(c) Sirotti

Tour de Guangxi : Wouter Wippert gêné et frustré

Wouter Wippert fera ses adieux à la Cannondale-Drapac à l’issue de la saison. Le Néerlandais a d’ores et déjà annoncé son départ pour la formation Roompot-Nederlandse Loterij, d’un niveau inférieur, mais où il pense acquérir plus de responsabilités. Quoiqu’il en soit, le sprinteur batave compte bien se battre jusqu’au bout pour la formation de Jonathan Vaughters. Seulement deux fois victorieux depuis son arrivée en 2016, Wippert aimerait conclure son aventure de la meilleure des manières. Selon ses propos, la condition est très bonne, mais la réussite le fuit quelque peu sur le Tour de Guangxi, où il a signé une cinquième place jeudi avant de monter sur la troisième marche du podium ce vendredi.

« C’est tellement dommage que j’ai été contraint de freiner à 200 mètres de la ligne, a-t-il indiqué au Telegraaf. J’ai lancé sur le côté gauche et ils se sont tous soudainement jetés sur leurs freins. Je n’avais pas d’autres choix que de freiner aussi. J’ai fini troisième, mais j’ai perdu tout mon élan. J’ai du relancer complètement mon sprint depuis la huitième position. Au final c’est troisième, mais j’ai vraiment de la vitesse dans mes jambes. J’avais la sensation de pouvoir gagner, mais on ne saura jamais si ça aurait pu être le cas. Cela m’encourage en tous cas à retenter dans les prochains jours. »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Julien Bérard : « Si je n’ai rien chez les pros, j’arrête »

Julien Bérard est « prêt ». Si le passage à l’année 2018 devait sonner le glas de sa …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *