© Sirotti

Enrico Battaglin : « Je vais tenter »

Enrico Battaglin a forcément été un peu sollicité ce matin au départ de Castellania. Et pour cause, le coureur de la formation LottoNL-Jumbo est le dernier vainqueur à Oropa qui sera le théâtre de l’arrivée de la quatorzième étape. Ce matin, il avait forcément quelques frissons en reparlant de son succès de 2014, lorsqu’il avait devancé au sprint Dario Cataldo et Jarlinson Pantano. « Il y a deux ans j’ai gagné ici, rappelait-il. Cela me procure encore de grandes émotions. Je suis content de revenir ici. J’espère passer une belle journée même si aujourd’hui sera une étape différente car ce sera tout plat avant l’ascension finale. »

Forcément, il avait quelques ambitions au départ de l’étape. « Personnellement, je vais tenter de prendre l’échappée, sinon je vais travailler pour Steven Kruijswijk. Le parcours semble plutôt annoncer une arrivée groupée. Avec cette partie de plaine, ce sera facile de contrôler l’échappée mais on verra. »

L’ascension d’Oropa lui convient, lui qui a décroché quelques accessits depuis le début de ce centième Giro comme cette quatrième place dans le final de Peschici. « Cette montée n’est pas insurmontable. Elle est parfois dure, parfois un peu moins, ça dépend des moments. Je l’aime bien, ce n’est pas impossible mais les favoris vont batailler. »

 

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Marcel Sieberg ravi des changements opérés chez Bahrain-Merida : « Un vent nouveau »

L’expérimenté Marcel Sieberg voit d’un bon œil le renouvellement d’effectif chez Bahrain-Merida. A 37 ans, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.