(c) Sirotti

Steven Tronet veut continuer

Sacré champion de France de cyclisme sur route il y a deux ans et demi, Steven Tronet n’échappe pourtant pas au triste sort réservé aux coureurs de l’Armée de Terre. Comme ses compères, le Nordiste se retrouve aujourd’hui sans équipe pour 2018, après que le Ministère des Armées a confirmé l’arrêt de la structure dirigée par David Lima Da Costa. Âgé de 31 ans, Tronet avait repris quelques couleurs en 2017 après un exercice 2016 particulièrement délicat chez Fortuneo-Vital Concept. Il comptait alors vraiment sur la prochaine saison « pour se relancer », comme il l’a expliqué auprès de la Voix du Nord. Mais son avenir s’inscrit désormais en pointillés.

L’ancien coureur d’Auber 93 dispose bien d’un contrat militaire jusqu’en 2022, et celui-ci sera honoré, mais le sprinteur français souhaite surtout retrouver sa place dans les pelotons. « On est forcément déstabilisé. Tout a été très rapide et brutal, a-t-il déclaré. En quelques jours, le coureurs sont passés des retrouvailles pour le premier stage à plus rien. Socialement, nous ne sommes pas à la rue. Nos contrats militaires sont maintenus et chacun fera son choix. On nous a promis des accompagnements dans la formation. Je pense que les choses vont se mettre progressivement en place dès cette semaine. Mais c’est évidemment plus compliqué sur le volet sportif […] Bien sûr, je veux continuer ! Même si le moral en a pris un coup, j’ai sérieusement repris depuis la semaine dernière. Je sais que la plupart des équipes ont bouclé leur recrutement. Mais je vais me donner tous les moyens de continuer. »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Cyclo-cross – Druivencross : Une démonstration de Pauline Ferrand-Prévot !

Quel retour ! Elle disputait hier sa première course après deux saisons d’absence, à Essen. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *