Tour du Danemark : Tiesj Benoot renoue avec la victoire, Lotto Soudal signe un doublé

Une véritable course de mouvements pour lancer le Tour du Danemark. Ce mercredi, le peloton avait 169,7 kilomètres à boucler autour de Silkeborg. L’échappée matinale a été reprise de bonne heure, permettant un enchaînement d’attaques dans les cinquante derniers kilomètres. Plusieurs coureurs ont animé successivement l’étape, jusqu’à l’attaque décisive à trois unités du but. Un groupe de sept a alors réussi à surprendre les sprinteurs, couronnant Tiesj Benoot. Ce dernier n’avait plus gagné depuis les Strade Bianche 2018, son premier succès pro. Juste derrière, son coéquipier Jasper De Buyst a pris la deuxième place en réglant le reste de cette échappée tardive au sprint. 

Après un départ rapide, il faut attendre 15 kilomètres pour voir un groupe de tête se dégager. Ils sont sept pour ouvrir la route de la première étape avec Paolo Simion (Bardiani-CSF), Mads Rahbek (BHS-Almeborg-Borholm), Aksel Skot-Hansen (Coloquick), Andreas Vangstad (Joker), Jonny Brown (Hagens Berman Axeon), Sasha Weemaes (Sport Vlaanderen-Baloise) et le vainqueur du récent Tour du Portugal Joao Rodrigues (W52-FC Porto). Les fuyards prennent rapidement quatre minutes de marge, avant une première réaction du peloton.

Les sept attaquants sont ainsi ramenés et contrôlés à deux minutes, à l’entame des cent derniers kilomètres. Seulement, le peloton accélère durement à l’approche d’une portion de chemin de terre. Les leaders se méfient et condamnent l’échappée avant d’y entrer, à cinquante unités du but. Tout est alors à refaire et Torstein Traeen (Uno-X) tente sa chance. Il s’enfuit en solitaire à la sortie du chemin, avant d’être pris en chasse par trois hommes avec son coéquipier Jonas Abrahamsen, Elmar Reinders (Roompot-Charles) et Andreas Hyldgaard (Team Waoo). Ce trio de poursuite recolle rapidement : il y a alors quatre hommes en tête à quarante kilomètres de l’arrivée. Plusieurs tentatives secouent la tête de peloton, mais elles restent vaines.

Vital Concept-B&B Hotels prend les commandes pour Bryan Coquard. La formation française maintient les leaders à une quarantaine de secondes. Seulement, le sprinteur tricolore recule à l’arrière du peloton face à de nouvelles attaques. C’est alors l’équipe Riwal Readynez qui vient durcir le rythme à l’approche du circuit final. Les quatre fuyards n’ont plus qu’une quinzaine de secondes au premier passage de la ligne. Reste alors quinze kilomètres divisés en trois tours à couvrir. L’échappée est avalée non loin, ce qui laisse place à de nouvelles attaques. Après plusieurs tentatives, c’est Mikkel Bjerg (Hagens Berman Axeon) qui se montre à son avantage et entre en tête dans le dernier tour. Le jeune Danois écrase les pédales, mais finit par être rattrapé à 3,5 unités du but.

On croit alors se diriger vers un sprint massif, mais un groupe de sept parvient à ressortir! Il y a là Amund Jansen (Jumbo-Visma), Amaury Capiot (Sport Vlaanderen-Baloise), Krists Neilands (Israel Cycling Academy) ou encore Jasper De Buyst et Tiesj Benoot (Lotto Soudal). Ce dernier sort seul sous la flamme rouge et tient bon jusqu’à la ligne. Il s’impose avec quelques secondes d’avance sur ses compagnons de fuite. Son coéquipier De Buyst règle le petit groupe pour offrir un doublé à l’équipe belge. Capiot conclut troisième.

Le classement de la première étape : 

1. Tiesj Benoot (Lotto Soudal) en 3h54’48”
2. Jasper De Buyst (Lotto Soudal) m.t.
3. Amaury Capiot (Sport Vlaanderen-Baloise) m.t.
4. Niklas Larsen (Coloquick) m.t.
5. Krists Neilands (Israel Cycling Academy) m.t.
6. Amund Jansen (Jumbo-Visma) m.t.
7. Mads Würtz (Danemark) m.t.
8. Tim Merlier (Corendon-Circus) à 4″
9. Bryan Coquard (Vital Concept-B&B Hotels) m.t.
10. Herman Dahl (Joker) m.t.

Le classement général après la première étape : 

1. Tiesj Benoot (Lotto Soudal) en 3h54’38”
2. Jasper De Buyst (Lotto Soudal) à 4″
3. Amaury Capiot (Sport Vlaanderen-Baloise) à 6″
4. Niklas Larsen (Coloquick) à 10″
5. Krists Neilands (Israel Cycling Academy) m.t.
6. Amund Jansen (Jumbo-Visma) m.t.
7. Mads Würtz (Danemark) m.t.
8. Torstein Traeen (Uno-X) à 11″
9. Jonas Abrahamsen (Uno-X) à 12″
10. Tim Merlier (Corendon-Circus) à 14″

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Rasmus Quaade continue avec Riwal-Readynez

Arrivé en début de saison au sein de la formation Riwal-Readynez, le rouleur danois Rasmus …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.