Klaas Vantornout de retour sur le devant de la scène

Cela faisait un moment qu’on avait plus aperçu Klaas Vantornout à pareille fête. L’ancien double champion de Belgique a prouvé qu’il lui restait de beaux restes, dimanche, lors de la cinquième manche du Telenet-Superprestige à Gavere. Au terme d’une course rendue éprouvante par le parcours gras et boueux, le vétéran de la Marlux-Napoleon Games s’est classé quatrième, battu dans les derniers hectomètres par Mathieu van der Poel pour l’ultime place sur le podium. À peu de choses près, à l’instar de ce qu’on fait Wout Van Aert et Toon Aerts, Vantornout aurait lui aussi pu profiter de la malchance du champion d’Europe, victime d’un problème mécanique dans le dernier tour. Le Flamand de 35 ans se contentait toutefois totalement de son résultat, sans nul doute sa meilleure de la saison, malgré sa victoire à Baden en septembre.

« C’est vraiment bien que j’ai pu être capable de réaliser cette performance à mon âge. J’ai toujours montré de belles choses à Gavere, a ensuite déclaré Vantornout, lauréat ici-même en 2014. Je peux gagner et j’ai quasiment toujours fini dans le top 5. Ma condition n’a cessé de s’améliorer au cours des dernières semaines. Je le sentais déjà auparavant, mais sur les parcours rapides, ce n’était pas facile pour moi de le montrer. À la mi-novembre, j’ai finalement obtenu ce que j’espérais : de la boue. Dommage que je ne sois pas sur le podium, mais je termine finalement à la position que je mérite. Les trois coureurs devant moi ont gagné leur place sur la boite ». 

Pour rappel, Klaas Vantornout mettra un terme à sa carrière professionnelle à l’issue de la saison de cyclo-cross, en février. Et dans l’idéal, c’est évidemment le visage affiché hier qu’il souhaite entretenir lors de ses trois derniers mois dans les sous-bois.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Vuelta 2018 : La Catalogne aura bien son étape

Les tensions actuelles en Catalogne, consécutives au mouvement indépendantiste, ne devraient pas avoir d’impact sur le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *