EN DIRECT
(c) Sirotti

Critérium du Dauphiné : Présentation de l’édition 2019

71e Critérium du Dauphiné (2.UWT), du dimanche 9 au dimanche 16 juin 2019

Les étapes : 
Dimanche 9 juin : Etape 1, Aurillac › Jussac, 142km
Lundi 10 juin : Etape 2, Mauriac › Craponne-sur-Arzon, 180km
Mardi 11 juin : Etape 3, Le Puy-en-Velay › Riom, 172km
Mercredi 12 juin : Etape 4, Roanne › Roanne, clm individuel de 26.1km
Jeudi 13 juin : Etape 5, Boën-sur-Lignon › Voiron, 201km
Vendredi 14 juin : Etape 6, Saint-Vulbas › Saint-Michel-de-Maurienne, 228km
Samedi 15 juin : Etape 7, Saint-Genix-les-Villages › Pipay, 133km
Dimanche 16 juin : Etape 8, Cluses › Champéry, 113.5km

Les 10 derniers vainqueurs :
2018 Geraint Thomas
2017 Jakob Fuglsang
2016 Christopher Froome
2015 Christopher Froome
2014 Andrew Talansky
2013 Christopher Froome
2012 Bradley Wiggins
2011 Bradley Wiggins
2010 Janez Brajkovič
2009 Alejandro Valverde

Infos :

Le Critérium du Dauphiné est devenu au fil des années la grande répétition pour le Tour de France. Cette course est presque devenue le point de passage obligé pour être au top en juillet. Course spectaculaire, chacune des dernières éditions a offert de superbes batailles et un cyclisme débridé comme on en voit pas si souvent sur le Tour de France. L’édition 2019 pourrait d’ailleurs être du même acabit. Avec des premières étapes usantes et un chrono qui va figer les positions, le week-end final pourrait être animé. Toutefois, la course de côte du samedi ne sied pas forcément aux grandes offensives, et la dernière étape n’est peut être pas assez difficile pour creuser de réelles différences. Mais ce ne sont pas les leaders qui manquent. Si le tenant du titre Geraint Thomas est absent, son coéquipier Christopher Froome (Team INEOS) sera bien présent pour tenter de remporter un quatrième Dauphiné. Il aura pour cela un solide équipe à ses côtés, et ne devrait avoir aucun mal à verrouiller s’il s’empare du maillot jaune. Pour contrecarrer les plans du britanniques, il faut espérer que les français Thibaut Pinot et Romain Bardet soient à la hauteur, de même que l’ancien vainqueur Jakob Fuglsang, Adam Yates, Nairo Quintana ou Steven Kruijswijk. Il ne faudra en revanche pas compter sur Tom Dumoulin, en reprise après son abandon sur le Giro.

Concernant le parcours, il propose des difficultés tout au long de la semaine. La première étape traversera le Cantal et sera favorable aux baroudeurs ou aux sprinteurs capables de passer les bosses. Bien plus compliquée, la second ne laissera aucun répit aux coureurs, qui seront en prise toute la journée sur les petites routes de la Haute-Loire. L’arrivée à Craponne-sur-Arzon se fait quelques kilomètres après une bosse très difficile, qui permettra peut être à certains costauds de prendre de l’avance. Ce qui est certain, c’est qu’il ne faudra pas connaitre de journée sans sur une telle étape, et la moindre défaillance ne pardonnera pas.

Le calme revient le lendemain à l’occasion de la troisième étape. Relativement courte et facile, elle devrait permettre le premier sprint massif de cette édition 2019 dans les rues de Riom. Comme à son habitude, l’étape du mercredi consiste en un exercice chronométré. Long de 26.1 kilomètres et formant une boucle autour de Roanne, il reproduit plus ou moins la physionomie du chrono de Pau qui attendra les coureurs en juillet à l’occasion du Tour de France. Les écarts seront déjà conséquents entre les favoris, et les meilleurs rouleurs devront alors gérer leur avance lors des prochaines étapes. Ils ne seront toutefois pas mis en difficulté lors de la cinquième étape arrivant à Voiron, car c’est un sprint qui devrait départager les coureurs à cette occasion.

Les reliefs seront toutefois de retour de lendemain à l’occasion de la plus longue étape de ce Dauphiné (228km). Evitant soigneusement les cols pendant la majeure partie de l’étape, la course se terminera en descente à Saint-Michel-de-Maurienne après l’ultime ascension du Col de Beaune (8km à 6%), normalement pas assez dur pour faire de réelles différences. La difficulté intervient le lendemain, avec probablement l’étape reine de cette 71e édition. Se terminant au sommet de l’inédite montée de Pipay (19km à 7%), elle devrait créer des écarts relativement conséquents, d’autant que les trois cols précédent permettront de fatiguer les organismes. Enfin, la huitième et dernière étape sera, comme à son habitude, courte et nerveuse. Reliant Cluses à la station suisse de Champéry, elle empruntera notamment le difficile col du Corbier (7.5km à 7.5%), qui permettra, si les coureurs le veulent, de faire exploser la course. Le reste de l’étape n’est pas forcément propice à une grande bagarre, mais sais-t’on jamais.

Cartes et Profils :

Starlist :

TEAM INEOS
1 CHRIS FROOME
2 VASIL KIRYIENKA
3 MICHAL KWIATKOWSKI
4 GIANNI MOSCON
5 WOUT POELS
6 IAN STANNARD
7 DYLAN VAN BAARLE

MITCHELTON – SCOTT
11 ADAM YATES
12 JACK HAIG
13 DAMIEN HOWSON
14 DARYL IMPEY
15 LUKA MEZGEC
16 NICHOLAS SCHULTZ
17 DION SMITH

AG2R LA MONDIALE
21 ROMAIN BARDET
22 MIKAEL CHEREL
23 BENOIT COSNEFROY
24 ALEXANDRE GENIEZ
25 ALEXIS GOUGEARD
26 OLIVER NAESEN
27 CLÉMENT VENTURINI

UAE TEAM EMIRATES
31 DANIEL MARTIN
32 VEGARD STAKE LAENGEN
33 CRISTIAN CAMILO MUÑOZ LANCHEROS
34 SIMONE PETILLI
35 EDWARD RAVASI
36 RORY SUTHERLAND
37 OLIVIERO TROIA

DECEUNINCK – QUICK – STEP
41 JULIAN ALAPHILIPPE
42 RÉMI CAVAGNA
43 TIM DECLERCQ
44 PHILIPPE GILBERT
45 ALVARO JOSE HODEG CHAGUI
46 ZDENEK ŠTYBAR
47 PETR VAKOC

BORA – HANSGROHE
51 EMANUEL BUCHMANN
52 SHANE ARCHBOLD
53 CESARE BENEDETTI
54 SAM BENNETT
55 FELIX GROSSSCHARTNER
56 GREGOR MÜHLBERGER
57 CHRISTOPH PFINGSTEN

ASTANA PRO TEAM
61 JAKOB FUGLSANG
62 DAVIDE BALLERINI
63 HERNANDO BOHORQUEZ SANCHEZ
64 HUGO HOULE
65 GORKA IZAGUIRRE INSAUSTI
66 ALEXEY LUTSENKO
67 MAGNUS CORT NIELSEN

COFIDIS, SOLUTIONS CREDITS
71 NACER BOUHANNI
72 JHON DARWIN ATAPUMA HURTADO
73 NATNAEL BERHANE
74 NICOLAS EDET
75 JESPER HANSEN
76 STÉPHANE ROSSETTO
77 GEOFFREY SOUPE

MOVISTAR TEAM
81 NAIRO QUINTANA
82 IMANOL ERVITI
83 RUBEN FERNANDEZ
84 NELSON OLIVEIRA
85 EDUARDO SEPULVEDA
86 RAFAEL VALLS FERRI
87 CARLOS VERONA QUINTANILLA

