(c) UEC

Piste – Championnats d’Europe : L’Américaine masculine titrée, Mathilde Gros en argent

La dernière journée des championnats d’Europe de cyclisme sur piste 2017, à Berlin, s’est joliment conclue pour la délégation française. Le clan tricolore a récolté deux médailles supplémentaires dans l’ultime soirée de compétition dimanche soir.

Benjamin Thomas et Florian Maitre ont remporté le titre sur l’Américaine, devenue une vraie spécialité française. Doté d’un nouvel équipier en l’absence de Morgan Kneisky, blessé, Benjamin Thomas réalise donc le doublé après avoir glané l’or mondial plus tôt cette année avec le Bisontin. Les Français succèdent à Damien Pommereau et Robert Sassone, derniers tricolores sacrés à l’échelon continental, en 1999. Hier, ils n’ont devancé que d’un petit point les Danois Niklas Larsen et Casper Pedersen et de trois points les Polonais Wojciech Pszczolarski et Daniel Staniszewski.

Prodige s’il en est, Mathilde Gros a pour sa part ramené la médaille d’argent dans le tournoi du sprint individuel. La jeune femme de 18 ans a d’abord réalisé le troisième temps des qualifications, en 10’764, puis s’est tour à tour débarrassée d’Helena Casas Roige (1/8e), Migle Morazoite (1/4) et Pauline Sophe Grabosch (1/2) pour rejoindre la double championne du monde et championne olympique de la discipline, Kristina Vogel, en finale. La Française n’a alors rien pu faire face à l’Allemande, perdant deux manches à zéro. Elle se pare toutefois d’une très belle médaille d’argent, porteuse d’espoirs. La Russe Daria Shmeleva a remporté le bronze face à Grabosch tandis que Vogel a savouré son 2e sacre européen dans l’exercice.

Dans l’exercice du Keirin, le tout frais champion d’Europe de la vitesse individuel, Sébastien Vigier, n’a pu faire mieux qu’une sixième place en finale. La victoire est revenue à Maximilian Levy, devant le Russe Shane Perkins et l’Ukrainien Andrii Vynokurov.

Enfin, les Britanniques ont maitrisé l’Américaine chez les féminines pour s’octroyer le titre. Elinor Barker et Eleanor Dickinson ont engrangé 58 points, soit huit de plus que les Irlandaises Lydia Boylan et Lydia Gurley, et douze de plus que les Néerlandaises Amy Pieters et Kirsten Wild. Les Françaises Laurie Berthon et Coralie Demay ont terminé septième avec sept unités.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Vuelta 2018 : La Catalogne aura bien son étape

Les tensions actuelles en Catalogne, consécutives au mouvement indépendantiste, ne devraient pas avoir d’impact sur le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *