@ Sirotti

Victor Campenaerts favori à sa propre succession au ‘national’

Sacré champion de Belgique du contre-la-montre l’an passé, Victor Campenaerts va remettre son titre en jeu à Chimay ce jeudi. Le coureur de LottoNL-Jumbo a fait de très belles apparitions avec cette tunique mais n’aura finalement remporté qu’un seul succès sur le Tour d’Andalousie à Cordoba. Il était notamment attendu sur le Giro mais son équipe lui avait demandé de faire le premier chrono tranquillement à Montefalco, ce qu’il n’avait visiblement pas apprécié. Il avait ensuite abandonné le seizième jour, ne pouvant prendre sa chance à Milan sur le chrono final.

Cette déception mise de côté, le Belge est motivé pour conserver sa tunique ce jeudi, sur un parcours qui semble lui plaire. « Il me convient bien, assure-t-il à Belga. Il aurait pu être un peu plus difficile mais c’est un beau tracé, sans trop de virages. L’asphalte n’est pas parfait partout. Les chances de crever un pneu sont donc plus élevées. »

L’an dernier, il avait devancé Yves Lampaert d’une poignée de secondes et le coureur de Quick-Step Floors sera une nouvelle fois un concurrent redoutable selon Campenaerts qui cite ses rivaux. « Je m’attends à ce que Wout van Aert et Yves Lampaert soient mes deux plus sérieux concurrents, ajoute celui qui évoque également les coureurs de Lotto Soudal. Ils font partie des candidats au titre. Cependant, le parcours devrait permettre aux spécialistes comme Lampaert et moi d’avoir un petit avantage sur Van Aert. » La lutte sera âpre pour le maillot de champion national du contre-la-montre et elle devrait l’être encore un peu plus trois jours plus tard pour la course en ligne.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour du Limousin : Cyril Gautier règle l’échappée

Pour la deuxième fois en trois jours, l’échappée a eu raison du peloton sur le Tour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *