© Sirotti

L’équipe de l’Armée de Terre dans l’incertitude

Le Parisien nous apprend que l’avenir de l’équipe de l’Armée de Terre est en sursis. Le dossier d’inscription pour 2018 aurait dû être déposé à la Ligne Nationale de Cyclisme (LNC) le 1e novembre dernier mais il ne l’a pas été. Toujours selon Le Parisien, l’équipe dirigée par David Lima Da Costa aurait obtenu un délai mais le problème est que la décision de poursuivre est d’ordre politique et le nouveau Ministre des Armées, Florence Parly, ne serait pas aussi favorable que l’ancien Ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian (aujourd’hui Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères). Ou du moins elle n’est pas très pressée a donner son accord (et son budget) pour la poursuite alors que l’équipe doit respecter un planning de formalités pour rester Continentale.

En 2017, l’équipe de l’Armée de Terre comptait 20 coureurs et a remporté… 20 succès ! Une véritable réussite qui a classé l’équipe française à la neuvième place de l’UCI EuropeTour, soit la première équipe non Continentale Pro de ce classement. L’objectif de Lima Da Costa était justement de faire passer l’Armée de Terre au rang Continental Pro dans un avenir proche. Si le pire venait à arriver, cela laisserait aussi sur le carreau les coureurs qui devaient s’engager pour l’an prochain comme David Menut (en provenance de HP BTP – Auber93) ou encore Tony Hurel (en provenance de Direct Energie). Après avoir été créée en 2011, l’équipe de l’Armée de Terre était passée Continentale en 2015. 50% de son budget est assuré par des partenaires privés, l’autre moitié par le Ministère des Armées.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Julien Bérard : « Si je n’ai rien chez les pros, j’arrête »

Julien Bérard est « prêt ». Si le passage à l’année 2018 devait sonner le glas de sa …

2 Commentaires

  1. ce n’est pas possible de retirer cette équipe,il y a de trés bon bon coureurs.mon petit lou de 8ans fan de cyclisme a fait leur rencontre,grace a eux,il a appris a rouler en vélo en 3jours,il a réussi a se surpasser en voulant faire ses injections d’insuline seul ( a 6ans et demi) pour qu’ils soient fier de lui.nous avons fait un drapeau maison et un maillot car pas les moyens d’en acheter.ce sont de trés bons coureurs a qui faut donner leur chance car autant sportif qu’humainement se sont de belles personnes ainsi que les directeurs sportifs et leur chauffeur de bus.on ne peut pas balayer d’un coup cela a cause de la politique,ne tué pas le cycliste encore et encore.
    une maman écoeurée si cela arriverait.
    vive l’armée de terre et mille merci encore pour mon petit thomas,on croise les doigts pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *