© Sirotti

La désillusion de Valerio Conti

Valerio Conti (UAE Team Emirates) était parmi les coureurs à suivre aujourd’hui. Il a loupé l’échappée mais est revenu dessus tout seul. Pas mal actif dans le final, il semblait survolté dans la montée finale de Peschici jusqu’à… Alors qu’il menait le groupe de tête qui se disputait la victoire, il tombe dans l’un des nombreux virages du dernier kilomètre. Le rêve s’envole alors.

« Je suis tombé dans le dernier kilomètre. J’avais fait la course parfaite jusque là, nous avions attaqué aux bons moments, il y avait une bonne collaboration avec les autres coureurs. Je suis extrêmement déçu et en colère après moi-même. Ce genre d’occasion ne se présente pas souvent. J’ai fait l’erreur au moment décisif, c’est entièrement ma faute. J’en ai trop fait dans ce virage en voulant pédaler trop vite. Avec le chaleur et sur ce type de route un peu glissante, il en fallait moins que ça pour se retrouver par terre. J’espère que j’aurai d’autres occasions car je suis en très grande forme ».

Vainqueur l’an passé de l’étape d’Urdax-Dantxarinea sur la Vuelta, le coureur Italien semblait enfin répondre aux espoirs placés en lui lorsqu’il intégrait le cyclisme professionnel. Une victoire aujourd’hui aurait été une confirmation supplémentaire mais sa performance du jour offre déjà la certitude que le coureur d’UAE Team Emirates est en pleine progression.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Duo Normand : Martin Toft Madsen et Rasmus Quaade s’imposent

Les Danois ont dominé l’édition 2018 du Duo Normand (1.1). La paire Martin Toft Madsen …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.