(c) Dubai Tour

Sonny Colbrelli : « 50 mètres interminables »

Face aux purs sprinteurs, dans un vrai sprint massif, et dans des conditions “normales”, Sonny Colbrelli manque toujours d’un peu de puissance pour s’imposer. Preuve en est, le coureur de la Bahrain-Merida s’était classé dans le top-10 des trois premières étapes sur le Dubai Tour, sans pouvoir s’immiscer sur le podium. Alors, ce vendredi, le Transalpin a trouvé un allié de choix pour enfin tromper ses rivaux. Cet allié, c’était le court “mur” d’Hatta Dam, juge de paix de la quatrième étape. Dans un final à sa convenance, lui le dernier vainqueur de la Flèche Brabançonne, Sonny Colbrelli a donc exhibé ses qualités de puncheur pour devancer les “grosses cuisses” du peloton. Et ce même si les conditions n’étaient pas optimales.

“J’ai eu un problème mécanique à vingt kilomètres de l’arrivée, a-t-il signalé. Mais j’ai décidé de garder le même vélo et de rouler sur le 53 (dents) jusqu’à la fin. J’ai donc lancé le sprint de très loin à cause de ça. Les 50 derniers mètres étaient interminables. Cette victoire signifie beaucoup pour mon équipe et est très importante pour mon moral”. L’ancien de la Bardiani-CSF a donc mis fin au rêve du jeune Brandon McNulty à environ 50 mètres de l’arrivée, dépassant l’Américain très aisément avant de contenir Magnus Cort Nielsen et Timo Roosen, deuxième et troisième.

“Je voulais vraiment remercier mon équipe pour l’excellent travail qu’ils ont fait pour moi depuis le tout premier jour, a-t-il déclaré. J’étais déjà proche hier. Aujourd’hui encore, Bahrain-Mérida a fait du bon travail et Vincenzo Nibali a joué un rôle décisif dans le final. C’est génial de l’avoir avec moi. Il est le premier enclin à perturber les plans des purs sprinters, et j’espère que le travail qu’il fait ici l’aidera à atteindre ses objectifs cette année”. En parlant d’objectif, il en reste un pour Colbrelli, troisième du général, juste derrière Elia Viviani. “Quatre secondes, c’est pas grand chose, mais c’est un sprinteur plus rapide que moi, a-t-il glissé avant de conclure. Néanmoins, j’essaierai de gagner à nouveau demain !”

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Cyclassics de Hambourg : Groupama-FDJ roule pour Arnaud Démare

L’équipe Groupama-FDJ a dévoilé ce jeudi sa composition pour disputer la Cyclassics de Hambourg (1.UWT), …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.