(c) Shimano

Mathieu van der Poel repasse en mode VTT

La « parenthèse routière » aura encore été très prolifique pour Mathieu van der Poel. Vainqueur d’étape sur le Tour de Belgique avant de se rendre sur une manche de Coupe du Monde de VTT (ndlr : Albstadt), achevée à la seconde place derrière Nino Schürter, le Néerlandais est revenu aussi fort qu’il n’était parti. Début juin, il s’est d’abord illustré sur les Boucles de la Mayenne en récoltant deux victoires d’étape et le gain final de l’épreuve. S’il fut moins à son aise sur le Tour de Limbourg il y a une semaine, le spécialiste du cyclo-cross a retrouvé les avant-postes dimanche à l’occasion de la Bruges Cycling Classic. Van der Poel faisait ainsi partie d’un groupe de dix unités qui s’est départagé au sprint pour la victoire. À ce petit jeu, le Néerlandais n’a été devancé que par une vieille connaissance, Wout Van Aert, son grand rival dans les labourés.

« Passer du petit plateau pour les bosses françaises au gros développement pour les pavés belges, ce n’est pas l’idéal, a souri le coureur de la Boebank-Corendon. Compte tenu du travail que j’ai effectué cette semaine, cette deuxième place est un vrai coup de boost. Dans le sprint, j’ai choisi la roue de Keukeleire, mais ce n’était pas le bon choix. J’ai essayé de remonter sur Wout mais n’y suis pas parvenu. En tous cas la condition est top et la semaine prochaine, j’essaierai de remporter le championnat du monde de VTT marathon. »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Pello Bilbao, deux années supplémentaires chez Astana

Après trois années chez Caja Rural – RGA, Pello Bilbao avait intégré la formation Astana …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *