(c) Sirotti

Steven Kruijswijk : « Forcément une grosse déception »

Troisième du général au matin de l’étape décisive de cette Vuelta, Steven Kruijswijk n’a pas réussi à suivre les meilleurs ce samedi. Il a tenté de faire la jonction dans l’ascension finale de la Gallina, mais n’y est pas parvenu. Le leader de la LottoNL-Jumbo terminera donc quatrième à 50 secondes du podium, après avoir bouclé le Tour de France à la cinquième place. Deux excellents résultats consécutifs, mais au vu des circonstances, Kruijswijk était abattu à l’arrivée.

La voix basse, le Néerlandais a réagi à notre micro au terme de cette dernière étape décisive. « C’est forcément une grosse déception quand vous commencez l’étape troisième du général… J’ai manqué de puissance pour combler l’écart dans l’ascension finale. Je n’ai pas réussi, regrettait-il après avoir franchi la ligne. Je voyais que les autres étaient plus forts… Je termine donc quatrième. »

Il faudra du temps à Kruijswijk pour réaliser qu’il a réussi un très bel été. « D’abord il y avait des questions sur ce que je pourrais faire ici après le Tour, rappelait-il tout de même. Pendant cette Vuelta, je me suis senti de mieux en mieux et j’ai commencé à croire à un bon résultat au général. C’en est un, mais quand vous terminez aussi proche du podium, le sentiment qui vient en premier est la déception. »

pub

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Neil Stephens également rejoint l’encadrement de UAE Team Emirates

Après Allan Peiper (lire ici), c’est un autre directeur sportif australien qui vient gonfler les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.