(c) Dubai Tour

Dubai Tour : Timo Roosen, plus qu’un poisson-pilote

Timo Roosen ne passe habituellement pas inaperçu, du haut de son mètre quatre-vingt quinze, et de par son boulot abattu pour ses coéquipiers, en particulier pour Dylan Groenewegen. Ce vendredi, c’est toutefois son résultat individuel qui n’a échappé à personne. Le grand Néerlandais a quelque peu surpris son monde dans une arrivée pour puncheurs-sprinteurs, dans la quatrième étape du Dubai Tour. Sa grande carcasse, particulièrement utile à Groenewegen dans le final de la première étape, s’est aujourd’hui retrouvée en troisième position à l’arrivée d’Hatta Dam. En l’absence de son leader, lâché dans l’avant-dernière bosse, Timo Roosen a obtenu carte blanche et l’a parfaitement converti en décrochant un très beau podium derrière Sonny Colbrelli et Magnus Cort.

“Vu que Dylan Groenewegen ne pouvait plus espérer un résultat final après l’étape d’hier, Timo Roosen a eu l’opportunité de se montrer, a exposé le directeur sportif Jan Boven. Ses coéquipiers ont livré une bonne performance et c’est génial que Timo ait pu sprinter pour la troisième place après une étape si difficile”. Victorieux de la Tacx Pro Classic l’an passé, le coureur de 25 ans se rate d’ailleurs rarement quand sa chance lui est donnée. Lors du dernier Tour des Fjords, il avait ainsi remporté une étape, terminé second d’une autre et pris la troisième place du général. Pour ce qui est de Groenewegen, Boven assure qu’il sera de retour aux affaires demain pour “prendre sa revanche”. Et Tim Roosen reprendra lui sa place de poisson-pilote.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Adriatica Ionica Race : Edward Ravasi se distingue

Il y a un peu moins de deux ans, Edward Ravasi était à la bagarre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.