© Sirotti

Clément Chevrier : « C’était vraiment du sport »

Un peu à la peine depuis le début du Giro, Clément Chevrier a retrouvé des couleurs aujourd’hui. Parti dans les derniers kilomètres du Monte Sant’Angelo, principale difficulté de la journée, le Français a rapidement rejoint la tête de course. Surpris par la mauvaise entente qui régnait dans cette échappée, il a ensuite manqué le coup lorsque Giovanni Visconti a placé l’attaque décisive avant le final. Le coureur d’Ag2r La Mondiale avait forcément quelques regrets à l’arrivée. Il revient sur cette étape.

 

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Bredene-Coxyde : Pascal Ackermann s’impose après un final chaotique

A la veille de Milan-Sanremo, une course d’un jour belge animait la journée de vendredi. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.