(c) Movistar Team

Challenge de Majorque (4) : Marcel Kittel impose sa puissance

Quatrième et dernière manche du Challenge de Majorque, le Trofeo Playa de Palma est aussi celui qui convient le mieux aux hommes rapides. Ce n’est alors pas un hasard si des grands sprinteurs comme Oscar Freire, Robbie McEwen ou plus récemment André Greipel apparaissent au palmarès de l’épreuve. Cette édition 2019 n’échappe pas à la règle, et consacre Marcel Kittel (Katusha-Alpecin).

Le départ est donné dès 10h du matin sous le soleil espagnol de Palma. Les premières attaquent fusent dès le départ réel, et la bonne échappée ne tarde pas à prendre le large. Nous retrouvons alors à l’avant Aaron Verwilst (Sport Vlaanderen), Rob Britton (Rally – UHC), Danilo Celano (Amore & Vita – Prodir) et Mark Downey (EvoPro Racing). L’écart grimpe rapidement et dépasse les cinq minutes après 20 kilomètres de course. A l’arrière, les formations Trek-Segafredo et UAE-Team Emirates prennent les choses en main pour John Degenkolb et Alexander Kristoff. Le peloton ne s’affole pas et l’écart se réduit doucement mais surement.

Les deux premières heures de course se disputent à plus de 40 km/h de moyenne. Verwilst passe en tête de la totalité des “meta volantes” (sprint intermédiaires), alors que l’écart passe sous les 1’30 à l’approche de l’unique difficulté de la journée, le Coll sa Creu (6.4km à 3.7%). Le sort des hommes de tête ne fait guère de doutes, et ils sont repris au pied du grimpeur. Le rythme s’élève doucement, et la pente est fatale à quelques coureurs.

Le peloton plonge ensuite vers le circuit final, moment choisi par Lars Boom et Peio Goikoetxea pour sortir. Le duo, rejoint par le coureur de Bike Aid Justin Wolf, prend une vingtaine de secondes d’avance et entame les dix derniers kilomètre en tête. Derrière, les hommes de Degenkolb et Kristoff reçoivent le soutient des Cofidis et des Bora-Hansgrohe, si bien que l’avance du trio fond rapidement. Le sprint se met en place, et sur le boulevard de Palma c’est Marcel Kittel qui s’impose. L’allemand de la formation Katusha lance parfaitement sa saison.

1 KITTEL Marcel Team Katusha – Alpecin 2:45:23
2 DUPONT Timothy Wanty – Groupe Gobert  ,,
3 HOFSTETTER Hugo Cofidis, Solutions Crédits  ,,
4 NOPPE Christophe Sport Vlaanderen – Baloise  ,,
5 GREIPEL André Arkéa Samsic  ,,
6 SELIG Rüdiger BORA – hansgrohe  ,,
7 MONCASSIN Maxence Amore & Vita – Prodir  ,,
8 DEGENKOLB John Trek – Segafredo  ,,
9 VALLÉE Boris Wanty – Groupe Gobert  ,,
10 ROJAS José Joaquín Movistar Team  ,,

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Enric Mas : « Ravi de faire mes adieux à l’équipe de cette manière »

Enric Mas a scellé le premier classement général de sa carrière ce mardi, à l’arrivée …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.