© EXPA

Tour d’Autriche : Elia Viviani double la mise

Comme attendu, la troisième étape du Tour d’Autriche s’est conclue par un sprint massif à Altheim. Clairement le plus fort parmi le plateau des sprinteurs, Elia Viviani (Italie) a remporté sa deuxième victoire, deux jours après son succès à Vienne. Il a devancé Jason Lowndes (Israel Cycling Academy) et Sep Vanmarcke (Cannondale-Drapac) qui conforte sa tunique de leader.

Dans les premiers kilomètres, une chute importante intervient dans le peloton et ce dernier se scinde. Après quelques kilomètres, le peloton se reforme et progresse à vive allure. Plusieurs coureurs tentent d’attaquer mais il faut attendre le kilomètre 56 pour voir le bon coup partir, initié par Jan Tratnik (CCC Sprandi Polkowice). Il est rejoint par Peter Kusztor (Amplatz-BMC) et Maximilian Hammerle (Team Vorarlberg). Le peloton laisse rapidement 3′ à ce trio avant de maintenir l’écart.

Jan Tratnik remporte le premier sprint intermédiaire alors que dans le peloton, les formations Cannondale-Drapac, Gazprom-Rusvelo ou encore la sélection italienne se relayent. L’échappée arrive vite sur l’ascension de Turmberg (3e catégorie) et c’est Hammerle qui passe en tête. Le peloton est toutefois déjà pointé à moins d’une minute et un groupe d’une douzaine d’hommes sort avec notamment le maillot jaune Sep Vanmarcke (Cannondale-Drapac). Mais le peloton se reforme et l’échappée est reprise.

Gian Friesecke (Team Vorarlberg) attaque à son tour, accompagné de son coéquipier Patrick Jäger et du meilleur grimpeur Stephan Rabitsch (Team Felbermayr – Simplon Wels). La sélection italienne et Astana contrôlent et laissent l’écart monter au-dessus de la minute. Rabitsch accentue son avance au classement de la montagne en passant en tête de la difficulté de Schnaidt (3e catégorie). Le peloton accélère et un groupe de contre sort mais tout le monde se regroupe avant le dernier Grand Prix de la Montagne de 3e catégorie. Rabitsch insiste toutefois pour prendre les derniers points du jour.

Dans les 15 derniers kilomètres, un duo ressort avec un homme de Cofidis et Jay Robert Thomson (Dimension Data) qui remporte le deuxième sprint intermédiaire. Le Sud-Africain est toutefois repris par un peloton qui tente de s’organiser à 3 kilomètres de l’arrivée. C’est la sélection italienne qui mène dans le final tortueux et qui met Elia Viviani sur orbite. Comme il y a deux jours dans la capitale viennoise, le Transalpin se montre le plus rapide et s’impose.

Classement de la 3e étape : 
1. Elia Viviani (Italie) les 226,2km en 5h22’12
2. Jason Lowndes (Israel Cycling Academy) m.t.
3. Sep Vanmarcke (Cannondale-Drapac) m.t.
4. Filippo Fortin (Tirol Cycling) m.t.
5. Clément Venturini (Cofidis) m.t.
6. Ryan Gibbons (Dimension Data) m.t.
7. Sjoerd van Ginneken (Roompot-Nederlandse Loterij) m.t.
8. Riccardo Minali (Astana) m.t.
9. Rok Korosec (Amplatz-BMC) m.t.
10. Fabian Lienhard (Team Vorarlberg) m.t.

Classement général :
1. Sep Vanmarcke (Cannondale-Drapac)
2. Andrea Vendrame (Italie) à 11″
3. Stephan Rabitsch (Team Felbermayr-Simplon Wels) à 14″
4. Sven Erik Bystrom (Katusha-Alpecin) à 15″
5. Ivan Savitckii (Gazprom-Rusvelo) à 15″
6. Felix Grosschartner (CCC Sprandi Polkowice) à 15″
7. Delio Fernandez (Delko Marseille-Provence KTM) à 16″
8. Stefan Denifl (Aqua Blue Sport) à 16″
9. Clément Venturini (Cofidis) à 19″
10. Ben O’Connor (Dimension Data) à 23″

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Mark Cavendish vise un titre olympique à Tokyo

Contraint à l’abandon lors de la quatrième étape du Tour de France après une chute …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *