© Sirotti

Guillaume Martin : « J’ai pris la course dans le mauvais sens »

Après deux belles étapes de montagne, Guillaume Martin était déçu de sa course hier sur le dernier acte du Critérium du Dauphiné. Le Français a passé une partie de la course à boucher des trous et il l’a payé sur une étape aussi courte. A l’arrivée, il faisait un bilan assez négatif de sa journée. « Je suis quand même un peu déçu par l’étape du jour, dit-il sur le site de son équipe. Ce matin, je regardais vers le haut plutôt que penser à conserver ma place. Or, j’ai toujours subi pendant la dernière étape. Je n’ai jamais pris de plaisir aujourd’hui (hier). J’ai un peu pris la course dans le mauvais sens. J’étais mal placé dès le Col des Saisies et j’ai eu quelques trous à boucher pour rester avec les favoris. Je l’ai encore payé sur le haut. Je lâche à 3 ou 4 kilomètres du sommet, mais je ne me suis pas affolé. J’étais avec des BMC et Thomas et je pensais pouvoir rentrer. En étant dans le premier groupe au sommet, la course aurait été différente. Je me suis mis dans le rouge dans le premier col et je l’ai payé par la suite. J’ai fait en sorte de ne pas exploser mais je me suis contenté de suivre pour limiter la casse. »

Pourtant, le Français tenait à retenir le positif de sa semaine en vue du Tour de France. « Je n’avais pas les mêmes sensations que les autres jours. La semaine reste positive malgré cette fausse note pour terminer la semaine. Je me baserai sur les étapes de vendredi et de samedi pour construire vers le Tour. Ce qui est paradoxal, c’est que samedi je grimpe avec les meilleurs et je conserve la même place au général, et aujourd’hui je finis loin mais je gagne une place. »

A l’arrivée, Martin a pris la 24e place de l’étape et termine ce Dauphiné au 18e rang au général. Désormais, il va peaufiner sa préparation jusqu’au championnat de France, son dernier rendez-vous avant la Grande Boucle. « Maintenant, je pars une petite dizaine de jours en stage d’altitude au Lautaret. J’en profiterai également pour repérer les étapes alpestres, avec les arrivées à l’Isoard et à Serre-Chevalier. Puis place au championnat de France et au Tour. »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Les championnats de France 2020 à Plumelec ?

Selon une information du Télégramme, la commune de Plumelec pourrait organiser les championnats de France …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.