Pauline Ferrand-Prévot : « Une surprise pour moi »

En l’espace de deux jours, Pauline Ferrand-Prévot a pris une quatrième place et une victoire, après deux ans d’absence. Un retour en fanfare qui fait presque penser à celui de Marianne Vos, un an plus tôt. « PFP« , partie dans les dernières positions sur la ligne a fait une remontée impressionnante. Mais maintenant qu’on sait qu’elle peut gagner, quel est l’objectif ? Du côté de son entraîneur, Gérard Brocks, on confiait à Sporza que la Française visait les Championnats de France. Et que si elle devenait Championne de France, elle irait disputer sa chance sur le Championnat du Monde de Valkenburg, en passant par Nommay avant. Toujours pour Sporza, Ferrand-Prévot est revenue sur cette victoire.

Cette victoire pour votre deuxième course, est-ce une surprise pour vous ? 
Oui c’est une surprise ! Je savais que ça allait bien mais je ne pensais pas avoir d’aussi bonnes jambes.

Vous étiez dernière sur la ligne de départ en plus.
Je suis encore partie dernière c’est vrai mais avec la première bosse j’ai pu remonter. Dans la première descente, j’ai réussi à doubler. Je me suis finalement retrouvé devant avec Lucinda (Brand). Elle a dû chuter puisque je me suis retrouvée toute seule dans le dernier tour.

Avec deux ans sans cross, votre technique est pourtant restée impeccable.
Ce n’était pas impeccable, loin de là. C’était suffisant pour gagner aujourd’hui. Je suis contente car je sais que je manque de rythme de course. Donc plus je vais faire de course, mieux je vais me sentir.

C’était deux saisons frustrantes avec beaucoup de blessures.
Oui j’ai eu beaucoup de blessures. J’ai aussi été souvent malade. Beaucoup de problèmes. Du coup ça me fait vraiment plaisir de revenir en cyclo-cross déjà. Et aujourd’hui la victoire, c’est encore plus incroyable.

Vous verra-t-on aux Championnats du Monde ?
Je ne sais pas encore. Il va falloir parler avec l’équipe et mon entraîneur. On verra.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Solution pour les coureurs de l’Armée de Terre : Il faut encore attendre l’accord de l’UCI

Il y a peu le journal L’Equipe annonçait qu’une solution avait été trouvée pour les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *