(c) ASO

Mark Cavendish : « J’étais simplement trop loin »

Mark Cavendish disposait ce mardi d’une belle opportunité de battre, déjà, son score de victoires de la saison passée. Victorieux à une reprise seulement en 2017, le Britannique a déjà obtenu un succès cette année, à l’occasion de la troisième étape du Dubai Tour. Sur le Tour d’Oman, aujourd’hui, face à une concurrence moins féroce que dans le pays voisin, il a néanmoins manqué le coche, battu par le Français Bryan Coquard (Vital Concept). Orphelin d’un véritable train, contrairement à Dubaï, le sprinteur de la Dimension Data avait par ailleurs confié en marge de l’épreuve qu’il était surtout là pour prêter main forte au jeune Merhawi Kudus.

Il ne s’est toutefois pas privé pour prendre part à l’emballage dans la première étape. « Je suis content de la façon dont j’ai sprinté, a-t-il commenté au micro de Cyclingnews. Si j’avais lancé plus tôt, j’aurais peut-être pu le reprendre (Bryand Coquard, ndlr) mais je ne l’ai pas fait. J’étais simplement trop loin. J’avais dit avant l’étape aux gars d’être là, autour de moi, mais de ne rien organiser pour moi. J’ai essayé de suivre Sunweb mais c’était un peu délicat. En fait, ça s’est bien passé mais j’ai juste lancé un peu trop tard. Je n’ai pas bien jugé à quelle vitesse nous allions dans le final, j’ai simplement lancé trop tard. »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

RCS augmente les primes pour le prochain Giro

RCS, l’organisateur du Tour d’Italie, a donné une suite favorable à la demande du CPA …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *