EN DIRECT
(c) Sirotti

Giro : Nouvelle opportunité pour les sprinteurs

102e édition du Giro (2.UWT), du 11 mai au 2 juin
5e étape : Frascati > Terracina, 140km

Infos :

Après deux journées à plus de 220 kilomètres marquées par des chutes importantes dans le final, la 5e étape du Giro devrait marquer un retour au calme ce mercredi. Sur un parcours long de “seulement” 140 bornes, les sprinteurs seront attendus à l’arrivée de Terracina. Si la journée commence avec deux petites bosses, le parcours ne semble pas proposer de piège. Il y a une seule difficulté répertoriée au classement de la montagne : la montée de Sezze (4e cat., 3,9km à 5%). Celle-ci émaille peu après la mi-parcours. Les 40 derniers kilomètres sont parfaitement plats, ce qui permettra sans doute un emballage massif. D’autant que le peloton passera une première fois sur la ligne, à 10 unités du but. L’occasion d’un repérage avant une belle explication.

Lire aussi > Tom Dumoulin : « C’est terminé pour le général »

Au rang des favoris, on retrouve alors les protagonistes des 2e et 3e étapes. Pascal Ackermann (Bora-hansgrohe) et Fernando Gaviria (UAE-Team Emirates), les vainqueurs respectifs, seront donc à surveiller de près. Mais peut-être moins que leur rival Elia Viviani (Deceuninck-Quick Step). Le champion d’Italie s’est classé 2e du premier sprint avant de remporter le second à la pédale et d’être déclassé. Il devrait donc être particulièrement revanchard. Deuxième hier, intercalé entre un grimpeur et un puncheur, Caleb Ewan (Lotto Soudal) a lui montré son excellente condition sur un final difficile. Arnaud Démare (Groupama-FDJ) s’est aussi classé dans le top 10 et semble être sur la montante. Finalement, Matteo Moschetti (Trek-Segafredo), Giacomo Nizzolo (Dimension Data), Sacha Modolo (EF Education First) ou encore Davide Cimolai (Israel Cycling Academy) constituent des outsiders.

Cartes et profils : 

Classement général après la quatrième étape :
1. Primoz Roglic (Jumbo-Visma) en 16h19’20”
2. Simon Yates (Mitchelton-Scott) à 35″
3. Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida) à 39″
4. Miguel Angel Lopez (Astana) à 44″
5. Diego Ulissi (UAE-Team Emirates) m.t.
6. Rafal Majka (Bora-hansgrohe) à 49″
7. Bauke Mollema (Trek-Segafredo) à 55″
8. Damiano Caruso (Bahrain-Merida) à 56″
9. Bob Jungels (Deceuninck-Quick Step) à 1’02”
10. Davide Formolo (Bora-hansgrohe) à 1’06”

Classement de la montagne : Giulio Ciccone (Trek-Segafredo), 24pts
Classement par points : Pascal Ackermann (Bora-hansgrohe), 68pts
Classement du meilleur jeune : Miguel Angel Lopez (Astana) en 16h20’04”

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Fortunes diverses pour Primoz Roglic et Steven Kruijswijk

Au soir de la deuxième étape du Tour d’Espagne, le bilan est forcément quelque peu …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.