Tour d’Allemagne : Kasper Asgreen s’impose, Jasper Stuyven nouveau leader

Les difficultés vont crescendo sur le Tour d’Allemagne. Disputée ce samedi, la troisième étape proposait ainsi trois difficultés répertoriées, dont deux placées dans le final. Un sprint bonus émaillait aussi sur une bosse, à 11 kilomètres de la ligne d’Eisenach. Après une échappée à trois emmenée notamment par Julian Alaphilippe, les favoris se sont expliqués à la pédale dans l’exigeant finale. Plusieurs tentatives ont vu le jour dans les derniers kilomètres, Jasper Stuyven plaçant l’attaque décisive. Le Belge s’est fait rejoindre par Kasper Asgreen qui l’a dominé au sprint. Sonny Colbrelli a conclu troisième en dominant le groupe des favoris, à 17″ du vainqueur. Stuyven est désormais leader du général, devant Colbrelli et Alexey Lutsenko. 

Après un départ rapide donné à Göttingen, et plusieurs tentatives, trois coureurs forment l’échappée du jour. Le local Mika Herning (Dauner Akkon), Mads Pedersen (Trek-Segafredo) et… un certain Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) s’en vont alors à l’abord des 189 kilomètres de course. Malgré la présence à l’avant du numéro 1 mondial, le peloton laisse filer. Le trio en profite et prend rapidement une avance conséquente. Au maximum, les fuyards s’octroient jusqu’à huit minutes d’avance à 140 kilomètres de la ligne.

Le peloton réagit progressivement et réduit régulièrement la marge de l’échappée. Il n’y a ainsi plus que cinq minutes à 100 unités du but, puis quatre à 75 et trois à l’abord des 50 derniers kilomètres. Alaphilippe attaque l’échappée et se défait de Herning. Pedersen reste lui bien accroché à la roue du tricolore. Les deux fuyards sont  finalement revus par le peloton au sommet de la dernière bosse, à 22 kilomètres de la ligne, juste à temps pour que Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida) chipe les points de la montagne à Alaphilippe. Il n’y a alors, à 20 unités du but, plus qu’une vingtaine d’hommes dans le peloton de tête.

Malgré plusieurs tentatives, les leaders restent groupés tandis que le premier du général Alexander Kristoff (UAE Team Emirates) est pointé à plus d’une minute. Jasper Stuyven (Trek-Segafredo) place l’attaque décisive à trois kilomètres de la ligne. Il est pris en chasse et rejoint par Kasper Asgreen (Deceuninck-Quick Step) avant la flamme rouge. Le duo de tête ne sera pas revu et Asgreen règle Stuyven sur une pointe. Sonny Colbrelli (Bahrain-Merida) domine le groupe des favoris pour la troisième place, à 17″ du vainqueur. Stuyven peut se consoler avec le gain du maillot de leader. Il devance désormais Colbrelli au général de 13″. Alexey Lutsenko (Astana) est troisième à 18″.

Le classement de la troisième étape : 

Image

Le classement général après la troisième étape : 

Image

 

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Bora-hansgrohe a proposé un échange Bennett-Hodeg à Deceuninck-Quick Step

La fin octobre approche et Sam Bennett ne sait toujours pas pour qui il courra …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.