(c) FFC

Francis Mourey : « Je n’ai jamais douté »

Sur un parcours comme il en raffole, Francis Mourey a livré son plus beau visage dimanche, à l’occasion de la deuxième manche de la Coupe de France du côté de La Mézière. Après un début de saison poussif dans les labourés, et la prise de connaissance de sa non-reconduction de contrat chez Fortuneo-Oscaro, le Franc-Comtois a repris du poil de la bête ces dernières semaines. Cela s’est concrétisé par un sacré numéro dans la boue hier. Il s’est ainsi octroyé sa 30e victoire en carrière dans la Coupe de France, compétition autrefois dénommée Challenge National. « Je voulais arriver à un chiffre rond, mais maintenant il va falloir que j’arrive à quarante », a-t-il dit dans un sourire auprès du portail de la FFC.

« Cette épreuve est un vrai fil rouge de la saison, et comme chacun le sait je lui accorde une grande importance », a-t-il ajouté, avant de poursuivre au micro du quotidien Le Télégramme : « Je n’ai jamais douté. Pour tout dire, je m’attendais même à ce début de saison. J’ai écouté mon corps, j’ai fait en sorte de garder le maximum de fraîcheur pour le mois de janvier, qui sera crucial. Avec l’expérience, je sais aussi que cela ne sert à rien de s’affoler. J’ai donc continué de bien travailler dans mon coin, je savais que ça allait finir par revenir. Lors de la reconnaissance du parcours, j’ai compris que les jambes étaient là. Du coup, je ne me suis pas trop préoccupé des autres. J’ai réussi à faire l’écart d’entrée et j’ai géré aux sensations… » Grâce à son succès, Mourey prend la tête de la compétition, mais à égalité avec Steve Chainel. Fabien Canal, deux fois deuxième, est en embuscade, à un point.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Vuelta 2018 : La Catalogne aura bien son étape

Les tensions actuelles en Catalogne, consécutives au mouvement indépendantiste, ne devraient pas avoir d’impact sur le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *