(c) Sirotti

Gianni Moscon gonflé à bloc pour les Mondiaux

La suspension dont il a écopé, pour un coup porté à l’endroit d’Elie Gesbert sur le dernier Tour de France, a peut-être été un mal pour un bien. Aligné sur trois courses depuis son retour à la compétition le week-end dernier, Gianni Moscon en a remporté deux. Après la Coppa Agostini, c’est sur le Tour du Toscane qu’il a frappé mercredi. Le talentueux Italien n’a visiblement pas chômé durant ses deux mois sans course. Revenu à un très gros niveau, il s’est ainsi montré au niveau de grimpeurs tels que Romain Bardet et Domenico Pozzovivo hier, dans une montée de près de dix kilomètres. Il s’est ainsi fait un malin plaisir de les contenir et de les aligner au sprint dans le final. L’enfant terrible du cyclisme transalpin a tout pour être l’un des hommes de cette fin de saison.

“J’ai travaillé et je me suis entraîné très dur au cours des cinq dernières semaines, a-t-il assuré dans un communiqué. Être en mesure de revenir de cette manière là, c’est vraiment agréable et ça prouve que le travail n’a pas été inutile. La forme est vraiment bonne et j’espère la conserver jusqu’aux championnats du monde. Et même après cela, il y a encore beaucoup de courses et la saison est encore longue. Ces victoires sont vraiment bonnes pour le moral et elles me procurent de la confiance. Aux Mondiaux, tout le monde est à son meilleur niveau, mais je me sens prêt et on ne sait jamais. Avec un peu de chance, tout peut arriver.”

Bien que très fort à titre individuel lors de ses dernières sorties, Gianni Moscon a souhaité rendre  hommage à ses jeunes équipiers : “Sur les deux courses, l’équipe a fait du très bon travail. Les jeunes m’ont surpris car ils sont très forts. Tout le monde a fait son travail, a donné le maximum et il y a une grande implication de tous. Ethan (Hayter) a roulé toute la journée, C’était une journée difficile pour lui et tout le monde a fait du bon travail. Une mention spéciale à Eddie. Il a fait un travail impressionnant dans la dernière ascension en donnant le rythme. Une grande partie de cette victoire leur revient.”

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Maxime Vantomme se recase chez Tarteletto-Isorex

Non reconduit chez WB Aqua Protect Veranclassic, Maxime Vantomme a trouvé un point de chute …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.