolas Edet (Cofidis), Alessandro De Marchi (CCC) et Damien Gaudin (Direct Energie).

12h52 – 
Un groupe de trois coureurs s’est dégagé dès le premier kilomètre ! Damien Gaudin (TDE) est notamment parti à l’avant.

12h51 – 163,5km à parcourir
Le départ réel est donné !

12h43 – 
5,3 kilomètres neutralisés à parcourir avant d’arriver au kilomètre 0.

12h41 – Départ fictif 
Les coureurs s’élancent dans l’itinéraire défilé!

12h30 – Avant course 
Tout se met en place à 10 minutes du départ fictif…

12h – Avant course 
Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma), vainqueur de la première étape, voudra remettre ça dès aujourd’hui sur une étape qu’on annonce dédiée aux sprinteurs. Sa réaction après sa victoire est à retrouver ici : « Une journée typiquement hollandaise ».

11h50 – Avant course
Le vent devrait encore être au rendez-vous ce lundi. Hier, plusieurs leaders ont perdu du temps au fil des nombreux coups de bordure (lire ici). C’est notamment le cas de Marc Soler (Movistar) qui a, vraisemblablement, perdu toute chance de défendre son titre.

11h40 – Avant course 
La présentation générale détaillée de la 77e édition de Paris-Nice est également disponible ici.

11h30 – Avant course 
Bonjour et bienvenue à tous pour suivre la deuxième étape de Paris-Nice en direct commenté. D’ici au départ fictif prévu à 12h40, au lieu de 12h30 initialement, vous pouvez retrouver la présentation de la journée en cliquant ici.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Caleb Ewan voit « seulement trois à quatre chances de sprint massif »

Triple vainqueur d’étapes l’an passé, Caleb Ewan était le seul sprinteur présent à la présentation …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.