GROUPAMA – FDJ
91 THIBAUT PINOT
92 WILLIAM BONNET
93 DAVID GAUDU
94 MATTHIEU LADAGNOUS
95 RUDY MOLARD
96 SÉBASTIEN REICHENBACH
97 ANTHONY ROUX

TEAM JUMBO – VISMA
101 STEVEN KRUIJSWIJK
102 PASCAL EENKHOORN
103 LENNARD HOFSTEDE
104 SEPP KUSS
105 NEILSON POWLESS
106 WOUT VAN AERT
107 MAARTEN WYNANTS

TREK – SEGAFREDO
111 RICHIE PORTE
112 JULIEN BERNARD
113 KOEN DE KORT
114 NIKLAS EG
115 TOMS SKUJINS
116 PETER STETINA
117 EDWARD THEUNS

EF EDUCATION FIRST
121 MICHAEL WOODS
122 ALBERTO BETTIOL
123 SIMON CLARKE
124 LOGAN OWEN
125 JULIUS VAN DEN BERG
126 TEJAY VAN GARDEREN
127 JAMES WHELAN

TEAM KATUSHA ALPECIN
131 STEFF CRAS
132 JENS DEBUSSCHERE
133 ALEX DOWSETT
134 JOSÉ GONÇALVES
135 RUBEN GUERREIRO
136 NILS POLITT
137 MADS SCHMIDT WÜRTZ

LOTTO SOUDAL
141 BJORG LAMBRECHT
142 SANDER ARMEE
143 CARL FREDRIK HAGEN
144 JENS KEUKELEIRE
145 TOMASZ MARCZYNSKI
146 REMY MERTZ
147 HARM VANHOUCKE

BAHRAIN – MERIDA
151 SONNY COLBRELLI
152 CHUN KAI FENG
153 MARK PADUN
154 HERMANN PERNSTEINER
155 LUKA PIBERNIK
156 DYLAN TEUNS
157 JAN TRATNIK

CCC TEAM
161 SERGE PAUWELS
162 PAWEL BERNAS
163 ALESSANDRO DE MARCHI
164 JONAS KOCH
165 JOSEPH ROSSKOPF
166 LAURENS TEN DAM
167 RICCARDO ZOIDL

TEAM DIMENSION DATA
171 EDVALD BOASSON HAGEN
172 STEPHEN CUMMINGS
173 STEFAN DE BOD
174 NICHOLAS DLAMINI
175 JACQUES WILLEM JANSE VAN RENSBURG
176 JACO VENTER
177 JULIEN VERMOTE

VITAL CONCEPT – B&B HOTELS
181 PIERRE ROLLAND
182 YOANN BAGOT
183 MAXIME CAM
184 ARNAUD COURTEILLE
185 CYRIL GAUTIER
186 LORRENZO MANZIN
187 QUENTIN PACHER

WANTY – GOBERT CYCLING TEAM
191 GUILLAUME MARTIN
192 BART DE CLERCQ
193 THOMAS DEGAND
194 FABIEN DOUBEY
195 ODD CHRISTIAN EIKING
196 XANDRO MEURISSE
197 MARCO MINNAARD

TEAM ARKEA – SAMSIC
201 WARREN BARGUIL
202 MAXIME BOUET
203 ANTHONY DELAPLACE
204 ANDRÉ GREIPEL
205 KEVIN LEDANOIS
206 JÉRÉMY MAISON
207 FLORIAN VACHON

TEAM SUNWEB
211 TOM DUMOULIN
212 JOHANNES FRÖHLINGER
213 JORIS NIEUWENHUIS
214 CASPER PHILLIP PEDERSEN
215 ROB POWER
216 FLORIAN STORK
217 MARTIJN TUSVELD

Autres infos qui pourraient vous intéresser

La Route d’Occitanie : Alejandro Valverde signe son retour

Près de deux mois après sa dernière course, Alejandro Valverde a renoué avec la compétition …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.